L’Ademe veut développer la robotisation et le numérique dans le secteur logistique

Le 17 mai 2019

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

L’agence vient de publier un Appel à Projets de Recherche (APR) intitulé « Robotisation et numérique dans le secteur logistique » avec pour objectif de contribuer à la transition écologique du secteur logistique au travers du numérique et de la robotisation.

 

L’appel à projets, qui se clôture le 9 juillet 2019, a pour objectif de faire émerger et soutenir des projets innovants en faveur de la transition écologique selon deux axes :

  • Le numérique pour améliorer la performance des opérations de logistique urbaine grâce à la collecte et l’exploitation des données en s’appuyant sur des outils d’aide à la décision, sur les possibilités de mutualisation offertes par le big data, sur la blockchain, les objets connectés ou encore l’intelligence artificielle
  • La robotisation pour faciliter les livraisons dans les villes, mettre en œuvre des solutions simples et flexibles dans les entrepôts, ou encore des solutions d’automatisation dans les ports pour le transport des conteneurs.

Les projets déposés doivent présenter un caractère innovant et prévoir une expérimentation sur un territoire (en cas de solutions numériques, d’une démonstration sur des opérations physiques), dans un entrepôt logistique ou dans des enceintes portuaires.

Il est attendu des propositions de la part de bureaux d’étude en logistique, des acteurs impliqués dans les outils du numérique, des acteurs du secteur logistique, des sociétés de la grande distribution, des fabricants de robots, cobots, drones, AGV, cavaliers, des start-up, des entreprises « offreuses de solutions », des territoires.

L’Ademe pourra verser jusqu’à 200.000 euros par projet sous forme de subvention.