Revue de presse Mobilités du 10/04/19

Le 11 avril 2019

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Chaque semaine, l'équipe de Themavision Véhicules & Mobilités commente pour vous les actualités les plus impactantes.


001-transport (3)

Nouvelles mobilités et nouveaux usages


Les nouveaux usages de la mobilité, les véhicules connectés, autonomes et les infrastructures intelligentes

> La recharge complète d'une voiture électrique en 10 minutes, bientôt une réalité

Avec une recharge à 500 kW comme l'annonce Gridserve, il serait possible de recharger une voiture moyenne en 10 minutes ! Cooool !! Mais deux questions se posent :
- Comment sont gérées les contraintes d'une telle puissance ? La recharge à plus de 15O kW cause des surchauffes des câbles aujourd'hui.
- Pourquoi vouloir recharger si vite ? L'usage de la voiture électrique est-elle de faire des trajets si longs qu'il faudra une recharge en cours de parcours. Et quand bien même, le conducteur ne prendra-t-il pas une pause de plus de 10 minutes ?
La problématique de l'usage de la voiture électrique reste entière. D'un côté, ceux qui calent l'usage de la voiture électrique sur des nouveaux usages de mobilités et de l'autre, ceux qui font de la voiture électrique une copie de la voiture à moteur à combustion, cherchant l'autonomie la plus longue et la recharge la plus rapide ...  Caradisiac, le 10/04/19

> La dimension humaine des politiques de transports en commun : l'équité

La politique de déplacement d'un territoire n'est sûrement pas une science exacte. Pourtant, depuis des années, les solutions de mobilités sont étudiés comme des problèmes d’ingénierie auxquels doivent répondre des investissements coûteux dans les transports. Le choix d'une solution unique entraîne souvent des inégalités. Il est difficile de répondre à tous et à chacun avec une seule solution. Les politiques de transports recherchent l'égalité, là où les citoyens attendent de l'équité. Cet article explique (en anglais), l'importance de la pluricité des solutions et de la prise en compte de l'équité plutôt que de l'égalité. [en]GreenBiz, le 02/04/19

> En bonus :

  • Le moteur amovible Michelin rend le vélo électrique léger et bon marché ... ou pas - Challenges
  • iWeech, le vélo électrique dopé à l'IA qui vous dit quand pédaler - Futura Sciences



003-viral-mutation

Stratégies de marques et nouveaux Business Models


La stratégie des constructeurs automobiles, des fournisseurs de services de mobilité, les facteurs d'évolution de la filière et les nouveaux business models qui en résultent

> L’industrie automobile allemande doute de son modèle

Ce qui a fait la force de la filière automobile allemande jusqu’à présent, sa capacité à fédérer des énergies dans une direction commune semble questionnée par le repositionnement stratégique de Volkswagen sur le véhicule électrique. La chaine de traction thermique a été jusqu’à présent au cœur des savoir-faire de la filière automobile allemande, de son image de marque et de sa réussite. La feuille de route que Volkswagen a communiqué, prévoyant en Europe 70 % de véhicules électriques en 2040 et la neutralité carbone en 2050 en ligne avec l’accord de Paris planifie la fin du moteur thermique dans un horizon court pour le groupe, si on tient compte des temps de développement d’un moteur et de sa durée de vie. C’est un retournement radical pour Volkswagen, qui jusqu’au dieselgate semblait vouloir faire durer le modèle le plus longtemps possible. C’est une position qui n’est pas partagée avec les autres constructeurs et les équipementiers comme BOSCH qui voient durer plus longtemps le moteur thermique et émerger d’autres technologie comme l’hydrogène. Ceci suscite des oppositions de point de vue importantes au sein de la filière allemande jusqu’à une menace aujourd’hui écartée pour Volkswagen de quitter le puissant VDA. En jeu également la question de l’emploi et du nouveau cœur de métier à maîtriser autour de la chaine de traction électrique. Autoactu.com, le 04/04/19 & Le Monde, le 03/04/19

> L’équipementier ZF acquiert Wabco pour se renforcer sur le véhicule autonome

Le combat des équipementiers continuent. Tout d'abord en chiffre d'affaires pour être le plus gros. ZF deviendrait le 3ème équipementier automobile mondial derrière deux autres allemands (Bosh et Continental). Mais aussi une bataille sur le maillon fort de la chaîne de valeur, les équipementiers sont fournisseurs d'innovations et d'équipements de plus en plus complets. Avec cette acquisition, ZF renforce sa maîtrise des ADAS pour utilitaires et camions. Qui des constructeurs ou des équipementiers maîtrisera la voiture de demain ? Actu Transport Logistique, le 04/04/19

> En bonus :

  • Franco-allemand : rechargeons les batteries. Au revoir la Smart, bonjour le véhicule électrique - La Semaine



002-egg-with-a-crack (2)

Électromobilité et autres transitions


L'électromobilité, les énergies alternatives et les autres transitions

 > Véhicules d’entreprise : La transition énergétique accélère

Face aux nouvelles normes d’émissions de CO2, les normes WLTP, aux évolutions fiscales (malus, TVS taxe sur les véhicules de société, TICPE…) et réglementaires (vignette Crit'Air, restrictions de circulation...), au mix énergétique, aux offres de véhicules, à l’évolution du prix à la pompe des carburants, renouveler un véhicule de société va devenir une équation complexe. Toutes ces évolutions poussent les entreprises à revoir leurs flottes de véhicules et même à repenser leurs usages. François Piot, Président de l'Observatoire du véhicule d’entreprise OVE, nous le rappelait le 7 mars dernier lors de notre événement sur l'optimisaiton des déplacements professionnels, que le marché du véhicule particulier baisse depuis 1996 ... au profit du véhicule d’entreprises. Depuis 2015, les ventes de véhicules de société représentent 52% du marché. La mobilité est donc incontestablement un sujet économique. Le véhicule d’entreprises est bien un driver du marché et par conséquent, les entreprises, un acteur essentiel, de la transition énergétique des véhicules. Comment les sociétés vont-elles opérer ces choix ? La part de l’électrique est encore loin d’accélérer (2.1% du marché des immatriculations VP entreprises en 2018 source OVE). Si des changements sont en cours, ils ne sont pas encore clairement visibles.  Paris Match, le 05/04/19

> Toyota va ouvrir une partie de ses brevets liés à ses technologies hybrides

Toyota est leader de l’hydride avec 80% du marché et une stratégie engagée il y a plus de 20 ans en 1997. En ouvrant son portefeuille de 24 000 brevets le groupe nous indique qu’il est temps de diffuser cette technologie. Le développement de l’hybride leur profitera aussi mais cela nous indique sans doute également qu’il est temps pour Toyota, comme ils l’ont fait en 1997, d’accélérer et de prendre de l’avance sur la technologie de demain, probablement l’électrique et l’hydrogène. L'Usine Nouvelle, le 03/04/19

> En bonus :

  • La Chine réduit ses aides à l'achat de voitures électriques avant de les supprimer totalement en 2020. - Caradisiac



 

Chaque semaine recevez les actualités
qui ont retenu notre attention
en vous abonnant à NOTRE NEWSLETTER


A lire également

Revue de presse Mobilités du 18/04/19

Le 18/04/2019

IA - Voiture autonome - Transport urbain - Batteries - Occasion - Smart City - Singapour - Voiture électrique - Constructeurs

Revue de presse Mobilités du 28/03/19

Le 28/03/2019

Véhicule autonome - Environnement - MaaS - Trottinette - Free Floating - Voiture électrique - Volkswagen - Hydrogène - CEE

Revue de presse Mobilités du 07/03/19

Le 11/03/2019

Mobilité urbaine - Partenariats - Seat - Mini voiture - PSA - Amérique du Nord - Batteries - Recharges