Retour sur... la visite "PSA : Hello kitting !"

Le 28 mars 2019

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Pour transformer son site de production de Rennes-La Janais, le groupe PSA a entièrement revu ses process, avec à la clé des économies d’échelle obtenues notamment grâce au full-kitting.

Avec près de 4 000 salariés, le site de Rennes - La Janais est l’une des principales usines françaises du groupe PSA. Le site assure aujourd’hui la production des Citroën E-Méhari dans un atelier spécifique, de la Peugeot 5008 et du C5 Aircross sur la nouvelle ligne de montage dont les travaux ont été achevés en mai 2018.

nov-2018-044-1200x799Pour mener à bien l'industrialisation du C5 Aircross, il aura été nécessaire de transformer le site, de l'optimiser pour faire baisser les coûts fixes et d'optimiser le prix de revient de fabrication. Ce sont ainsi 100 millions d'euros qui ont été investi dans un système de montage futuriste. L'ensemble du site a été revu: le ferrage (montage des Eléments de Finition) a été modernisé, l'atelier peinture a été optimisé avec des gammes plus courtes, et le montage a été totalement modifié. Le compactage de l'usine touche à la fois au périmètre bâti et non bâti de l'usine, pour passer 83 ha donc 35 ha couverts. Grâce au compactage, l'usine accueille désormais des fournisseurs à l'intérieur des bâtiments : Faurecia, Tenneco, Bretagne Ateliers ou encore TI Automotive.

Des économies d’échelle grâce au full-kitting

L'organisation logistique en « full kitting » a permis des économies d'échelle et la mise en place de flux tendus en favorisant la réduction des stocks intermédiaires. Grâce à ce process, les pièces détachées vont à l'opérateur et non plus l'inverse. La recette : trier et acheminer aux opérateurs de manière automatique les pièces détachées dont ils ont besoin, plutôt que d'obliger ces derniers à se déplacer pour trouver ce qu'ils cherchent. Les opérateurs n'ont qu'à tendre la main pour attraper les éléments nécessaires à la fabrication des véhicules.

Chaque kit de pièces préparé est dédié à un véhicule et le suit avec toutes les pièces nécessaires à son assemblage. La caisse du véhicule se déplace ainsi avec toutes les pièces qui vont la constituer au fur et à mesure de son montage. Chaque kit de pièces est préparé en amont pour le véhicule. Des AGV, reliés par WiFi à une supervision, se déplacent automatiquement dans l'usine. Ils transportent à la fois les kits de pièces, les châssis, les moteurs et les caisses en cours de montage. Le parcours total des presque 300 AGV au sol est constitué de 11 km de bandes de guidage.

L'ajustement de son outil de production doit permettre à PSA d’assurer un volume annuel entre 100 000 et 150 000 véhicules. Le site a produit 101.000 véhicules en 2018.