FROIF ou comment former aux bonnes pratiques les acteurs de la chaîne logistique du froid

Le 06 mars 2019

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Le programme d’économies d’énergie FROIF, porté par le Cemafroid et visant à former les acteurs de la chaîne logistique du froid, a été retenu par le Ministère chargé de l’écologie dans le cadre des certificats d’économies d’énergie (CEE).                  

Le dispositif des CEE repose sur une obligation d’économies d’énergie imposée par les pouvoirs publics aux vendeurs d’énergie (électricité, gaz, carburants…. Ceux-ci sont ainsi incités à promouvoir l’efficacité énergétique auprès de leurs clients et des autres consommateurs d’énergie (ménages, collectivités territoriales ou professionnels).

Un objectif pluriannuel est défini et réparti entre les opérateurs en fonction de leurs volumes de ventes. En fin de période, ces obligés doivent justifier de l'accomplissement de leurs obligations par la détention d'un montant de CEE équivalent à ces obligations.

Parmi les actions déployées dans le cadre de ce dispositif, le Ministère chargé de l’écologie soutient des programmes d’économies d’énergie. Dans ce cadre, FROIF (pour Formation des Routiers Opérateurs d’Installation de Froid), porté par le Cemafroid, vient d’être retenu. Il consiste à la formation aux bonnes pratiques des acteurs de la chaîne logistique du froid ainsi qu’à la sensibilisation des conducteurs de transport frigorifique.

Le programme a pour objectif de réaliser des économies d’énergie dans la chaine logistique du froid en intervenant au niveau des mêmes bénéficiaires : les compagnies de transport, les distributeurs et les logisticiens par l’optimisation de leurs moyens, à savoir les conducteurs de véhicules de transport frigorifique.

Un objectif de 12000 conducteurs livreurs formés

Pour le Cémafroid, cumulant les consommations du transport à celles du froid, le transport frigorifique est l’un des plus énergivores. Toutefois, peu d’actions spécifiques à cette activité ont été entreprises dans le cadre des programmes de Certificats d’Economie d’Energie.

Des marges de progrès existent pourtant en particulier en matière de bonnes pratiques d’utilisation des engins frigorifiques. Une étude comparative réalisée par le Cemafroid en juillet 2018 sur un véhicule utilitaire frigorifique en livraison avec et sans arrêt du groupe frigorifique a, par exemple, montré une baisse de consommation du groupe de 32 % lorsque celui-ci est arrêté pendant les phases de déchargement comme le recommandent les bonnes pratiques.

L’objectif principal de ce programme d’économie d’énergie est de faire connaitre les règles de bonnes pratiques à près de 12 000 conducteurs de transport frigorifique mais aussi leur donner les moyens et les arguments pour les faire accepter par leurs interlocuteurs et en particulier les chargeurs et les réceptionnaires.

Pour rester informés des avancements du programme FROIF