Nouvelles recommandations PNNS 4 : l'innovation est sur la bonne voie !

Le 04 février 2019

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Dans le cadre du PNNS 4, Santé publique France vient de présenter les nouvelles recommandations. Si les directives vont vers davantage de fibres et de légumineuses, elles vont également dans le sens d'une production plus respectueuse de l'environnement. Et sur ces sujets, les industriels ont déjà pris les devants...

 

 

Depuis la création des premiers repères nutritionnels en 2001 dans le cadre du PNNS (Programme National Nutrition Santé), les connaissances sur l’alimentation et l’activité physique ont évolué. Par conséquent, Santé publique France a été chargée de formuler les nouvelles recommandations s’adressant à la population adulte.

Celles-ci ont pour objectif d’aider les consommateurs à faire les meilleurs choix alimentaires ainsi qu'à adopter un mode de vie plus actif.

Ces recommandations combinent la simplicité pour le plus grand nombre et la précision pour ceux qui souhaitent aller plus loin.

 

 

Des messages reformulés et clarifiés, moins quantifiés, moins injonctifs et anxiogènes qui orientent de façon simple les consommateurs selon trois axes : "Augmenter", "Aller vers" et "Réduire" :

  • Augmenter : les fruits et légumes, les légumes secs, les fruits à coque, le "fait maison" et l’activité physique 30 minutes d’activité physique par jour
  • Aller vers : le pain complet ou aux céréales, les pâtes et le riz complets, la semoule complète, une consommation de poissons gras et de poissons maigres en alternance, l’huile de colza, de noix et d’olive, une consommation de produits laitiers suffisante mais limitée, les aliments de saison et les aliments produits localement et les aliments biologiques.
  • Réduire l’alcool, les produits sucrés et les boissons sucrées, les produits salés, la charcuterie, la viande, les produits avec un Nutri-Score D ou E ainsi que le temps passé assis.

Le rapport met également en avant quelques conseils généraux :

  • Prenez plaisir à manger : privilégiez la variété, prenez le temps de manger et de déguster.
  • Privilégiez, quand c’est possible, le "fait maison".
  • Faites attention aux quantités et à la taille des portions consommées.
  • Prenez en compte l’environnement en privilégiant les aliments de producteurs locaux, les aliments de saison, et si possible, les aliments bio.

 

 

Dossier à télécharger :

Santé Publique France, PNNS 4, janvier 2019, 62 p.

Ces nouveaux messages feront l’objet d’une campagne de communication en 2019.

 

Les industriels ont pris les devants en accélérant les innovations sur les thèmes nouveaux de ce PNNS 4.

Parmi les nouveautés en 2019, le PNNS 4 met donc en avant :

  • La place accordée à certains aliments comme les légumes secs, les fruits à coque non salés, les féculents complets,
  • La prise en compte de l’impact de l'alimentation sur l’environnement avec une orientation conseillée vers des fruits et légumes de saison, des aliments issus de producteurs locaux et, si possible, des aliments biologiques.
  • La mise en avant de l’étiquetage nutritionnel simplifié Nutri-Score.

Mais si ces thématiques sont mises en exergue dans cette 4ème édition du PNNS, elles ne sont pas nouvelles pour les industriels qui ont compris déjà depuis plusieurs années le visage de l'alimentation de demain.

Ainsi selon la base de données mondiale de l'innovation Mintel GNPD, le nombre de nouveaux produits intégrant des fibres a plus que doublé en 6 ans. Même constat pour les nouveaux produits affichant des légumineuses dans la liste d'ingrédients.

 PNNS 4 légumineusesPNNS 4 fibres

 

Le nombre de références de produits issus de l'agriculture biologique croit de façon exponentielle dans les linéaires.

PNNS 4 produits bio

 

Les promesses en lien avec la protection de l'environnement font également légion. Biodégradable, ressources durables, emballage et/ou produit respectueux de l'environnement, neutralité carbone, recyclabilité... Une majorité de produits affichent un positionnement éco-friendly.

PNNS 4 éco-friendly

 

Les industriels de l'agro-alimentaire ont donc su être pro-actifs ; cette nouvelle ligne directrice formalisée ne fait ainsi que confirmer les orientations prises depuis quelques années.

Et du côté des consommateurs ? Avec des messages plus clairs et moins injonctifs, le climat anxiogène pourrait bien s'apaiser et contribuer ainsi à une meilleure prise en charge des habitudes alimentaires au quotidien...

A lire également

Lorsque le marketing offre un argument en faveur de la conversion en "Agriculture Biologique"

Le 18/02/2019

Le marché du bio poursuit son ascension avec des croissances à deux chiffres. Mais va-t-il pouvoir répondre à la demande en forte croissance ? Afin d'anticiper une pénurie, certains distributeurs développent des outils de marketing et de communication pour que soient mieux valorisés les produits dits "en conversion vers l’agriculture biologique".

Une 2ème vie pour les emballages alimentaires...

Le 15/01/2019

L'emballage constitue l'un des problèmes les plus importants en terme de développement durable. Réduire son impact environnemental est devenu un enjeu sociétal fort. Les matériaux deviennent biodégradables, compostables ou servent de nourriture à l'écosystème ; les produits à usage unique deviennent multi-usages... Place à la créativité côté pack !

Agricool développe une nouvelle agriculture urbaine et intensive au pied de votre immeuble. C'est cool ?

Le 08/01/2019

Devenir leader d’un marché en plein essor, telle est l’ambition d’Agricool qui ouvre la voie à une nouvelle forme d’agriculture urbaine, verticale, massive et technologique pour répondre à l’essor de la population urbaine couplé à une demande croissante d’aliments produits localement pour limiter l’impact écologique de notre consommation...
[...]