Revue de presse Mobilités du 13/12/18

Le 13 décembre 2018

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Chaque semaine, l'équipe de Themavision Véhicules & Mobilités commente pour vous les actualités les plus impactantes.


001-transport (3)

Nouvelles mobilités et nouveaux usages


Les nouveaux usages de la mobilité, les véhicules connectés, autonomes et les infrastructures intelligentes

> Le scooter électrique Honda PCX à échange de batterie est lancé

Nous vous en parlions dans notre dernière newsletter, la recharge par échange de batterie fait son retour ! Cette fois, c'est avec Honda est son scooter électrique PCX. Mais Honda va plus loin : les batteries peuvent être partagées avec d'autres deux roues, voire d'autres appareils électriques, et même aider à gérer l'énergie excédentaire dans une habitation ! Allons-nous vers des batteries multi-usages comme pour les outils de bricolage ?  Automobile Propre, le 03/12/18

> Waymo lance son service de taxis autonomes

Waymo est la filiale de service de voitures autonomes d'Alphabet, maison mère de Google. Elle avait déjà mis en place un service de taxis autonomes (en expérimentation et gratuit). Elle lance le même service payant dans la banlieue de Phoenix. C'est une nouvelle étape dans l'accompagnement au changement du public pour les véhicules autonomes : une offre VTC payante au prix d'un VTC courant. Le tarif visé à terme est celui des transports collectifs! Mais alors quel gain par rapport aux transports collectifs : moins de véhicules qui se déplacent à vide ou plus de véhicule qui se déplacent pour le même nombre de passagers ?  Radio Canada, le 05/12/18

> En bonus :

  • Lancé début décembre à Oslo, un service d'autopartage franco-norvégien propose 250 Renault Zoé en free-floating - Automobile Propre
  • S’appuyant sur la localisation GPS de ses véhicules, BMW pourrait « forcer » le passage en mode électrique de ses hybrides rechargeables dans les centres-villes les plus pollués - Automobile Propre



003-viral-mutation

Stratégies de marques et nouveaux Business Models


La stratégie des constructeurs automobiles, des fournisseurs de services de mobilité, les facteurs d'évolution de la filière et les nouveaux business models qui en résultent

> PSA Retail expérimente un parcours client en « self reception »

Qui n'a pas pesté contre des horaires trop restreint pour récupérer un véhicule après une révision ? Si l'expérimentation vise sans conteste l'amélioration de l'expérience client, au cœur de la stratégie d'accélération de PSA sur le développement de (nouveaux) services générateurs de marges, ce retail en libre service pose plusieurs questions :

  1. pour PSA : Comprendre l'impact de cette nouvelle modalité sur les flux, donc l'organisation des ateliers.
  2. pour les clients : Évaluer la balance bénéfices coûts d'une offre qui pourrait le voir devenir le "turc mécanique" de PSA.

En effet cette offre plus libre peut avoir deux contreparties possibles : soit une relation fondée sur la confiance, soit le transfert de tâches aux clients à l'entrée du véhicule (état des lieux assistés...)... voire les 2 et certainement pour PSA, le transfert d'un volume significatif de coûts de transaction liés aux temps de réception/ restitution donc des perspectives de marges !  Le Hub, le 30/11/18

> Aston Martin propose la conversion des anciennes à l'électrique

Aston Martin lance la conversion de ses anciens modèles thermiques en électriques. La raison invoquée est l’interdiction future des véhicules thermiques dans les centres villes. Et si ce modèle de véhicules à longue durée de vie, indémodable, capable d’évoluer avec la réglementation était un modèle pour l’automobile du futur ? Le modèle automobile actuel est assez clairement celui du marché de la mode, des véhicules vite démodés pour renouveler la demande, devant aussi répondre à des réglementations évoluant tout aussi vite que la demande. Avec une approche servicielle, l’automobile devrait pouvoir plaire à plus et plus longtemps, s’éloigner du produit de mode vite démodé, être plus intemporel et reconfigurable. A méditer. Caradisiac, le 05/12/18

> En bonus :

  • PSA lance à Paris son service d’autopartage Free2Move- AVEM
  • Le groupe allemand a prévu de lancer en 2030 son dernier modèle essence ou diesel classique. Celui-ci quittera donc le marché avant 2040. - Caradisiac



002-egg-with-a-crack (2)

Électromobilité et autres transitions


L'électromobilité, les énergies alternatives et les autres transitions

 > Quid de l’hydrogène pour les véhicules utilitaires légers ?

Les VUL, la cible principale de l'hydrogène ? Les alternatives à l'usage du Diesel sur le segment de marché des VUL, Véhicules Utilitaires Légers, se développent. Ce segment de marché va être très disputé ; 3 énergies alternatives y sont développées : le GNC Gaz Naturel Comprimé, l'électrique et l'hydrogène. La maturité des offres véhicules et du réseau d'avitaillement sont très diverses selon l'énergie. Les constructeurs (Renault, Volswagen, Mercedes, Hyundai) ainsi que des équipementiers (Faurecia, Bosch, Plastic Omnium, Continental) annoncent des solutions hydrogène. La course est lancée ; les premiers véhicules devraient être commercialisés d'ici 5 ans. D'autant que l'hydrogène pourrait être utilisé pour améliorer les performances des véhicules électriques ; intéressant dans une logique de transition vers du zéro émission. Beaucoup de R&D reste à mener sur l'hydrogène dans le domaine du stockage, de la production, de l'infrastructure de recharge... Quant aux critères de choix pour les futurs utilisateurs, quelle que soit l'énergie trois critères sont prépondérants : le TCO, le réseau de recharge et la charge utile. Passage en revue des véhicules dans l'article "Quid de l’hydrogène pour les véhicules utilitaires légers ?" Caradisiac, le 13/12/18

>  Sous-utilisation des bornes de recharge : un enjeu sous tension

Le débat sur la pertinence des investissements publics pourrait ressembler à une tautologie, sur le mode 'les investissements publics sont toujours une gabegie'. Toutefois alors que la transition énergétique est encore balbutiante, que les comportements et usages évoluent, on peut aussi s'interroger quant à la pertinence des investissements privés voire particuliers. A ce jour les infrastructures de recharge ne peuvent se targuer de générer des revenus à la hauteur de l'équation. Les bornes de recharge servent-elles ? Elles ont permis de commencer à faire changer les usages .. Faut-il vraiment avoir une prise de recharge chez soi pour avoir une voiture électrique ? Banque des territoires, le 30/11/18

> En bonus :

  • Au Royaume-Uni, seulement 3 % des mécaniciens seraient aptes à travailler sur la voiture électrique. Comment va-t-on s'occuper de ces milliers de véhicules dans quelques années sans une main d'oeuvre qualifiée ?  - Caradisiac
  • Améliorer les batteries pour véhicules électriques et avions : la mission de Loïc Boulon - Radio Canada



 

Chaque semaine recevez les actualités
qui ont retenu notre attention
en vous abonnant à NOTRE NEWSLETTER


A lire également

Revue de presse Mobilités du 12/06/19

Le 13/06/2019

Pneus - Voiture autonome - Prix voiture électrique - Servitisation - PSA - Volkswagen - Batteries

Revue de presse Mobilités du 06/06/19

Le 07/06/2019

Trottinettes - Juicers - Sécurité informatique - RATP - Bretagne - Chine - Avion - Train - Pays-Bas

Revue de presse Mobilités du 23/05/19

Le 23/05/2019

Vélo hydrogène - Voiture autonome - Batteries - Assistant vocal - Transports Publics - Hydrogène - ADEME