Développement d’une solution pour la valorisation des cendres issues de la biomasse

Le 18 octobre 2018 par Loïc EVAIN, CCI Ille-et-Vilaine

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Bretagne Eco-entreprises est partenaire d’un projet subventionné par l’ADEME. Celui-ci consiste à trouver des solutions pour valoriser les sous-produits issus des chaudières biomasse.

 

Un enjeu : la valorisation des cendres issues des chaudières biomasse

Les principaux objectifs de la loi de transition énergétique sont de diminuer de 30 % la consommation d’énergies fossiles en 2030 par rapport à 2012. Cette ambition se traduit par le développement des énergies renouvelables et particulièrement la filière biomasse. Les chaudière biomasse se sont développées sur le territoire français mais avec une conséquence directe : une production d’environ 50 000 tonnes de cendres.

La filière agricole est actuellement la principale voie de valorisation. Cependant, les coûts de stockage ou les frais d’épandage conduisent à trouver d’autres voies pour valoriser ces sous-produits.

 

Une réponse : la création d’un consortium pour tester une nouvelle solution

La filière BTP serait une possibilité pour valoriser ces cendres. Le groupe de travail se propose de valoriser ce sous-produit dans le cadre d’un projet GRAINE, financé par l’ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie). Il s’agit de la deuxième édition de cet appel à projet visant à soutenir des projets de recherche pour un développement durable des filières de la bioéconomie.

Afin de tester cette idée, un consortium s’est créé avec les structures suivantes :

Celui-ci propose de valoriser les cendres, issues des filières biomasse, dans des matériaux innovants et durables du BTP. L’objectif du projet est donc de réaliser une étude de faisabilité technique et environnementale. Cela passe par la caractérisation des cendres ou encore la vérification de la résistance du matériau après incorporation de ce sous-produit.

Dans le cadre de ce projet, l’IUT de Béthune recrutera un post-doc et UniLaSalle-EME, un ingénieur junior pour 6 mois.

 

Ce projet est soutenu par Bretagne Eco-entreprises (35) et le pôle d’excellence Cd2E (62) qui ont accompagné les porteurs de projet dans l’élaboration de la réponse pour le dispositif de financement de l’ADEME.


A lire également

Assises de l'Eau

Quelles priorités pour l’investissement dans les réseaux d’eau ?

Le 14/11/2018

La première phase des Assises de l’eau a permis de définir 17 mesures pour relancer l’investissement dans les réseaux d’eau et d’assainissement.
Analyse du Groupe de travail Eau de B2E.

Logo Pollutec 2018

Retrouvez-nous au salon Pollutec 2018

Le 31/10/2018

B2E participe au salon Pollutec 2018, du 27 au 30 novembre 2018 à Lyon Eurexpo. Nous y sommes en tant d’exposants avec 18 membres présents, en tant qu’expert pour les Vitrines de l’Innovation, et en tant qu’acteurs d’un réseau convivial. Venez nous rencontrer sur notre stand 4-G109 !

Jury de nez

Quelle gestion des impacts liés aux métiers de l’environnement ?

Le 29/10/2018

Les métiers de service à l’environnement génèrent également des impacts. Conscients de l’importance de cet enjeu, les membres de Bretagne Eco-Entreprises lance un groupe de travail « air- odeur-bruit ».