Le boeuf devient ingrédient !

Le 09 octobre 2018

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Montée du flexitarisme, bien-traitance animale, facteurs socio-économiques, prise de conscience environnementale… Les facteurs contribuant à la baisse de consommation de la viande sont multiples. La boucherie se réinvente par la communication, les usages et les moments de consommation.

 

 

Pour pallier ce désintérêt, le rayon boucherie se met à la réflexion, positionne ses innovations sur un usage "ingrédient" et axe les campagnes de publicité sur la facilité de préparation de ses aides culinaires bovines.

 

 

 

Pour la rentrée, le Bœuf s'offre une publicité, vantant par l'usage culinaire, la praticité et le repas du soir.

Certaines marques répondent et lancent des gammes de viandes piécées, d'aides culinaires, rapides et simples à préparer. 

D'autres, comme Bigard, répondent à des instants de consommation délaissés en proposant des formats et des grammages adaptés au dîner.

Boeuf

Faciliter la vie des consommateurs par une cuisson rapide et facile

La viande piécée

Après avoir proposé une aide-culinaire sous la forme d’émincés à base de viande hachée de bœuf en surgelé, Charal remet le couvert mais cette fois-ci en frais avec des morceaux piécés, les aiguillettes de bœuf.

Ce concept bien ancré dans le rayon volaille permet de diversifier la cuisine au quotidien.

La viande ainsi proposée peut alors s'inviter dans des plats en sauce, des poêlées, des salades, des wraps, des woks…

Les aiguillettes de bœuf de l'entreprise Charal se présentent en :

  • Sachet hebdopack d'une DLC de 14 jours
  • 210g soit 6 aiguillettes
  • Origine France
  • 4.60 euros le pack
  • 2 minutes de cuisson

 

La viande ingrédient

Déjà bien présent sur le marché de la boulette, Bigard lance des billes de viande hachée sous la marque Mon Haché Cuisine :

  • deux références : nature, bolognaise
  • 280 g soit environ 55 billes
  • Origine France
  • 3,80 € la barquette
  • 3 minutes de cuisson

Ces billes de 5 g, à l'image des lardons en charcuterie, sont faciles à mélanger et constituent un produit aux multiples usages :

  • en accompagnement de pâtes, pomme de terre ou autre féculent
  • recettes ethniques (asiatique, tex-mex,...)
  • salades...

 

La viande, complément protidique du dîner !

Avec ses billes de 5g, Bigard se positionne sur un moment de consommation peu prisé, à savoir le repas du soir. Tous les conseils diététiques vont dans le sens de la réduction de la consommation de viande et en particulier le soir, Bigard trouve la réponse avec Mon Haché Cuisine, en tant que complément protidique.


Face à un marché structurellement orienté à la baisse et une consommation française qui ne cesse de diminuer, les marques parient sur des offres toujours plus pratiques à cuisiner au quotidien, de nouveaux usages et instants de consommation. Des innovations à suivre de près...


A lire également

La folie des Food Hall

Le 11/10/2018

FoodCourt, FoodHall, ils poussent comme des champignons dans les grandes agglomérations telles que Lyon. Après plusieurs tentatives d'ouverture dans les années 2010, le modèle semblerait désormais conquérir les consommateurs français.
FoodHall, quesako ?

La nouvelle vague de la sardine !

Le 04/10/2018

Aujourd’hui, les conserveurs proposent toujours la fameuse sardine à l’huile, mais certains ont largement diversifié leurs recettes, pour le plus grand plaisir des amateurs. A la tomate, aux épices... Ou même à la criste marine, les industriels rivalisent d'imagination pour conquérir de nouvelles parts de marché...

Gain de temps en cuisine et Millenials : les purées d’aromates MAGGI succèdent au bouillon cube

Le 01/10/2018

Pour sortir du spectre vieillissant du bouillon cube, on trouve désormais des purées d’aromates en tube Maggi pour apporter couleurs et saveurs en un seul geste à tous les plats du quotidien ! Après avoir été le commis de plusieurs générations de cuisiniers, Maggi compte bien capitaliser sur cet héritage pour séduire les jeunes adultes…