La folie des Food Hall

Le 11 octobre 2018

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
FoodCourt, FoodHall, ils poussent comme des champignons dans les grandes agglomérations telles que Lyon. Après plusieurs tentatives d'ouverture dans les années 2010, le modèle semblerait désormais conquérir les consommateurs français.
FoodHall, quesako ?

Quesako ?

 

FoodCourt

Il s'agit en fait d'une grande halle en guise de salle et de plusieurs corners de restauration. Concrètement, le consommateur se voit proposer une offre culinaire variée sous forme de comptoirs. Il achète son repas au stand de son choix puis s’assoit à une des tables communes. Très présents à l'étranger - Bologne en Italie, Londres, Singapour,... - les FoodCourts ont tenté d'envahir les métropoles françaises.

FoodHall

Associés à une démarche artistique - musique, expositions... - ces nouveaux concepts de FoodHall chamboulent les codes de la restauration. Au delà du concept de base, ces derniers sont un lieu de vie, souvent installés dans un endroit unique, où l'on vient boire et manger, seul, en famille ou entre copains.

 

foodcourt 3Un succès qui a tardé en France... Mais qui se rattrape !

 

Plusieurs tentatives avaient vu le jour entre les années 2010 et 2015, sans succès apparent dans les grandes villes !

La mutation des comportements alimentaires et les consommateurs millenials qui revendiquent la diversité ont fait de ces concepts un véritable succès. Les FoodCourt, moins attrayants pour les Français, sont devenus des FoodHall qui ont la capacité à nourrir des clients aux aspirations différentes, voire divergentes, mais qui proposent aussi d'autres expériences. Ces concepts  attirent aujourd'hui toutes sortes de groupes, touristes étrangers ou français et les locaux.

 

2018 semble être l'année des FoodHall !

 

Boca, à Bordeaux, Heat et son lieu dédié aux start-ups du numérique sont 2 grands projets qui auront lieu respectivement à Bordeaux et Lyon avec des ouvertures prochaines.

 

Découverte et expérimentation

Les Français souhaitent découvrir, expérimenter. Le nombre de repas hors-domicile ne cesse d’augmenter et les FoodHall ont compris l'enjeu. Ils se developpent au fur et à mesure dans les grandes villes françaises. Ces espaces de restauration regroupent tous les critères demandés par nos consommateurs : un cadre agréable et novateur, du choix, des produits frais travaillés sous leurs yeux.

 

Exploration culturelle

Les consommateurs aiment les expériences globales ! Le mariage entre découverte culinaire et découverte culturelle est un intérêt irrévocable. Les FoodHall surfent sur ce créneau proposant des pop-up stores, des conférences, de la musique...

L'objectif de ces "aires de restauration" est aussi d'accueillir de jeunes chefs pour tester leur concept de restaurant et leur cuisine.

 

halles-girard-01Singularité du lieu

A la recherche d'authenticité, le consommateur a une affinité pour les lieux qui ont une histoire, un patrimoine.

L'idée des FoodHall est de réhabiliter des espaces plus ou moins désaffectés comme Boca et les anciens abattoirs de Bordeaux, un ancien centre de tri de la SNCF à Lyon ou encore une ancienne base navale... L'espace se transforme ainsi en un lieu de vie urbain et convivial.

 

 

Tous gagnants !

 

Profitable pour le client et le restaurateur !

De la cuisine régionale aux fruits de mer, en passant par des produits sans gluten, vegan, des pizzas napolitaines, de la cuisine gastronomique ou encore des spécialités asiatiques et bien d’autres saveurs, tout consommateur, qu'il soit seul ou à plusieurs, trouve son bonheur et peut partager la même table que les autres sans risque de stigmatisation !

Côté restaurateur, les économies se font sur tous les postes grâce à la mutualisation des charges : eau et électricité, décoration, accueil, nettoyage...

systeme cahslessUn mode de paiement facilité : Le cashless

Le cashless, nouveau mode de paiement venu de Hongrie et répandu sur les festivals, est très prisé des foodcourts. À l'entrée, un bracelet crédité du montant souhaité depuis la maison, est remis au consommateur. Il peut le recréditer à sa guise sur le lieu, ou de chez lui via internet. Pas d'attente, pas de monnaie, un moyen de paiement qui facilite la vie du public et du professionnel.

 

Expérience client, diversité de l'offre, découverte culinaire, convivialité des lieux, les FoodHall ont les conditions requises pour satisfaire le mangeur hypermoderne aux références culinaires hétéroclites !

 

 

A lire également

Le boeuf devient ingrédient !

Le 09/10/2018

Montée du flexitarisme, bien-traitance animale, facteurs socio-économiques, prise de conscience environnementale… Les facteurs contribuant à la baisse de consommation de la viande sont multiples. La boucherie se réinvente par la communication, les usages et les moments de consommation.

La nouvelle vague de la sardine !

Le 04/10/2018

Aujourd’hui, les conserveurs proposent toujours la fameuse sardine à l’huile, mais certains ont largement diversifié leurs recettes, pour le plus grand plaisir des amateurs. A la tomate, aux épices... Ou même à la criste marine, les industriels rivalisent d'imagination pour conquérir de nouvelles parts de marché...

[Food prospective] Foodingue 2050 ou comment manger vers le futur ?

Le 02/10/2018

Complètement foodingue ?
Le fooding, ou tendance à faire de ses choix alimentaires un style de vie, cette envie de vivre une expérience unique et créative à chaque repas, est aujourd’hui le comble de la branchitude gastronomique. Le très bobo guide culinaire éponyme (lefooding.com) en est le porte-étendard. Qu'en sera t'il en 2050 ?
[...]