Quand la restauration commerciale surfe sur le social...

Le 13 septembre 2018

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Refugee Food Festival, Café Joyeux ou encore le Reffetorio... La restauration commerciale bouge les lignes et opte pour une tendance fédérative. La responsabilité sociale touche les restaurateurs et quelque part répond à une certaine éco-responsabilité. Et si la restauration changeait les regards ?
La restauration, marqueur des cultures et des comportements, s’évade et s'éloigne de ses codes traditionnels : qui aurait parié que celle-ci aurait pu un jour reprendre certains codes de la restauration collective, à savoir le caractère social ! Mais attention pas forcément le côté "social/coût" mais plutôt "esprit social", en réponse à un consommateur toujours plus engagé et d'origine diverse. Décryptage [...]

 

 

Restaurant handicap

La cuisine, facteur d'intégration

Plusieurs évènements et initiatives prouvent que la cuisine peut être un véritable facteur d'intégration :

 

  • Le «Refugee Food festival» met à l'honneur les talents culinaires et la gastronomie de pays d'où viennent les réfugiés. Des restaurants de 14 villes internationales (New York, Athènes, Bruxelles, Paris...) confient leurs cuisines à des chefs réfugiés, pour contribuer à changer de regard sur le statut de réfugié et les accompagner dans leur insertion professionnelle grâce à la cuisine.
  • Le Café Joyeux installé à Rennes et Paris et le Reflet à Nantes, sont des cafés et restaurants ayant la particularité d'employer du personnel en situation de handicap. Double objectif pour ces paris : créer des emplois et instaurer une connivence entre le personnel et le convive.

Ces initiatives ont la particularité d'accélérer l'insertion professionnelle. Victime de son succès, le Refugee Food Festival a créé une résidence pour valoriser les compétences et mettre en relation les chefs réfugiés avec une communauté de restaurateurs et de volontaires engagés. Il s'agit du premier lieu de formation dédié aux chefs réfugiés : un nouveau chef, réfugié en France, accompagné par une équipe de professionnels prend les rênes du restaurant pour faire découvrir au grand public les saveurs originaires de son pays, mais aussi afin de profiter de la formation et affiner ses talents.       

 

brassage gastronomiqueLa cuisine, croisement des cultures

Faire tomber les préjugés mais aussi faire de la cuisine un véritable moyen d'expression et de voyage culturel, découvrir les saveurs d'ailleurs, voire même accorder les mets de plusieurs cultures gastronomiques, voici les tendances actuelles de la cuisine-fusion.

Pour son plus grand plaisir, le consommateur Millenial, plus connecté, plus économe, plus responsable et en quête de voyage et de perpétuelles découvertes, décèle une cuisine "métissée" qui invite à une évasion gustative...

 

Auguste escoffierLa cuisine, vecteur de générosité

Les premiers diners caritatifs créés par Auguste Escoffier en 1912 avaient pour seul objectif de récolter des fonds pour la caisse de retraite des chefs cuisiniers. Aujourd'hui la tendance repose également sur des initiatives citoyennes.

Thierry Marx milite pour l'insertion de jeunes et détenus dans le monde de la restauration à travers son école Cuisine mode d'emploi(s).

Quant à Michel Roth, ancien chef emblématique du Ritz à Paris, il est, de son côté, le parrain de l'association La Vie par un Fil qui vient en aide à des malades qui bénéficient d'une nutrition artificielle.

En 2017 à Saint-Émilion, Alain Passard signe le menu d'une soirée organisée par une association de soutien aux patients atteints de cancer.

D'autres chefs s'impliquent en restauration collective et co-signent les cartes de menus de certains hôpitaux, comme Alexandre Bourdas et l'institut Gustave Roussy, qui ont revu l'offre ambulatoire du premier centre de lutte contre le cancer en Europe. Yannick Alléno, chef deux fois triplement étoilé, a co-crée un nouveau concept "Instants étoilés" avec Médirest, ayant pour objectif de valoriser la pause sucrée et permettre aux résidents, à leurs proches et au personnel des maisons de retraite de partager des goûters d'anniversaire.

 

Dans une société où les normes sociales pèsent lourdement, où l'individualisation du repas est commune, la restauration en tant que vecteur d'identité et de communication redonne à la cuisine son rôle de lien social et de partage de... cultures et différences.

 

 

A lire également

Spyce, le resto des robots

Le 05/06/2018

Spyce, situé à Boston (États-Unis), est un restaurant futuriste créé par 4 étudiants ingénieurs en collaboration avec le chef étoilé Daniel Boulud. Le concept novateur réside dans une cuisine entièrement automatisée.Visionnaire, avant-gardiste ? Zoom sur le concept...

La tendance "Hygge" version restauration collective

Le 04/04/2018

Lors de la 6ème édition de Cantina, convention de la restauration collective, la société IBOOZT est intervenue sur le mouvement Hygge, qui permettrait de concilier la qualité de l’alimentation avec le bien-être personnel et l'efficacité professionnelle. Au Danemark, la restauration collective est passée à ce modèle...

Le kasha surfe sur la tendance sans gluten, en restauration et bientôt en GMS.

Le 30/03/2018

La tendance est à la découverte de nouveaux ingrédients qui s'immisceraient dans nos plats traditionnels pour y apporter une touche "healthy". Le sarrasin peut par exemple se prévaloir de nombreux bienfaits santé. Place aujourd'hui au kasha qui inspire à la fois des nouveaux concepts de crêperies mais également l'innovation industrielle.