VEGAFOB : Quand le régime Vegan génère la phobie !

Le 17 juillet 2018

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Vegafob joue avec humour sur le récent fossé générationnel qui se creuse entre vegans et carnassiers. Après des siècles de modèle "carné", a-t-on encore le droit d’assumer de manger les animaux ? Pendant que l’humanité repue du nord de la planète se questionne sur le modèle carné en place, Rustam Usmanov se joue du match "vegans-viandards" !
[...]

 

Vegafob, 100% boeuf “fraîchement hâché”
 

Le concept Russe VEGAFOB est une série d'emballage pour de la charcuterie en tranches.
Les auteurs ont utilisé la similitude visuelle des tranches de charcuterie (superposées les unes sur les autres) avec le torse cylindrique d’animaux : Boeuf, Porc, Poulet.
A mesure que les tranches de charcuterie (saucisson, salami, bacon...) disparaissent du paquet lors de la dégustation, on découvre le squelette de l’animal imprimé sur l’intérieur du pack.
 

 ob 34ccfa packaging-vegafob-fresh-meat1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le ton décalé et impertinent très assumé du projet ainsi que la direction artistique viennent faire écho aux conflits engagés entre vegans et omnivores.

Design: Rustam Usmanov
3D Artist: Andrew Sylka 
Project Type: Concept
Lieu : Russia, Moscow
Matériaux : Plastique et Papier
Impression Ofset
 

Pour ceux qui ont peur du Grand Méchant Vegan !


 
nexus-IV-vegephobie1Dès que le thème du véganisme est abordé, une vague de rejets n’est jamais très loin... Certains vont jusqu’à mettre un mot : la "végéphobie" sur l’ensemble des discours et des pratiques qui contribuent à l’exclusion ou la caricature des personnes pratiquant le végétalisme.


Refusants de cautionner la souffrance animale, les véganes sont en effet parfois cibles de mépris et de railleries. Ce gros ensemble "Vegan", pourtant constitué d'un grand camaieu de situations et d’engagements très variés est assez souvent assimilé aux revendications volontairement provocatrices du mouvement L214, considéré comme une dérive sectaire menaçante, radicaliste, voir intégriste par la filière viande. 


Le mouvement végan jusqu’au-boutiste au sujet de l’"exploitation animale", allant jusqu’à prôner l’abandon de tous les produits issus de l’animal a de quoi faire frémir les grands carnassiers.

La scénarisation de leur combat semble davantage justifié par une forte volonté de "faire bouger les lignes" face à l’inertie politique.
 

Une tendance entraine toujours sa contre-tendance…. Ce concept est le reflet d’un pas de plus vers un "made in viande" assumant son caractère zoophage  ! 

 

A lire également

Emballages alimentaires : le mouvement anti-plastique est en marche.

Le 17/07/2018

Alors que l'opinion publique est de plus en plus alertée par la problématique de la pollution plastique dans les océans, distributeurs, grandes chaînes de restauration et industriels anticipent une évolution des réglementations. La chasse au plastique est lancée et constitue une réelle opportunité de différenciation pour les marques…

Innovations alimentaires : cultiver l’expérience client en créant la surprise.

Le 12/07/2018

Si les figurines et cartes à collectionner vendues "en aveugle" font des émules depuis plusieurs décennies, la déclinaison du concept du "blind" dans l’alimentaire commence également à faire du bruit… Place à la surprise, à une époque où le numérique et la data permettent de prévoir (presque) tout.

Vers une consommation plus spirituelle ! Les produits "détox" sont-ils les prémices d’un nouveau régime "Retreat" ?

Le 11/07/2018

A mesure que l’homme perd confiance en la religion et la transcendance, il recherche du sens et une nouvelle spiritualité à travers ses actes de consommation. Les aliments deviennent ses "fétiches", assurant l’élévation de son âme au sein de la société. L'envolée des cures "Détox" est-elle un des 1er prémices d'un nouveau régime "Retreat"… ?