Revue de presse Mobilités du 19/06/18

Le 19 juin 2018

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Chaque semaine, l'équipe de Themavision Véhicules & Mobilités commente pour vous les actualités les plus impactantes.


001-transport (3)

Nouvelles mobilités et nouveaux usages


Les nouveaux usages de la mobilité, les véhicules connectés, autonomes et les infrastructures intelligentes

> Pourquoi la mobilité durable sera-t-elle forcément plurielle ?

L’après pétrole pour la mobilité sera plurielle. Le pétrole s’est en effet imposé comme la solution unique et idéale éliminant toute les autres, tant que la question de la soutenabilité n’était pas posée. Sortir du tout pétrole nous impose d’explorer plusieurs alternatives qui probablement trouveront ensemble un nouvel équilibre systémique. Les filières technologiques (électrique, GNV, hydrogène…) sont en phase d’apprentissage et encore mal connues, tant du point de vue de leur bilan environnemental, que de leur bilan économique, de l’accès aux matières premières nécessaires (cobalt pour les batteries…) ou de la disponibilité des énergies nécessaires. Un bouquet de solutions complémentaires apparaît pour ces raisons comme la transition la plus probable de l’après pétrole ; cela impose aux territoires d’investiguer en même temps l’ensemble des solutions. Automobile Propre, le 11/06/18

chatQu’en pensez-vous ? Dites le nous sur Twitter, Linkedin ou par email #caféMobilité :-)

> Starship lève 25 millions de $ pour déployer ses robots de livraison

Les robots de livraison, nouvel horizon pour la logistique urbaine du dernier kilomètre ou nouveau défi pour sa régulation ?
L'investissement de Daimler peut ainsi être analysé comme une recherche de nouvelles propositions de valeur permettant de prendre en compte la montée en puissance de la livraison individuelle instantanée, une nécessité pour le constructeur de véhicules. Le modèle starship interroge non seulement sur les cas d'usage, la seule substitution aux livraisons de repas en vélo ou scooter, peut sembler insuffisante mais surtout la multiplication de ces robots questionne enfin quant à l'impact environnemental de ce mode de livraison, à la cohabitation de ce mode de transport au sein de villes qui n'ont pas toutes la morphologie des campus américains... ObjetConnecte.com, le 08/06/18

> En bonus :

  • Montréal a accueilli de nombreux acteurs de la mobilité à l'occasion de Movin'On, un salon imaginé par l'entreprise française de pneus Michelin. Temps forts - L'Atelier
  • Workhorse Group, basé dans l’Etat de l’Ohio, a déclaré que l’autorité de régulation de la circulation aérienne avait accepté sa demande de certification pour son multicoptère. - LesSmartGrids



003-viral-mutation

Stratégies de marques et nouveaux Business Models


La stratégie des constructeurs automobiles, des fournisseurs de services de mobilité, les facteurs d'évolution de la filière et les nouveaux business models qui en résultent

> Ce que la Mobilité en tant que Service (MaaS) signifie pour le secteur des transports

Certes les performances globales des nouveaux opérateurs de mobilité, à l'image des 4 milliards de courses réalisées par Uber, sont impressionnantes. Certes les mouvements capitalistiques et industriels augurent d'une course à l'armement des acteurs dans la perspective de la prochaine bataille.
Toutefois la transition vers un modèle Mobility as a Service impose :

  1. un changement culturel significatif, que les performances de services tels qu'Uber ne peuvent occulter.
  2. une offre construite par rapport aux attentes des consommateurs, autrement dit leurs critères d'achat : une solution fiable, efficiente et économique
  3. une stratégie territoriale claire, établissant la priorité aux solutions les plus économes en ressources et en consommation de foncier
  4. une nouvelle approche de la mobilité, qui partagée et électrique, devient non plus une charge mais porte un potentiel de ressources dans une perspective de smartgrid
  5. une nouvelle politique d'urbanisation intégrant les enjeux de la mobilité de demain dans son ensemble afin d'assurer l'allocation des ressources publiques la plus pertinente et la plus durable.

 🇬🇧 GreenBiz, le 11/06/18

> La blockchain monte dans la voiture connectée

La blockchain sera-t-elle la solution pour sauver la place des constructeurs dans la chaîne de valeur de la mobilité ? C'est ce qu'ils pensent et ils montent la Mobility Open Blockchain Initiative. Objectif : ne pas dépendre d'une blockchain d'un géant du numérique. Alors est-ce qu'une blockchain est une bonne idée ou un effet de mode ?

  1. Les voitures connectées ont bien de la donnée à gérer.
  2. Des transactions entre plusieurs acteurs devront bien être enregistrées.
  3. Les acteurs - les constructeurs et équipementiers - peuvent ne pas se faire entièrement confiance
  4. Ils interagissent tous avec les données.
  5. Leurs transactions peuvent déclencher d'autres transactions.

Déjà en répondant à ces 5 critères, la blockchain semble être la technologie qui s'impose pour les échanges de la voiture connectée. L'Atelier, le 05/06/18

> En bonus :

  • Le groupe Renault a annoncé l’ouverture d’une plateforme de production de véhicules électriques sur son site de Douai : investissement de « plus d’un milliard d’euros » en France d’ici à 2022. - Ouest France
  • Toyota a annoncé avoir investit 1 milliard de dollars dans la société de VTC singapourienne Grab. Ensemble, ils déploieront une plateforme pour des véhicules connectés. - ObjetConnecte.com



002-egg-with-a-crack (2)

Électromobilité et autres transitions


L'électromobilité, les énergies alternatives et les autres transitions

 > L'intelligence artificielle joue les agents de circulation

En 2017, Pittsburgh testait une intelligence artificielle pour une meilleure organisation du trafic avec pour résultat 25% de temps de trajet en moins par conducteur et 40% de temps en moins dans les bouchons. Courant 2017, la ville de Milton Keynes au Royaume-Uni a aussi investi dans cette technologie. Aujourd'hui c'est le géant chinois Alibaba qui crée son "City Brain". Les premiers tests montrent une réduction de 15% des embouteillages dans un quartier de la ville de Hangzhou - quartier de plus d'un million d'habitant dans une ville de 9,468 millions d'habitants. L'ambition d'Alibaba est de le déployer maintenant à Kuala Lumpur, où la densité de population est 10 fois plus grande. L'Atelier, le 14/06/18

> Annonce du Plan de déploiement de l’hydrogène pour la transition énergétique

L'hydrogène offre des perspectives multiples et prometteuses : stockage d'électricité sous forme de gaz, carburant, méthane de synthèse, captage du CO2, processus industriels... Le gouvernement a annoncé un plan de déploiement de l'hydrogène, molécule indispensable à la transition énergétique, composé de 3 axes :

  • créer une filière industrielle décarbonée,
  • développer des capacités de stockage des énergies renouvelables,
  • développer des solutions zéro émission pour les transports routiers, ferrés, fluviaux, etc.

Il souhaite mettre en mouvement cette filière d'excellence pour démocratiser les usages de cette énergie dans notre quotidien et faire de la France un pays en pointe sur cette filière, créatrice d'emplois et de valeur. L'ADEME pilotera les crédits dédiés à ce plan dans l'industrie, la mobilité et l'énergie, soit une enveloppe de 100 M€. Enerzine, le 10/06/18

> En bonus :

  • Le géant numérique japonais Softbank investit 2,25 milliards de dollars pour prendre 19,6 % du capital de Cruise, la division véhicule autonome de General Motors. - Les Echos
  • Audi relie la voiture électrique à la maison. - 4Legend



 

Chaque semaine recevez les actualités
qui ont retenu notre attention
en vous abonnant à NOTRE NEWSLETTER


A lire également

Revue de presse Mobilités du 13/12/18

Le 13/12/2018

Scooter électrique - Batterie - Taxi - Véhicule Autonome - SAV - Automatisation - Conversion - Voiture électrique - Hydrogène - Bornes de recharge

Revue de presse Mobilités du 14/11/18

Le 14/11/2018

Trottinette - Règlementation - Ville - Voiture autonome - Expérimentation - Voiture électrique - Nouvel entrant - Hydrogène - Appel à projet - ADAS

Du mondial au Parlement Européen...du rêve à la réalité

Le 16/10/2018

Comment ne pas être frappé par le grand écart entre le vote réaliste des députés Européens pour une trajectoire d’émission de CO2 résolument ambitieuse et des constructeurs vendant toujours plus de rêve au mondial de l’automobile avec des véhicules toujours plus gros et luxueux ?