SPACE ICE KREAM : ces produits snacking qui défient la chaîne du froid !

Le 13 juin 2018

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Dans la bataille du manger "où-je-veux-quand-je-veux-ce-que-je-veux", le respect de la chaine du froid représente encore un verrou à lever pour bien des catégories. L’objectif des acteurs qui osent la défier est clair : parvenir à multiplier les instants de consommation en s’affranchissant des contraintes logistiques et d’usage !

 
L'offre snacking défie toutes les frontières  

 

Le snacking exactement "où-je-veux-quand-je-veux-ce-que-je-veux !" 
 


Le snacking a gagné du terrain, est clairement entré dans l'ère de la maturité et dans les habitudes de consommation des français, en réponse à l’évolution rapide des modes de vie.
Ce qui est plus nouveau, c’est qu’un Français sur trois ne prend plus le temps de se mettre à table, y compris pour "Snacker". Le nouveau "manger debout" en mode  "déambulatoire" qui faisait jusqu’ici encore de la résistance en France est une pratique émergente pour permettre de gagner toujours plus de temps… 


Aujourd’hui, les industriels doivent imaginer des aliments au-delà du triangle magique "nutrition-santé-environnement". Idéalement, les produits doivent également être consommables et nomades en toutes circonstances, disponibles à tout instant, y compris pour manger debout


L’offre continue donc d'évoluer dans ce sens, prête à défier toutes les frontières techniques pour lever les verrous logistiques et répondre aux problématiques d’usage encore non résolues… Demain, glaces, yaourts et fromages seront "Pocket" et "Tous terrains" !
 

SPACE ICE KREAM, la glace vegan lyophilisée qui ne fond pas, même sur la plage !


Les glaces, représentent les produits incontournables de l’été ! Les Space Ice Kream développées par la société américaine Seva Foods sont des crèmes glacées lyophilisées vegan à consommer en grignotage, de longue conservation, sans-OGM, sans lactose, sans soja, bio et clean label


Les premiers produits de ce type avaient été développés dans la seconde moitié des années 60 par le laboratoire de R&D alimentaire Natick de l’US Army pour les vols spatiaux des missions Apollo. 

 vanilla-ice-kream-features

 

Ces produits trouvent aujourd’hui une deuxième vie dans le snacking sain. Seva Foods a élaboré une recette composée de six ingrédients bio, simples et peu travaillés : noix de cajou, "lait" de coco, sirop d’érable, extrait de vanille (ou fraises), sel de mer. La gamme comporte deux références, vanille ou fraise, dans des sachets hermétiques de 43g.


71wLtcWsssL. SX522

Techniquement, le mélange des ingrédients à l’origine semi-liquide et de texture lisse est versé dans des moules alvéolés, introduits dans un lyophilisateur. Il en ressort des blocs croquants conserverait les propriétés organoleptiques et nutritionnelles de la crème glacée pendant plusieurs années à température ambiante. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

iÖGO : le yaourt à croquer


iogo-proteine-crunch articleLa société Ultima, filiale du groupe coopératif laitier Agropur au Canada ambitionne de révolutionner l’expérience laitière en permettant de croquer du yaourt avec ses bouchées croquantes "iögo proteine". La technologie qu’elle a développée consiste en une déshydratation maîtrisée, combinant vide et micro-ondes. Les produits qui en découlent peuvent être croustillants ou moelleux, avec des taux potentiellement élevés de probiotiques

Agropur est la première entreprise à utiliser ce processus pour déshydrater du yogourt et conserver ses bienfaits. Les snacks iögo proteine sont en phase de lancement sur deux marchés test au Canada, dans les régions de Québec et de l’Alberta. Prévu pour une consommation "sur le pouce", le produit sera proposé en emballage de 35 g avec les saveurs suivantes : crème sure et oignon vert, cheddar, caramel salé et barbecue fumé au bois de pommier. Dernier avantage mis en avant par Agropur, la composition nutritionnelle, une portion de 35 g de bouchées contenant 10 g de protéines. 
 

So chèvre, des produits inédits à base de lait de chèvre
 
 

 

842fe4a398c4e08d9253578ac2b55011

Le projet de So chèvre : valoriser le lait de chèvre

autrement que dans des fromages, à travers des barres nutritionnelles, biscuits et boissons lactées contenant entre 27 et 29% de lait de chèvre à destination de marchés cibles tels que l'univers sportif, le tourisme ou la diététique. L’idée de Sébastien Duboc est à ce titre d’aller plus loin en se passant de la chaine du froid en mettant en place un équipement de transformation douce du lait. 
 

 

 

Le snacking estival ! Un axe d’innovation à explorer
 


Vacances, sorties, pique niques et soleil sont au rendez-vous chaque été. Cela va de paire avec "manger sur le pouce" et "vente ambulante"! L’exercice n'est en revanche jamais anodin, surtout quand vous vendez des produits alimentaires extrêmement sensibles en pleine canicule sur une plage… mais il y a encore de très belles cartes à jouer sur le marché du "Snacking estival" en s’invitant sur de nouveaux instants et terrains de consommation jusqu’alors inexplorés…

A lire également

SIAL 2018 : Good Goût réinvente le petit déjeuner pour les enfants des parents pressés !

Le 20/11/2018

Les parents pressés disposent de solutions croissantes en rayon pour ne plus zapper leur "sacro-saint" petit déjeuner. Le premier repas de la journée représentant également le repas le plus important pour leur progéniture, ils ont désormais accès à une offre pour leur permettre de consommer malin et en toute sérénité dès le saut du lit ...!
[...]

"Le gonflé" un snack sain pour les travailleurs de nuit !

Le 15/11/2018

Le travail de nuit et le travail posté sont des horaires dits « atypiques » et qui peuvent, de par leurs spécificités, engendrer des risques pour la santé. L'alimentation pour ces travailleurs reste toujours un casse-tête. Des étudiants ont décidé de se positionner sur ce créneau inhabituel mais au combien intéressant avec Le Gonflé !

La folie des Food Hall

Le 11/10/2018

FoodCourt, FoodHall, ils poussent comme des champignons dans les grandes agglomérations telles que Lyon. Après plusieurs tentatives d'ouverture dans les années 2010, le modèle semblerait désormais conquérir les consommateurs français.
FoodHall, quesako ?