Revue de presse Mobilités du 29/05/18

Le 29 mai 2018

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Chaque semaine, l'équipe de Themavision Véhicules & Mobilités commente pour vous les actualités les plus impactantes.


001-transport (3)

Nouvelles mobilités et nouveaux usages


Les nouveaux usages de la mobilité, les véhicules connectés, autonomes et les infrastructures intelligentes

> Le Pôle Mov'eo veut son accélérateur de start-up en 2019

12 ans déjà que Mov'eo favorise le développement de projets et business collaboratifs et anime l’innovation dans la filière mobilité en Île de France et en Normandie. 12 ans et le pôle de compétitivité n'a pas envie d'en rester là : il a de l'ambition. Il rêve d'un accélérateur de startup mobilité dès 2019 regroupant plusieurs pôles de compétitivité français. L'objectif des trois prochaines années du pôle est de se recentrer sur les projets d'envergure. JournalAuto.com, le 22/05/18

> Guillaume Devauchelle, directeur de l'innovation de Valeo : "L'innovation, ce n'est pas quelque chose en plus"

Développer une organisation innovante pour capter l'innovation, c'est sans doute l'une des réussites majeures de Valeo pour bien se positionner face aux mutations de l'industrie automobile vers la mobilité digitale.
Au-delà de la connaissance fine des enjeux métiers et marchés, c'est aussi la bonne compréhension des nouvelles dynamiques de l'innovation qui permet à Valeo de capter les concepts appelés à intégrer la proposition de valeur des fournisseurs de solutions et d'expériences pour opérateurs de mobilité. Finalement l'approche open innovation de Valeo est pilotée à l'aune d'un constat d'une simplicité redoutable : malgré les moyens financiers et humains considérables mis sur la table par les industriels, le formidable foisonnement d'initiatives a totalement renversé le rapport de force dans la quête de la nouvelle frontière de la mobilité digitale. AutoActu.com, le 25/05/18

> En bonus :

  • Travaillant désormais sur une version à batteries, EP Tender compte y embarquer 60 kWh d’énergie d’ici 5 ans. De quoi faire passer la capacité théorique de l’actuelle Renault Zoé ZE 40 à 100 kWh - Automobile Propre
  • OuestGo compte convertir la Bretagne au covoiturage de proximité. Cette toute nouvelle plate-forme numérique intervient dans les grandes villes de l'Ouest afin de renforcer le covoiturage entre le domicile et le travail. - Les Echos



003-viral-mutation

Stratégies de marques et nouveaux Business Models


La stratégie des constructeurs automobiles, des fournisseurs de services de mobilité, les facteurs d'évolution de la filière et les nouveaux business models qui en résultent

> Diesel – Bosch : précisions sur sa technologie-miracle

Révolution : le CCFA communique sur des projections de parts de marché à hauteur de 30% en France à court terme. La défiance vis-à-vis de la technologie diesel est donc durablement installée dans les esprits, le scepticisme est légitimement de rigueur à la lecture des communiqués annonçant la mise au point d'un nouveau dispositif diesel propre. Effectivement il est certainement possible d'atteindre techniquement les performances d'abattement de GES (CO2, NOx...) et particules fines avec des solutions techniques d'ores et déjà disponibles. Mais c'est bien l'équation économique qui semble difficilement tenable, d'autant plus à la lumière des premiers enseignements du dieselgate : les ingénieurs de VW expliquaient notamment la fraude en raison d'une trajectoire financière et commerciale insoutenable.  Après Vente Auto, le 24/05/18

chatQu’en pensez-vous ? Dites le nous sur Twitter, Linkedin ou par email #caféMobilité :-)

> Un nouveau plan stratégique pour créer un Airbus des batteries

L’EBA (European Battery Alliance) traduit l’intention de la commission Européen de donner à l’Europe une place dans le marché de la batterie électrique aujourd’hui trusté par l’Asie. Il est constitué de 120 acteurs. La commission a dévoilé une série de mesures sensées soutenir le développement de cette airbus de l’Industrie, dont des mesures de soutien financier de la BEI (Banque européenne d'investissement). Le projet manque pour autant de porteurs. Le projet de Bosch d’une giga factory a été abandonné début mars par l’industriel au motif du risque important. La BEI a soutenu en février un financement de 52,5 millions d'euros, aux côtés du gouvernement suédois, pour le projet Northvolt, appelé à devenir la plus grosse usine européenne de cellules de batteries lithium-ion. C’est au tour de Saft, filiale de Total, d’annoncer un investissement de plus de 200 millions d'euros dans un projet européen de batteries de nouvelle génération. Le projet vise une batterie solide pour 2025 à performances deux fois supérieures à celles actuelles du marché. Automobile Propre, le 20/05/18

> En bonus :

  • Le Groupe PSA accélère sa transformation digitale avec la Digital Factory. - IT espresso
  • Huawei et le Groupe PSA viennent de présenter leur premier véhicule connecté, fruit d’un partenariat amorcé entre les deux groupes en novembre 2017.  - ConsoNews
  • 🤐 Renault : une alliance électrique ? L'Alliance Renault - Nissan - Mitsubishi continue d'avancer à bon rythme en vue d'une intégration plus poussée des trois marques pour accélérer les synergies...- Bourse Direct



002-egg-with-a-crack (2)

Électromobilité et autres transitions


L'électromobilité, les énergies alternatives et les autres transitions

 > A Autoland, on enterre bien le moteur à explosion

La filière automobile est face à une profonde mutation de ses chaines de valeur. Jusqu’au diesel gate et le durcissement des réglementations, cette mutation semblait sous contrôle par les constructeurs. Aujourd’hui la transformation s’accélère. Avant l’engagement de VW dans l’électrique, la grande série pour l’électrique se voyait pour les constructeurs allemands pour 2030. Le dirigeant du sous-traitant allemand ElringKlinger, leader mondial de la culasse, affirme que c’est maintenant pour 2020 et sans pourvoir maîtriser sur la vitesse de pénétration. En tous cas, pour cette entreprise, l’heure est à la diversification. Ce sous-traitant de 9600 salariés qui détient 70 % du marché des joints de culasse, a anticipé des projets de diversification avec l’électrique depuis déjà plusieurs années, mais son dirigeant évoque une un vrai challenge pour la filière afin de s’adapter cette innovation rapide. Le Monde, le 24/05/18

> 1 million de véhicules branchés + 100.000 bornes de recharge pour 2022

Le gouvernement et la filière automobile (Faurecia, Valeo, Michelin, Plastic Omnium...) s'engagent dans un nouveau contrat stratégique de la filière automobile pour 2018-2022. Et l'heure est grave, comme le résume M. Chatel, Président de la Plateforme de la Filière Automobile (PFA), « L’enjeu, c’est la survie de l’automobile sur le territoire français ». Et pour ce faire, les acteurs misent sur l'électrique et le véhicule autonome. Ils parient sur une accélération des ventes de véhicules électriques dans les 5 ans et avancent le chiffre d'un parc total roulant d'1 million de voitures électriques et hybrides rechargeables d'ici 2022 ! En 2017, il s'est vendu en France environ 37 000 unités. Ces annonces interrogent : est-ce que le consommateur suivra ? Quels moyens seront mis en oeuvre ? AVEM, le 25/05/18

> En bonus :

  • Filiale commune de Renault et de Suez, Indra a remporté un appel d'offres au Maroc, en partenariat avec le cabinet Deloitte. Il va mettre en place une filière de gestion des véhicules en fin de vie. - L'Argus Pro



 

Chaque semaine recevez les actualités
qui ont retenu notre attention
en vous abonnant à NOTRE NEWSLETTER


A lire également

Revue de presse Mobilités du 13/12/18

Le 13/12/2018

Scooter électrique - Batterie - Taxi - Véhicule Autonome - SAV - Automatisation - Conversion - Voiture électrique - Hydrogène - Bornes de recharge

Revue de presse Mobilités du 14/11/18

Le 14/11/2018

Trottinette - Règlementation - Ville - Voiture autonome - Expérimentation - Voiture électrique - Nouvel entrant - Hydrogène - Appel à projet - ADAS

Du mondial au Parlement Européen...du rêve à la réalité

Le 16/10/2018

Comment ne pas être frappé par le grand écart entre le vote réaliste des députés Européens pour une trajectoire d’émission de CO2 résolument ambitieuse et des constructeurs vendant toujours plus de rêve au mondial de l’automobile avec des véhicules toujours plus gros et luxueux ?