Logistique urbaine : encore une bonne raison pour expérimenter

Le 25 avril 2018

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
L’Ademe vient de lancer un « appel à projets de recherche » dédié à la logistique urbaine « durable » et aux livraisons en site isolé.

L’appel à projets doit permettre de faire émerger et d’expérimenter des projets de recherche visant à la fois une logistique urbaine « durable », une optimisation de l’organisation des flux et le développement de chaînes logistiques « vertes et économes ». Objectifs : améliorer, diversifier et adapter l’offre de services de transport de marchandises, en s’appuyant notamment sur les technologies du numérique, sur des innovations liées aux circuits courts ou sur l’usage des drones.

 

Ces trois axes sont ainsi au cœur de l’appel à projets :

  • Technologies du numérique. Les projets retenus devront améliorer « l’efficacité de la performance logistique urbaine » grâce à la collecte et l’exploitation de données. Les projets devront aboutir à des outils d’aide à la décision pour les transporteurs, les logisticiens ou les donneurs d’ordres.
  • Logistique et circuits courts. L’objectif visé par cet axe de travail est de développer de nouveaux modèles logistiques adaptés aux circuits courts (adéquation moyen de transport / volume transporté, optimisation du circuit de livraison, amélioration du taux de chargement du camion…).
  • Recours aux drones. Dernier axe de travail retenu dans le cadre de l’appel à projets : répondre à un besoin ciblé de transport de marchandises par drone (livraison de colis urgent, livraison en zone urbaine, sur site isolé ou difficile d’accès...).

Plus qu’un POC

Les projets attendus par l’Ademe doivent être d’une « maturité avancée », au-delà de la preuve de concept, et doivent présenter un caractère innovant. Il est attendu que les projets puissent faire l’objet d’une expérimentation sur un territoire ou, en cas de solutions numériques, d’une démonstration sur des opérations physiques (par exemple sur des tournées de livraison).

L’aide maximale sollicitée pour la réalisation d’un projet ne dépasse pas 200.000€. Date de clôture des inscriptions : le 9 juillet prochain.

A vos projets !

Porteurs de projets : Après la reconnaissance de Rennes comme « territoire d’innovation de grande innovation » et le programme d'expérimentations In&Out porté par Rennes Métropole, les feux sont au vert pour expérimenter, tester et faire grandir vos projets en Bretagne. Si vous souhaitez en discuter avec BSC, contactez-nous !

A lire également

La logistique urbaine innove encore et toujours

Le 23/05/2018

Les pôles de compétitivité Nov@log et Mov’eo ont lancé un appel à idées de projets de R&D et d’expérimentation sur la thématique des « nouvelles mobilités au service de la logistique urbaine ».

Jusqu’à 3.000€ pour passer au GNV

Le 23/05/2018

Pour favoriser l’émergence et le développement des stations publiques GNC et BioGNC, GRDF Ouest accompagne les entreprises dans leur projet d’acquisition de véhicules.

Jeudi de l’ascension : circulation autorisée pour les aliments d’élevage

Le 07/05/2018

Un arrêté préfectoral autorise la circulation des véhicules de transport d’aliments pour animaux le jeudi 10 mai.