La logistique : 10% de l’emploi salarié en Bretagne

Le 11 avril 2018

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

A fin 2015, un million et demi de salariés travaillaient dans la logistique, soit 9% de l’emploi salarié du secteur marchand, hors intérimaires. En Bretagne, ces métiers représentaient plus de 75.000 emplois (10% de l’emploi salarié). C’est ce qui ressort d’une nouvelle étude du Commissariat général au développement durable (CGDD).

Au 31 décembre 2015, 1,46 millions de salariés (hors intérimaires) travaillaient dans la logistique en France, que ce soit en compte d’autrui ou en compte propre. Ce chiffre représente 9% des salariés du secteur marchand, hors intérim.

Près de 54% de ces salariés exerçaient une profession liée au transport de marchandises et 46% une profession liée à l’entreposage, la manutention et le conditionnement. Ces emplois sont très majoritairement ouvriers (85%) : routiers et chauffeurs livreurs dans le domaine des transports, magasiniers, ouvriers du tri, de l’emballage, conducteurs de chariots, caristes dans l’entreposage.

À ces emplois caractéristiques de la logistique, s’ajoutent des emplois dits « supports » nécessaires au bon fonctionnement de ces activités : emplois administratifs, maintenance…  Les emplois supports à la logistique représenteraient environ 200.000 emplois, dans le compte propre et le compte d’autrui.

Un tiers des salariés de la logistique pour le compte d’autrui

Parmi les salariés de la logistique, 41% sont employés par des prestataires logistiques et 59% par des entreprises d’autres secteurs. Les activités d’entreposage, de manutention et de conditionnement restent encore très internalisées dans les entreprises. Ainsi, seuls 18% des salariés exerçant une profession de l’entreposage sont employés par des prestataires logistiques. 60% des salariés du transport de marchandises sont, eux, employés par des prestataires logistiques et 40% par les autres secteurs.

Des métiers peu féminisés

Les femmes ne représentent que 16% des salariés exerçant une profession logistique, 20% dans les métiers de l’entreposage et 13% dans ceux du transport de marchandises. Pour l’ensemble de l’économie, le taux de recours à l’intérim est de 3%, celui des entreprises du transport de marchandises est de 4% et celui des entreprises de l’entreposage et de la manutention est de 24%. Au total, entre 100 000 et 150 000 intérimaires seraient employés pour des opérations logistiques, soit entre 20% et 25% de l’ensemble des emplois intérimaires de l’économie, tous secteurs d’activité confondus.

Plus de la moitié des salariés ont plus de 40 ans

Dans les professions de la logistique, 31% des salariés ont entre 41 et 50 ans, un quart ont plus de 50 ans, un autre quart entre 31 et 40 ans et seulement 18% ont moins de 30 ans. Cette répartition par âge est sensiblement la même pour les professions du transport de marchandises et celles de l’entreposage.

D’après les statistiques, dans les professions de la logistique, le salaire net moyen pour un équivalent temps plein est de 1.851€. Les niveaux de salaires sont très différents selon les catégories socioprofessionnelles. Les cadres de la logistique ont ainsi un salaire net moyen de 3.860€, les professions intermédiaires de 2.389 euros, les ouvriers qualifiés de 1.743€ et les ouvriers non qualifiés de 1.603€.

75.000 emplois en Bretagne

En Bretagne, l’emploi logistique représente 10% de l’emploi salarié, soit 76 390 emplois. Ceux-ci se répartissent entre le compte d’autrui (42%) et le compte propre (58%). Dans le classement des départements bretons, on retrouve ainsi l’Ille-et-Vilaine avec 30.012 emplois, le Finistère (18.427), le Morbihan (15.693) et les Côtes-d'Armor (12.259). Parmi les départements, le Finistère présente la spécificité d’une proportion importante d’emplois dans le compte propre (68%).

Image1

A lire également

Dernière ligne droite pour le RGPD

Le 19/04/2018

La CNIL et Bpifrance se sont associés pour accompagner les TPE et PME dans l’application du Règlement européen sur la protection des données (RGPD). L’occasion de revenir sur cette nouvelle réglementation qui entre en application le 25 mai prochain.

La logistique bretonne en chiffres

Le 18/04/2018

Comme tous les ans, l’observatoire régional des transports de Bretagne (ORTB) vient de publier son memento pour l’année 2017. L’occasion de s’attarder sur les principales caractéristiques logistiques de la région. Revue de détails…

Travailler ensemble pour la prévention des risques professionnels

Le 13/04/2018

L’AFT, la CNAMTS et CARCEPT PREV expérimentent avec le soutien des DIRECCTE Bretagne et Midi-Pyrénées, une prestation d’accompagnement gratuit en faveur des TPE et PME du secteur.