5 milliards d’euros pour redynamiser les centres-villes

Le 28 mars 2018

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

CarteHabitat, commerce, création d’emplois, transports et mobilité, offre éducative, culturelle et sportive, qualité des sites d’enseignement, développement des usages des outils numériques… Le plan « Action cœur de ville » doit permettre de redonner attractivité et dynamisme aux centres de ces villes et de retrouver un meilleur équilibre.

Le plan national entend améliorer les conditions de vie des habitants des villes moyennes et conforter leur rôle de moteur de développement du territoire. Élaboré en concertation avec l’association Villes de France, les élus locaux et les acteurs économiques des territoires, le programme vise « à faciliter et à soutenir le travail des collectivités locales, à inciter les acteurs du logement, du commerce et de l’urbanisme à réinvestir les centres villes, à favoriser le maintien ou l’implantation d’activités en cœur de ville ».

Pour assurer cette revitalisation, chaque convention reposera sur 5 axes structurants :

  • De la réhabilitation à la restructuration : vers une offre attractive de l’habitat en centre-ville
  • Favoriser un développement économique et commercial équilibré
  • Développer l’accessibilité, la mobilité et les connexions
  • Mettre en valeur les formes urbaines, l’espace public et le patrimoine
  • Fournir l’accès aux équipements et services publics

L’appui aux projets de chaque commune repose sur des cofinancements de la Caisse des dépôts, d’Action Logement et d’Anah, à hauteur de 5 milliards d’euros sur 5 ans. D’autres ressources pourront venir compléter ces enveloppes de crédits.

12 communes en Bretagne

En Bretagne, les collectivités de Morlaix, Quimper, Lannion, Saint-Brieuc, Pontivy, Lorient, Vannes, Saint-Malo, Fougères, Redon et Vitré ont été sélectionnées. Elles engageront la phase de préparation au printemps 2018. Elles devront ensuite signer une convention cadre, puis des avenants, en fonction de la maturité de leur projet.

 

A lire également

Jusqu’ici réservée à ses bus, Quimper ouvre sa station GNV

Le 21/07/2018

Depuis 2001, l’agglomération quimpéroise a fait le choix du gaz naturel véhicules (GNV) pour alimenter sa flotte de bus. Lors du conseil communautaire du 26 juin dernier, les élus ont décidé de profiter des installations de compression existantes sur le dépôt de bus pour créer une station ouverte à tous.

Quand les entreprises brétiliennes exportent

Le 17/07/2018

L’AUDIAR (Agence d'Urbanisme et de Développement Intercommunal de l'Agglomération Rennaise) a souhaité dresser un portrait de l’internationalisation de l’économie rennaise et de son département. Parmi les sujets étudiés, celui des exportations par les entreprises brétiliennes. Qui exporte ? Vers où ? Revue de détails.

L'actualité logistique bretonne - Juin 2018

Le 26/06/2018

Vous n'avez pas pu suivre l'actualité logistique régionale ce mois-ci ? Bretagne Supply Chain vous en fait la synthèse au travers de sa revue de presse. Au menu ce mois-ci : Bridor à Servon-sur-Vilaine, Bodemer Auto à Saint-Caradec, la Sill à Landivisiau, Lidl à Liffré, Intermarché à Erbrée et Ardo à Gourin. Mais on parle aussi GNV et "écotaxe"...