La blockchain au service de la supplychain alimentaire

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Des contraintes réglementaires toujours plus importantes combinées à des consommateurs qui n’ont jamais été autant préoccupés qu’aujourd’hui sur le contenu de leurs assiettes amènent les industriels à recourir à des outils de traçabilité toujours plus performants. Parmi celles-ci, la technologie blockchain s’annonce prometteuse. 

La qualité est au cœur des enjeux des industriels, toujours en quête d’innovations. Malgré les nombreux efforts de l’industrie agroalimentaire en termes de traçabilité, les quelques incidents sanitaires récents sont venus fragiliser l’image de la filière. Ces différentes crises ont notamment mis en évidence la nécessité de “tracker” les produits alimentaires tout au long de la chaîne logistique, à la fois pour sécuriser les approvisionnements, identifier rapidement la source d’éventuelles contaminations ou fournir aux consommateurs toutes les informations nécessaires.

Certaines entreprises de l’industrie agroalimentaire se sont alors tournées vers la technologie blockchain pour ainsi améliorer la traçabilité et l’information relatives à la sécurité alimentaire. C’est le cas d’Unilever, Walmart ou encore Nestlé.

La blockchain c’est quoi ?

La blockchain est une technologie créée en 2008 sur laquelle repose le système de monnaie virtuelle appelé Bitcoin. Concrètement, cette technologie peut être comparée à une base de données géante permettant le stockage et la transmission d’informations en toute sécurité et transparence.

Une fois une information enregistrée dans la blockchain par un des acteurs de la supplychain, elle ne peut plus être modifiée, garantissant ainsi la sécurisation des données. Décentralisé, le système ne nécessite pas l’intervention d’un tiers. Une transaction reposant sur ce système ne pourra être validée qu’une fois l’ensemble des données stockées analysé, ce qui garantit la sécurité de l’échange.

Quelle application pour l’agroalimentaire ?

Dans le secteur agroalimentaire, la blockchain s’applique à l’ensemble de la supplychain permettant de tracer l’ensemble du chemin effectué par les différentes matières premières et produits. Cette nouvelle technologie permet également de sécuriser les transactions entre fournisseurs, industriels et clients. 

En quoi est-ce intéressant ?

La technologie blockchain présente de nombreux intérêts pour la filière :

  • Avoir accès à toutes les étapes de fabrication d’un produit depuis l’approvisionnement des matières premières et des emballages jusqu’à la distribution au client final.
  • Si une anomalie est détectée, remonter jusqu’à l’étape d’origine du problème et ainsi pouvoir le régler avant de faire repartir le processus.
  • Répondre à la demande accrue de transparence des consommateurs en leur offrant la possibilité de connaître les conditions dans lesquelles le produit a été transformé avant d’arriver entre leurs mains.

Une conférence pour comprendre et agir

Quels sont les atouts de la blockchain pour la supplychain agroalimentaire ? Comment mener à bien un projet blockchain dans l’entreprise ? Quels sont les projets en développement aujourd’hui ? Toutes les entreprises peuvent-elles y avoir recours ?

Cette conférence, organisée par l’IGR-IAE de Rennes en partenariat avec Bretagne Supply Chain permettra de faire le point sur la technologie blockchain et de répondre aux interrogations des entreprises et du secteur agroalimentaire face à ce qui est aujourd’hui présenté par certains comme une révolution.

Avec les interventions des entreprises Bureau Veritas, Ethikchain et IBM

Programme en cours de finalisation. 

S'inscrire en ligne

Date Le 15 mai 2018 de 17h00 à 19h00

Lieu IGR-IAE
11 rue Jean Macé - CS 70803
35708 Rennes Cedex 7

Contact Stéphanie du Beaudiez
02 99 33 66 19
contact@bretagne-supplychain.fr