Le bio ne passe plus par les ports bretons

Le 27 février 2018

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Une directive européenne interdit le débarquement dans les ports bretons de produits issus de l’agriculture biologique en provenance de pays hors Union Européenne. Seuls 4 ports français pourront les recevoir : Le Havre, Saint-Nazaire et Bordeaux et Marseille.

Les ports bretons ne peuvent accueillir de produits « bio » en provenance de pays hors Union Européenne. C'est la conséquence d'une réglementation européenne appliquée en France depuis le 20 octobre 2017. Celle-ci impose désormais que les produits issus de l’agriculture biologique soient contrôlés par la DGCCRF (direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) et non plus seulement par les douanes.

Or, pour la façade Manche-Atlantique, les points d'entrée notifiés à la Commission européenne pour la réalisation des contrôles imposés par le règlement européen (CE) n° 2016/1842 sont les ports du Havre, de Saint-Nazaire-Montoir et de Bordeaux. Aucun en Bretagne.

Une demande de modification de la liste des points d'entrée autorisés a été transmise en janvier dernier par un sénateur finistérien au ministère de l'économie. La réponse est toujours attendue.