Vitamind : Quand la nourriture nourrit notre cerveau plus que notre estomac !

Le 01 mars 2018

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Et si, à table, le bien être du cerveau était plus important que l'estomac ? C’est l’idée de Vitamind qui traduit la connaissance scientifique acquise sur la santé du cerveau en concentrés vitaminiques pour nourrir notre matière grise, considéré comme le 1er facteur de performance humaine !

 

Pendant des années, les marques de produits alimentaires se sont concentrées sur le développement de produits qui visent à améliorer la santé par une alimentation à des fins "corporelles" (minceur, beauté de la peau et des cheveux, performance musculaire, confort digestif, etc…). L’émergence de la Neurogastronomie et de nouvelles marques autour de l’alimentation cérébrale (issues des apprentissages scientifiques de la Neuroscience) rappellent que le corps et l’esprit ne font qu’un… Le bien-être et la santé cérébrale font ainsi l’objet de toutes les attentions, ces derniers étant considérés comme le siège majeur de la performance humaine.
 
Le précepte "Un corps sain dans un esprit sain!" prend alors tout son sens… De nouvelles marques investissent en faveur d’un positionnement autour de la nutrition cérébrale ou cognitive, convaincues que bien nourrir le cerveau représente le 1er moteur du changement ou de préservation de notre état de santé… 
 

Vitamind, la neuroscience au cœur du projet
 

coco 1 1024x1024VitaMind est une solution multivitaminée développée par un neurochirurgien et un neuroscientifique. Ce complément alimentaire a été pensé pour satisfaire les demandes nutritionnelles quotidiennes du cerveau en vitamines, minéraux, matières grasses et lysine pendant 30 jours. C'est un concentré liquide de vitamines utiles, à base d'huile de coco, d’eau de coco purifiée "pour un cerveau et un corps sain au quotidien".


Ensemble, tous ces ingrédients semblent fournir au cerveau toute l'énergie dont il a besoin et jouent un rôle essentiel dans la fonction cérébrale de mémoire et d'attention. Vitamind protège les cellules cérébrales de l'usure quotidienne.
 
VitaMind a été développé par le Dr Markus Chwajol, un diplômé d'Université de Columbia dans la neuroscience qui a complété sa formation dans la Neurochirurgie.
 

  • 3 recettes sont disponibles :  chocolat , mangue ou ananas

 
 


IQ Bars – Brain Food : Quand la nourriture joue la carte de la performance cérébrale !
 

fmcqfzstxvvh2xllyyczOn connaissait déjà les tablettes de chocolat IQ Chocolate Superfood, un peu moins les IQ Bars, les premières barres de nutrition optimisées pour le cerveau imaginées par un étudiant en psychologie et en neuroscience à Harvard fasciné par le cerveau humain. 

Elles se distinguent significativement des autres barres énergétiques pour 3 raisons principales : 

 

  • Les Barres sont pauvres en glucides totaux  (~8g/barre) mais riches en graisses saines, deux facteurs conjugués vecteurs d’endurance cognitive et promus par des experts en nutrition cérébrale.

f5tiuunmzdi28kpm0a55

Ils ont également inclus 12g de fibre/ barre pour ralentir l'absorption des glucides. 


Une récente étude scientifique montre que la consommation de boissons sucrées est associée au vieillissement du cerveau et à l’apparition de signes précoces de la maladie d’Alzheimer. Les personnes qui consommeraient plus de sodas, de jus de fruits et de glucides raffinés auraient un cerveau moins volumineux, moins performant et plus à risque de déclin cognitif.

 

  • Les IQ Bars sont formulées avec un mélange de 5 nutriments essentiels pour favoriser le fonctionnement cérébral : des fibres, des triglycérides à chaîne moyenne (MCT), des omégas 3, des flavonoïdes et de la vitamine E. Ces substances nutritives ont été choisies pour leurs forts liens aux résultats cérébraux positifs dans la littérature scientifique.

 

  • Les IQ Bars respectent les régimes Paleo, Vegan, pauvres en glucides et Casher et sont formulées sans gluten, sans graines, sans OGMsans lactose, sans soja et sans sucres ajoutés.

 mmn9hgduw6kagpgh8cbs

Honeygrains mise sur la Neurogastronomie 
 

CapturePour faire du bien à votre cerveau et améliorer la perception du contenu de votre assiette, le restaurant Honeybrains à New York traduit la connaissance scientifique acquise sur la santé du cerveau en plats succulents à ses clients.

Derrière ce projet au carrefour entre cuisine et neurosciences, se trouvent le neurologue Alon Seifan, l'homme d'affaires Christophe Jadot, la nutritionniste Amy von Sydow Green et le chef Kevin Chun. Ensemble, ils ont créé ce concept qui s'inscrit dans la lignée des expérimentations récentes dans le domaine de la neurogastronomie

Décrite dans un livre de Gordon Shepherd, professeur de neurologie à Yale, la neurogastronomie étudie la perception du goût par le système nerveux central.
 
L'équipe a donc mis au point une liste de "superaliments" pour nourrir le cerveau, en privilégiant les légumes, les fruits, les aliments riches en oméga-3 et les céréales complètes

Par exemple, au petit déjeuner, vous pourrez manger un Power Oatmeal avec de l'avoine, du quinoa, du lait de coco épicé, du miel Manuka, auquel vous pourrez ajouter des baies, des bananes, des noix, des amandes et du chocolat noir. Pour midi, vous pourrez opter pour la Mediterranean Mind Salad contenant pousses d'épinard, houmous, pois chiches, quinoa, concombres, tomates, noix épicées... servi dans un environnement stimulant et sans stress.
 
paleoCes premières initiatives concernant la nourriture cérébrale sont récentes mais interpellent à l’heure où la pression sur la performance individuelle n’a jamais été aussi forte, où le stress est à son apogée et à l’heure où chacun revendique son régime alimentaire comme une véritable "religion"…
La tentation est si forte de mettre en regard l’incroyable développement et l’hypersegmentation de l’offre des Food boxs thématiques diététique et nutrition…
 

 

 

Qui prendra le prochain virage de la Neuro-box pour devenir le pionnier de la nourriture cérébrale par abonnement ?...

A lire également

Tartes, pizzas, galettes : lorsque le blé se fait voler la vedette…

Le 05/09/2018

Depuis longtemps, les céréales comme le maïs ou le blé sont utilisées pour élaborer des pâtes à tarte, à pizza et des galettes en tout genre. Avec la quête de nouveauté assortie de l'essor des régimes d'éviction certains féculents disparaissent des recettes au profit d'ingrédients divers.

Innovations alimentaires : cultiver l’expérience client en créant la surprise.

Le 12/07/2018

Si les figurines et cartes à collectionner vendues "en aveugle" font des émules depuis plusieurs décennies, la déclinaison du concept du "blind" dans l’alimentaire commence également à faire du bruit… Place à la surprise, à une époque où le numérique et la data permettent de prévoir (presque) tout.

Vers une consommation plus spirituelle ! Les produits "détox" sont-ils les prémices d’un nouveau régime "Retreat" ?

Le 11/07/2018

A mesure que l’homme perd confiance en la religion et la transcendance, il recherche du sens et une nouvelle spiritualité à travers ses actes de consommation. Les aliments deviennent ses "fétiches", assurant l’élévation de son âme au sein de la société. L'envolée des cures "Détox" est-elle un des 1er prémices d'un nouveau régime "Retreat"… ?