Noir c’est noir : les aliments noirs marqueront l’année 2018 !

Le 07 février 2018

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Parmi les tendances food 2018, les aliments noirs sont sous les feux des projecteurs…Sur les réseaux sociaux, les cocktails détox, les glaces et même les burgers voient désormais la vie en noir. Le charbon actif révolutionne la planète "healthy"… Et alors, ça fait quoi de manger du noir ?

Le choc de la couleur noir, cette nouvelle couleur « Détox »  

 

Le « côté obscur » de la force 


La couleur verte, jusqu’ici superstar de la "detox-attitude" serait-elle sur le point de se faire piquer la vedette ?  Surreprésentée dans la nature et portée par toute son iconographie (arbres, herbes, plantes, légumes, etc.), la couleur verte jusqu’alors considérée comme le terreau incontournable des produits sains et naturels a-t-elle quelques soucis à se faire ? 


Dans des linéaires investis par des emballages transparents révélant des produits aux couleurs de plus en plus colorés, l’arrivée de ces nouvelles boissons noires interpelle autant qu’elle aiguise la curiosité des consommateurs… d’autant qu’elles revendiquent très souvent des bénéfices "détox".  


La charcoal lemonade, la limonade au charbon, est notamment la nouvelle boisson prisée des bloggeurs outre-Atlantique, et s'arrache déjà dans les supermarchés britannique. Et pour cause, une fois le charbon activé, il serait en mesure d’absorber les toxines… Les nouveaux jus noirs pourront-ils détroner les smoothies verts en matière de "détox" ?



Du green au "Black-washing" : Ça fait quoi de manger du noir ?

 

tumblr inline n5i5bvg5mV1rtk73xL’idée de goûter un dessert qui ressemble à un morceau de charbon ou de boire une eau noire comme le café inspire – au minimum – de la méfiance.

Dans l’assiette, la couleur noire provoque, bouscule nos sens, déconcerte voir dérange car elle n’est pas naturelle. Elle met tout notre cerveau en alerte. Tout le paradoxe de cette couleur tient au fait qu’elle représente deux univers totalement opposés :

"le noir, c’est l’évidence luxueuse réservée à certains produits comme le caviar et la truffe, mais c’est aussi la force et l’intensité des produits du terroir comme le boudin et le gibier… Dans l’assiette, le noir renvoie à un univers très masculin. Il exprime la force et la virilité (…), une cuisine plus terrienne et plus animale…" analyse Jean-Pierre Corbeau, sociologue de l’alimentation et professeur à l’université de Tours .


Alors quand elle revendique un caractère détox, ce "black-washing" a évidemment de quoi surprendre et soulever des émotions, la couleur noire renvoyant plus spontanément notre imaginaire à la couleur du "sale", de "l’encrassement" (en référence à la couleur du goudron ou du cambouis…), et parfois même du "poison". 


Le noir semble s’être récemment fait une cure de jouvence sous l’effet à la mise en lumière des pouvoirs nutritionnels du charbon actif.

 



Les supers pouvoirs du charbon actif : mythe ou réalité ?


charbon-actifA mi-chemin entre le monde alimentaire et celui de la santé, le charbon végétal s’obtient à partir de bois de différentes origines (en général du bouleau, du bambou, du peuplier) ou de coques de coco.

Il est devenu depuis quelques années un des ingrédients les plus appréciés pour les régimes à base de smoothies et de jus très concentrés en fruits et légumes qui visent à nettoyer l’organisme des excès alimentaires et à le purifier. Reconnu pour ses propriétés revitalisantes et purifiantes, le charbon revendique un fort pouvoir absorbant, très utile pour régler les problèmes intestinaux, purifier l’organisme et éliminer les toxines… 


Toutefois, il n’existe pas encore d’études médicales approfondies sur le sujet mais il semblerait que les quantités et les typologies de charbon utilisées ne permettent pas d’obtenir des bénéfices prouvés en cas de consommation de plats composés de charbon végétal, tout simplement parce que les quantités utilisées sont vraiment très basses. Comme l’expriment certains gastroentérologues, s’il est vrai que le charbon a pour caractéristique d’absorber les toxines et de les éliminer, le carbone végétal demeure avant tout en cuisine un "colorant naturel" et un amusement : une façon de colorer un plat, de le rendre surprenant ou esthétique… 



Des tendances culinaires aux tendances alimentaires : les chefs déjà conquis par ce trompe l’œil !


Jusqu’alors utilisée en cuisine comme une touche chromatique révélatrice ou un "faire valoir" des autres aliments, la couleur noire est désormais devenue une couleur maîtresse pour apporter une surprise sensorielle dans nos assiettes. L’aspect "pain brûlé" inspire des chefs étoilés : Akrame et ses poires carbonisées, Alexandre Gauthier et sa célèbre meringue noire à l’encre de seiche...


La-Glace-noire-la-glace-rock-n-glam-de-l-eteLes chefs ajoutent déjà le charbon actif à leurs menus au Royaume Uni, les barmans dans leurs cocktails au Mission Chineese Food à New-York et les boulangeries font même des petits pains au charbon en France. Il attire et rend précieux même les plats les plus simples comme le hamburger. Certaines glaceries ont commencé à proposer de la glace au charbon (mélangé à du réglisse mais aussi à des gousses de vanille), pour associer un gris et un noir et contraster avec les couleurs plus douces des sorbets aux fruits et des glaces à la crème.


Tout laisse à penser qu'elle sera très bientôt la nouvelle tendance food… 

 








L’arrivée très remarquée en France de la boisson WOW détox 
 

 

DC Insta Lemon-1La Start-up Londonienne WOW lance sa nouvelle boisson 100% naturelle détox sans conservateurs, sans colorants, sans sucres ajoutés. Elle se compose de 85% d’eau, 15% de jus pressé à froid et du charbon actif pour un effet… WOW !


Disponible dans 3 saveurs : Citron / Citron & menthe /Citron & framboise. 


WOW Détox Charbon est actuellement disponible chez Carrefour, Carrefour City et Carrefour Express en format nomade de 250ml et en format XL de 750ml.
 


Black is the new green ?  Un nouveau  "phénomène de mode" est-il réellement en train de s'emparer durablement de nos assiettes ? Le "green power" est-il déjà sur la sélette ? Les consommateurs adhèreront-ils si facilement au concept de se « détoxifier » au charbon actif  ?... 

A lire également

Entre élaboration de "A à Z" et l'offre de plats "prêt à consommer", les bases de préparation culinaire "prêt à cuisiner" séduisent les consommateurs.

Le 15/01/2019

La contrainte liée au temps de préparation influence largement l'acte d'achat. Cependant les consommateurs veulent bien manger, des produits "comme à la maison", associant plaisir et équilibre. C'est ainsi que les légumes ont gagné leur place dans les préparations carnées, avec des approches différentes selon les acteurs.

Grignotage et snack protéiné : quand les spécialistes de la viande investissent de nouveaux univers...

Le 08/01/2019

S'adapter aux tendances porteuses... Si certains acteurs historiques de la filière carnée ont choisi de développer une offre veggie, d'autres restent fidèles à leur ADN tout en explorant des segments clés comme le snacking. Certes, cet univers fait la part belle aux solutions repas, mais l'offre d'encas denses nutritionnellement semble décoller...

Produits "à partager" versus "portions individuelles" : les millennials sont des consommateurs pluriels.

Le 20/12/2018

Les millennials constituent une génération convoitée par les marques. Leur mode de consommation, associé à une appétence pour le digital, a révolutionné l'approche produit. Adeptes des mono-portions et assumant leur individualité, ils sont aussi très friands de plats à partager. La commensalité, une clé pour dynamiser l'image de certains produits ?