La foodtech en France, un phénomène en émergence

Le 08 janvier 2018

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Le premier rapport "Foodtech en France, un phénomène en émergence" édition 2017, vient d'être publié par DigitalFoodLab, en partenariat avec Sopexa et Vitagora.
Synthèse des principales données.

Selon le DigitalFoodLab, un projet est FoodTech si :

  • il porte à la fois sur un domaine de l'alimentation (restauration, distribution, agriculture, transformation agro-alimentaire, contenu culinaire et nutrition) et,
  • il utilise une nouvelle technologie dans sa production, sa distribution ou son modèle économique.
 
 
 
 

Les chiffres clés 

 
chiffres clés foodtech
 

La Foodtech, un secteur à haut potentiel

 
  • 472 startups FoodTech sont recensées au premier semestre 2017, dont 400 créations depuis 2013,
  • Les montants investis dans la FoodTech ont été multiplié par 6 en 3 ans, passant de 22 millions d'euros en 2013 à 139 millions en 2016,
  • Les levées de fond supérieures à 1 millions ont été multipliées par 8 sur la période, et 2016 a vu naitre des levées de fonds de plus de 20 millions d'euros (Alkemics, Frichti et Wynd),
  • L'investissement médian est quasi-constant se situant aux alentours de 500 000 euros. Néanmoins, le premier semestre 2017 affiche une baisse à 400 000 euros, mais le nombre de levées de plus d'1 millions d'euros sont en augmentation.

 

Place de la FoodTech dans le Monde

 
 Foodtech France vs Monde
 
La France représente 1.1 % des investissements dans la FoodTech, sur la période 2014-2016, mais avec l'évolution croissante du nombre de sociétés françaises sur ce marché, les présages sont optimistes.
La part des investissements réalisés dans les entreprises françaises évolue de 0.6 % à 2.2 % entre 2015 et 2016.
 
 

Les 6 domaines de la FoodTech et leurs sous-domaines

 

les 6 domaines de la foodtech

L'AGTECH, startups qui inventent l'agriculture du futur

 

  • Agriculture de précision
  • Drones et robots
  • Protéines alternatives
  • Marketplaces agricoles
  • Logiciels de gestion agricole
  • Fermes du futur et fermes urbaines
  • Microfarming
 

Foodscience, startups qui répondent à l'envie de nouveaux produits alimentaires plus transparents, plus sains et meilleurs pour l'environnement

 

  • Future Food
  • Innovation produit
  • Boissons
  • Substituts de repas
  • Hardware
 

Foodservice, startups qui réinventent la restauration, plateforme de réservation

 

  • Foodservice Management
  • Chef as a service
  • Nouveaux restaurants
  • Plateformes d'extras
 

Média, startups qui répondent aux questions des consommateurs sur les produits alimentaires et leur permettant d'en découvrir de nouveaux.

 

  • Infotainment
  • Internet of food
  • Experiences culinaires
 

Coaching, startups qui répondent aux questions "ce que je mange est-il bien/bon pour moi? et " que manger" ?

 

  • Food logging
  • Nutrition personnalisée
  • Recommandation/IA
 

Retail & Delivery, startups qui répondent aux défis du e-commerce alimentaire

 

  • Meal kits
  • Livraison de proximité
  • Snacking
  • Box découverte
  • Livraison de restaurants
  • Full stack delivery
  • Data for supplychain
  • Experience shopper
  • Marketplaces
 

Les activités par domaine  

 

foodtech domaine
 

Les startups Retail & Delivery constituent le plus fort % de représentations tant physiquement (32 %), qu'en termes de levées de fonds (29%) et montant d'investissements (40 %). Elles sont suivies par les entreprises du Foodservice, largement favorisé par la levée de Wynd.

La Foodscience, quant à elle, émerge et représente une part quasi-équivalente des startups actives (15%) et des levées (17%).

L'actuelle sous-représentation des startups Média et Coaching s'explique par le fait qu'elles sont positionnées encore sur des phases de développement amont. 

 

 

Pour en savoir plus, téléchargez le document : rapport FOODTECH EN FRANCE, UN PHENOMENE EN EMERGENCE

A lire également

Marché du sushi : la GMS se différencie par une offre version DIY.

Le 18/12/2017

La France est devenue le plus gros consommateur de sushis en Europe… Depuis quelques années, ce mets japonais a pris son envol. Et l'offre ne se résume plus aux chaines de restaurants. La GMS a su se positionner avec des corners dédiés tandis que les industriels proposent des solutions pour réaliser ses propres sushis de façon simple et esthétique.

Si le végétal gagne du terrain, les Français restent attachés à la consommation de produits carnés. Les chiffres en faveur du flexitarisme…

Le 14/12/2017

En 2016, le Petit Robert intégrait dans ses pages le mot "vegan". En 2017, c'est le mot "flexitarisme" qui a fait son arrivée dans les dictionnaires de la langue française. Ce terme bénéficie ce jour d’une forte notoriété auprès des médias, sur les réseaux sociaux et, par conséquent, dans la stratégie des marques.

Consomm-acteurs : les entreprises qui mettent le bien-être animal au cœur de leur projet d'innovation.

Le 11/12/2017

Biodiversité, sauvegarde des espèces menacées, bien-être animal… Les exigences des consommateurs vont en faveur des produits "animal friendly"… Entre 2011 et 2017, les innovations positionnées "éthique - animal" ont été multipliées par 4 en Europe. Point sur ces innovations qui axent leur communication sur l'éthique.