En quoi le consommateur bio diffère du consommateur de produits conventionnels ? Etude Bionutrinet

Le 06 septembre 2017

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
En quoi manger bio est-il différent de ne pas manger bio ? Les consommateurs sont-ils plus ou moins riches, plus ou moins urbains ou plus cools que les autres ? La web-BD de Bio Consom'acteurs issue de l'étude Bionutrinet montre que la réalité est bien plus complexe, qu'il n'existe pas une mais de nombreuses façons de consommer bio...

L'étude Bionutrinet en bref 


Il s'agit d'un des volets d'une très grosse étude (Nutrinet-Santé) amorcée en 2009, financée par l'Agence Nationale de la Recherche, portant sur un large groupe d'adultes volontaires suivi pendant plusieurs années. L'objectif est d'étudier les relations entre la nutrition et la santé.

Les participants sont suivis grâce au site Internet NutriNet-Santé pendant toute la durée de l'étude pour recueillir aisément toutes les informations nécessaires à la conduite de la recherche.

28245 volontaires ont répondu aux questions du volet BioNutrinet en 2014.

Source de l'étude : https://www.etude-nutrinet-sante.fr/

7

8

Quels objectifs de la web-bande dessinée "Qui sont les mangeurs bio ?"

Cette web-bande dessinée a été réalisée à partir des premiers résultats de l'étude Bionutrinet dans le but :

  • D'informer et dépasser les clichés sur les consommateurs de produits biologiques
  • De souligner l'importance de l'éducation dans les changements de comportements.

 

Web B-D "Qui sont les mangeurs bio" ?

 

1

2

3

4

  5

6

 

Cette Web BD est une initiative qui interpelle, offrant une belle fenêtre de visibilité sur un consommateur bio qui ne se dévoile jamais complètement...

L'essor grandissant et l'évolution rapide du marché bio fait de la connaissance du consommateur bio une quête permanente... Objet de toutes les convoitises et de toutes les attentions, il évolue sans cesse à la vitesse du monde qui l'entoure. Il n'est donc pas le même qu'hier et encore moins celui de demain...

A lire également

Quand LOOP, 1ère plateforme e-commerce de produits alimentaires sans déchets suscite l’innovation !

Le 05/03/2019

LOOP, un nouveau concept pilote d’e-commerce responsable propose uniquement des produits de grande consommation livrés dans des emballages consignés. Un regroupement initié entre 25 multinationales de l’agro-alimentaire et la société terracycle, spécialisée dans le recyclage d’emballages qui parie sur le retour de la consigne à domicile...
[...]

Lorsque le marketing offre un argument en faveur de la conversion en "Agriculture Biologique"

Le 18/02/2019

Le marché du bio poursuit son ascension avec des croissances à deux chiffres. Mais va-t-il pouvoir répondre à la demande en forte croissance ? Afin d'anticiper une pénurie, certains distributeurs développent des outils de marketing et de communication pour que soient mieux valorisés les produits dits "en conversion vers l’agriculture biologique".

Nouvelles recommandations PNNS 4 : l'innovation est sur la bonne voie !

Le 04/02/2019

Dans le cadre du PNNS 4, Santé publique France vient de présenter les nouvelles recommandations. Si les directives vont vers davantage de fibres et de légumineuses, elles vont également dans le sens d'une production plus respectueuse de l'environnement. Et sur ces sujets, les industriels ont déjà pris les devants...