La Gamme Bonduelle « Touche de » dynamise les usages culinaires au rayon conserve !

Le 18 avril 2017

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Affichant une stabilité de son CA et un recul en volume, le marché de la conserve, trop souvent associé aux produits de « dépannage » et de « fond de placard » souffre depuis quelques années d’un manque d’innovation et de modernité. La nouvelle gamme Bonduelle « Touche de » réveille ce marché assoupi en réintroduisant du plaisir en cuisine !

Afficher en taille réelle Gamme Bonduelle "Touche de"

Des mini portions incitant une utilisation comme ingrédient 

Leader des légumes appertisés, Bonduelle lance une nouvelle gamme baptisée « Touche de » dont l’originalité tient à son format mini, inédit, en boîte 1/8e suggérant de nouveaux usages. Cette nouvelle gamme encourage les consommateurs à utiliser le produit comme aide culinaire et ainsi libérer tout leur potentiel de créativité en cuisine. 

Pour son lancement, la gamme se décline en 4 références : pois chiches, maïs, haricots rouges et champignons. Les boîtes sont regroupées par 2 dans un étui carton coloré lui offrant plus de visibilité en rayon, avec un PVC de 1,20 à 1,40€.

 

De l’innovation packaging à l’innovation par les usages…

Sardines à l'huile d'olive Parmentier - Une première boite de conserve ronde et transparenteLes initiatives récentes des marques nationales sur le marché de la conserve privilégiaient jusqu’ici très largement le rajeunissement du packaging : micro-ondable, transparent, Peel-off à ouverture facile, en Doypack, Quatroseal ou encore connecté, etc… pour moderniser et dépoussiérer l’image de la conserve

Cette dernière initiative prend le contrepied en assumant pleinement la traditionnelle conserve pour se concentrer sur la génération de nouveaux usages et habitudes de consommation

 

Face à un consommateur pressé qui cherche de façon prégnante à reprendre la main en cuisine, Bonduelle apporte une réponse aux problématiques de préparation spontanées associées aux légumes secs (temps longs de trempage et de cuisson...) limitant naturellement leur utilisation.

La marque ne cache par ailleurs pas ses ambitions de créer un nouveau segment d’aides culinaires au rayon conserves. Une première réponse qui s’inscrit en faveur d’un consommateur à la recherche d’une cuisine simple, créative, variée et riche de saveurs... La conserve a encore de très beaux défis à relever pour séduire de nouvelles cibles !

A lire également

Les Box et paniers repas réconcilient le manque de temps et la cuisine au quotidien

Le 25/04/2017

De bons repas frais prêts à être cuisinés en un temps record, livrés à domicile. C'est la promesse des Box repas et panier repas. L’offre fleurie tout azimut, répondant spontanément aux problématiques premières de consommation quotidiennes des Français à l’heure du dîner : gagner du temps sans sacrifier le plaisir et la qualité !

Gamme classique Brasserie de l'Hermine

La Brasserie de l’Hermine affiche un ancrage régional… pour revendiquer son identité gustative !

Le 24/04/2017

Capitaliser sur son identité régionale, c’est le positionnement opté par de nombreuses marques. La Brasserie de l’Hermine, fière de porter certains attributs bretons, fait le choix d’un ancrage régional plus modéré, inscrivant ses origines dans une histoire plus large pour assumer la "belgitude" de ses bières et revendiquer son caractère gustatif !

Restauration hospitalière en mutation ? Une offre différente pour l'ambulatoire de l'Institut Gustave Roussy

Le 18/04/2017

L’institut Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe, s’est associé à Alexandre Bourdas, chef doublement étoilé du SaQuaNa, et à Elior, le numéro 1 français de la restauration collective, pour proposer une offre différente en service ambulatoire : plats froids, quantité réduite, goût du produit brut.