Alimentation santé : le mariage de la biologie et des technologies se concrétise par une offre alimentaire marketée.

Le 06 mars 2017

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Très en vogue Outre-Atlantique, le bio-hacking est un concept basé sur l'amélioration des capacités physiques et mentales grâce l'association de la technologie et de la biologie au service de l'alimentation personnalisée. Pratique facilitée par la révolution des capteurs en tous genres, elle donne aujourd'hui naissance à des gammes de produits…

 

Scientifisation de l'alimentation.

Inspiré du "Quantified Self", le biohacking consiste à déterminer l’impact de la consommation alimentaire sur l'organisme en faisant appel à la biologie et à différents outils technologiques : des applis smartphones permettant de calculer les calories ingérées, des kits médicaux pour analyser la composition du sang, des balances intelligentes calculant l’IMC, la masse graisseuse, la masse osseuse ou la dépense d’énergie du corps au repos…  Tout ceci avec pour objectif d'optimiser le bien-être, la performance physique et mentale par le choix d'une alimentation adaptée.

 

 

 

Le Bulletproof Coffee, un nouveau régime à base de café, pour perdre du poids rapidement et améliorer ses performances intellectuelles.

Biohacking engagement.png

 

 

 

Tête d’affiche des biohackers, Dave Asprey a développé un régime, fruit de l’auto-expérimentation, baptisé régime Bulletproof ("par-balles" en français). Pour élaborer ce régime qui lui a permis de perdre 50 kilos et d’augmenter - selon lui - son QI de 20 points, il a utilisé toute une batterie d'indicateurs issus de tests sanguins, d’applications biométriques, d’électrocardiogrammes…

 

 

 

Son café revisité, le Bulletproof Coffee se compose de café sans mycotoxines (micro-champignons qui se forment lors de la fermentation), de beurre et d'huile pure en triglycérides. Fort de son succès, Dave Asprey a ouvert une boutique en Californie ainsi qu'un site internet sur lequel il est possible de se fournir la boisson et une gamme de produits dérivés.

Biohacking gamme

Biohacking promesse

Le corps médical est cependant bien moins enthousiaste. Il reproche à cette diète de favoriser l'impasse sur le petit-déjeuner, repas considéré comme le plus important de la journée. Selon l'Association Britannique de Diététique, cette diète viendrait contredire les principales recommandations de santé et son efficacité ne serait prouvée.

 

"Check your health as easily as your email".

(slogan de l’entreprise Scanadu, spécialiste des objets connectés de diagnostic médical)

Dans un monde où les capteurs, en particulier les capteurs intelligents, connaissent une miniaturisation croissante, il devient facile de les faire entrer dans notre quotidien pour les faire travailler au service de notre bien-être.

Selon une enquête du Pew Research Center, 70% des Américains utilisent au moins une application sur leur téléphone pour surveiller leur santé. Le mouvement Quantified Self est, quant à lui, de plus en plus populaire et organise des rencontres un peu partout dans le monde.

Et cette tendance serait amenée à se développer : Anders Colding-Jorgensen, professeur de psychologie à l’Université de Copenhague, pronostique "qu’avant 2022, nous mettront à jour les données concernant nos fonctions corporelles aussi régulièrement que nous mettons à jour nos statuts Facebook"

 

Cependant cette approche occulte quelque peu le plaisir de manger et n'est pas sans rappeler Soylent, boisson capable de combler à elle-seule les besoins nutritionnel quotidiens d’un adulte.

Ce genre de régime "hacké" pourrait-il se généraliser dans le futur et nous faire abandonner les plaisirs de la table, les cultures alimentaires, les rituels quotidiens ?

Biohacking autodiagnostic

 

 

Ce n'est pas pour tout de suite, d'autant que les consommateurs ne sont pas encore tout à fait enclins à s'auto-diagnostiquer

 

Pour en savoir plus sur la nutrition santé : Portail Nutrition-Santé "Invest In Bretagne".

A lire également

Crème glacée et diététique ne sont plus antinomiques… La gourmandise sans culpabilité.

Le 27/03/2017

En Europe la décision est prise quant à l'étiquetage nutritionnel mais elle ne fait pas l'unanimité… Chez Halo Top pas de code couleur mais un nombre, occupant une place majeure sur le pack : celui de la valeur énergétique. Pas de complexes pour cette marque de crèmes glacées qui annonce fièrement, en front-pack, le nombre de calories par pot.

Snacking sain : et si la solution passait par des offres personnalisées ?

Le 23/03/2017

Le snacking continue de performer et les préoccupations santé constituent un réel moteur d'innovation sur le segment. Alors que le sujet de la nutrition personnalisée apparait comme une solution prometteuse pour résoudre la difficile équation de la gestion du poids et autres paramètres de santé, l'offre snacking pourrait bien s'en inspirer….

Une communication humoristique pour les substituts de viande.

Le 21/03/2017

Les dernières éditions du SIAL ou du SIRHA ont fait la part belle aux innovations veggies et ont été à l'image de cette vague de végétarisme qui déferle sur l'alimentaire. D'une communication plutôt sobre et axée environnement ou santé, le 100% végétal s'oriente de plus en plus vers une stratégie décalée, des packagings funs et colorés.