Appel à Candidature Crisalide Eco-Activités 2017 (9ème édition)

Le 03 février 2017

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Chaque année depuis 2008, Crisalide Eco-activités récompense et accompagne les structures qui prennent en compte les éco-enjeux pour innover et/ou se diversifier, et qui génèrent des emplois et des richesses sur le Grand Ouest. 

 

Crisalide Eco-activités repart une fois de plus à la recherche de projets éco-actifs qui nous démontrent qu’économie et développement soutenable ne sont pas antinomiques. Il est en effet possible de créer des offres ingénieuses, génératrices de revenus, respectueuses de la planète et sans surcoût pour les clients. Les lauréats Crisalide Eco-activités des autres éditions l’ont démontré, et nous sommes convaincus que de nombreux autres projets partageant ces mêmes objectifs existent sur notre territoire, le but de cette 9ème édition étant de les aider dans leurs création et ou/développement, de les insérer dans un réseau de business et bien évidemment les récompenser pour leur action.

 

5 défis à relevés

Parce que miser sur la croissance verte et les éco-activités constitue un levier puissant d’innovation et de différenciation pour les PME de l’Ouest, nous avons identifié 5 défis d’ingéniosité dans lesquels elles peuvent se projeter pour être plus compétitives et capter de nouveaux marchés.

1. Reconcevoir des offres allégées en ressources naturelles

La croissance des besoins économiques mondiaux conjuguée à l’épuisement progressif des ressources naturelles se traduit par une hausse du coût des matières premières et un problème d’accès croissant à ces ressources. Pour alléger cette nouvelle contrainte économique, les PME peuvent user de plusieurs leviers : reconception d’offres « allégées » en matières premières et énergie, usage de nouveaux matériaux et ressources renouvelables, recherche d’efficacité énergétique, etc.

2. Réussir la transition énergétique

La lutte contre les gaz à effet de serre est incontournable. Les réglementations se durcissent pour restreindre les émissions de CO², les incitations publiques encouragent l’émergence de nouvelles solutions et accompagnent les changements de comportements, les mécanismes liés au marché des certificats d’énergies induisent de nouvelles alliances…Autant d’opportunités pour ceux qui imaginent aujourd’hui des solutions décarbonées. Les marges de manœuvre sont considérables : énergies renouvelables, gestion des réseaux d’énergie, systèmes de pilotage intelligents…

3. Cohabiter avec notre capital naturel

Le coût économique lié à la perte de biodiversité est conséquent. Le coût de l’inaction sera aussi important en Le coût économique lié à la perte de biodiversité est conséquent. Le coût de l’inaction sera aussi important en 2050 que celui lié aux gaz à effet de serre. Cette situation est d’autant plus préoccupante que les services rendus par les écosystèmes sont nombreux : limitation de l’érosion, assainissement des sols, pollinisation pour la production de fruits et légumes, etc. Leur dégradation nous prive des services gratuits de la nature et engendrera des surcoûts économiques importants. Limiter son empreinte, protéger la biodiversité, compenser les atteintes, sensibiliser : autant de pistes pour innover.

4. Imaginer des solutions sans impact sur notre santé

Le développement des activités humaines ont des impacts négatifs croissants sur l’environnement et notre santé (allergies, baisse de fertilité…).La qualité de l’air intérieur dans les logements et les locaux à usage public est dégradée par la présence de Composés Organiques Volatils (COV). Des plastifiants comme le Bisphénol A sont interdits dans la fabrication de produits (biberons, tickets de caisse, …). La contrainte réglementaire s’accroît pour limiter ces impacts. Traiter, recycler, développer des solutions alternatives « propres » sont autant de pistes d’innovation pour les PME.

5. Impulser le changement

Les entreprises, les collectivités comme les particuliers intègrent de manière croissante des critères environnementaux dans leurs décisions d’achat. L’enjeu est simple : les clients recherchent des produits et services respectueux de la planète à iso-coût. Il s’agit avant tout d’une problématique de conception de produits et de services, et d’organisation industrielle. Évalué entre 18 % et 33 % de la population, le poids des consomm’acteurs est déjà quantitativement sensible dans certains secteurs, notamment les transports (aérien, automobile), l’industrie agroalimentaire (diminution de la consommation d’eau en bouteille, de produits transformés, suremballés, etc.) ou les loisirs.

 

Candidater à Crisalide Eco-activités

Ce dispositif permet à tous les candidats qui le souhaitent de profiter d’un accompagnement dans la construction de leur projet, dès le dépôt du dossier de candidature, d’entrer au sein d’une réelle communauté de business, d’accéder à des ateliers de formations thématiques et de gagner en visibilité sur le territoire.

Objectifs du dispositif : Stimuler la croissance verte sur le territoire et favoriser l’émergence de nouvelles activités porteuses de croissance, d’emploi et de compétences en Bretagne, Basse-Normandie et Pays de la Loire.

Critères d’éligibilité : Inscriptions ouvertes :

  • aux structures ayant un projet innovant dans les éco-activités
  • travaillant dans les secteurs de l’industrie ou des services aux entreprises
  • implantées dans le Grand Ouest (Bretagne, Pays de la Loire, Basse-Normandie),
  • qui génèrent ou maintiennent des emplois à 3 ans.

Catégories et mentions spéciales : Création ; développement ; écotechnologies ; mobilité décarbonée ; innovation sociale ; transition énergétique ; économie circulaire ; bâtiments et villes durables ; Chimie verte et biotechnologies.

Clôture des candidatures : 13 février 2017 (inclus)

 

Dossier de candidature à remplir en ligne sur www.crisalide-innovation.org

 

Bonhomme en frise-sans fond

A lire également

Revue de presse Mobilités du 23/05/19

Le 23/05/2019

Vélo hydrogène - Voiture autonome - Batteries - Assistant vocal - Transports Publics - Hydrogène - ADEME

Revue de presse Mobilités du 15/05/19

Le 16/05/2019

Futur de la mobilité - Google - Seniors - Microvoiture - Autolib - Pile à combustible - Voiture électrique - Dyson - Batteries - CEE

Revue de presse Mobilités du 02/05/19

Le 02/05/2019

Voiture électrique - Véhicules partagées - Paris - Stratégie Tesla - Voiture solaire - Utilitaire électrique - Renault