Quand la stratégie de communication associe des valeurs d'authenticité et d'humour.

Le 06 octobre 2016

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
La marque Jan & Gisles aborde une nouvelle manière de communiquer sur l'origine de ses produits en faisant cohabiter humour version bande-dessinée et tradition : deux bouchers sont ainsi mis en scène, au travers d'une discussion pleine d'humour, sur un pack aux accents traditionnels. Le produit cible tout particulièrement les jeunes adultes.

 

 

 

L'entreprise Tind Spekevarer, située à Sunnmøre en Norvège, commercialise une gamme de viandes séchées au packaging original. L'agence Selters Design les a assistés dans le développement d'une identité pour leur concept de saucissons assaisonnés aux épices exotiques.

 

 

 

Communication et humour pack

La marque Jan et Gisles adopte ainsi une communication décalée, ciblant un public plus jeune que ses concurrents.

Le packaging combine l'apparence traditionnelle du papier utilisé en boucherie avec des illustrations originales et pleines d'humour, mettant en avant deux bouchers en pleine discussion. Le consommateur comprend rapidement que la marque ne se prend pas au sérieux, tant via le graphisme que par le ton adopté.

 

A noter que le projet a été présélectionné à l'occasion des Visuelt Awards en 2014 et a obtenu le second prix dans la catégorie emballages.

 

Humour et décalage : des marques décomplexées se font une place dans l'univers de la viande.

Le pack est le premier support de communication et représente un excellent relai pour diffuser des messages, pour montrer les valeurs de la marque et se faire remarquer dans les rayons de la GMS. De plus en plus, il constitue un véritable outil de storytelling, discours qui séduit particulièrement les consommateurs dans le contexte actuel de défiance.

Aujourd'hui, les marques se voulant sympatiques et décalées se mulitiplient, s’appuyant sur des recettes simples et des packagings drôles.

Mais ce créneau est encore peu exploité dans l'univers de la boucherie-charcuterie.

Serait-ce un nouveau territoire de communication à conquérir pour les entreprises de la filière carnée, principale victime des derniers scandales, pour redorer leur blason et remporter l’adhésion des consommateurs ?

A lire également

Gamme classique Brasserie de l'Hermine

La Brasserie de l’Hermine affiche un ancrage régional… pour revendiquer son identité gustative !

Le 24/04/2017

Capitaliser sur son identité régionale, c’est le positionnement opté par de nombreuses marques. La Brasserie de l’Hermine, fière de porter certains attributs bretons, fait le choix d’un ancrage régional plus modéré, inscrivant ses origines dans une histoire plus large pour assumer la "belgitude" de ses bières et revendiquer son caractère gustatif !

"Touche de"

La Gamme Bonduelle « Touche de » dynamise les usages culinaires au rayon conserve !

Le 18/04/2017

Affichant une stabilité de son CA et un recul en volume, le marché de la conserve, trop souvent associé aux produits de « dépannage » et de « fond de placard » souffre depuis quelques années d’un manque d’innovation et de modernité. La nouvelle gamme Bonduelle « Touche de » réveille ce marché assoupi en réintroduisant du plaisir en cuisine !

Restauration hospitalière en mutation ? Une offre différente pour l'ambulatoire de l'Institut Gustave Roussy

Le 18/04/2017

L’institut Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe, s’est associé à Alexandre Bourdas, chef doublement étoilé du SaQuaNa, et à Elior, le numéro 1 français de la restauration collective, pour proposer une offre différente en service ambulatoire : plats froids, quantité réduite, goût du produit brut.