Revue de presse Véhicules & Mobilités du 20/09/16

Le 20 septembre 2016

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Chaque semaine, l'équipe de Themavision Véhicules & Mobilités sélectionne pour vous les actualités les plus impactantes sur :

  • les nouveaux usages de la mobilité,
  • les véhicules connectés, autonomes et les infrastructures intelligentes,
  • la stratégie des constructeurs,
  • l'électromobilité et les énergies alternatives,
  • les facteurs d'évolution de la filière (marché, matières premières, régulation...),
  • et les initiatives bretonnes et les stratégies de territoire.

 


 

Mercedes affiche sa vision du futur

Logistique du dernier kilomètre, Mercedes veut marquer les esprits avec un "mini Amazon" intégré dans un véhicule utilitaire ! Il intègre un espace de rangement containérisé, un système de stockage robotisé intelligent qui amène le bon colis au livreur, des drones pour livrer les colis dans les derniers mètres directement chez vous : Tout cela dans un véhicule électrique connecté sans volant et sans pédale, qui se conduit au joystick. La vidéo est à voir ! WK TL, le 13/09/16

 


 

Peugeot-Citroën lance un programme pour attirer les développeurs

Le groupe PSA a lancé une plateforme pour permettre aux développeurs d'imaginer des applications "Santé et bien-être pour la voiture connectée". Le programme PSA Group for Developers (PG4D) met à disposition des outils pour permettre l'accès aux données des véhicules (fictives) : position GPS, kilométrage, état du moteur, vitesse moyenne, consommation instantanée, vitesse du moteur, etc. Pour aller plus loin, les développeurs devront passer la barrière de la sélection par PSA Group, la contractualisation et l'incubation ... Quel avenir pour PG4D ? Un marketplace ouvert à de nouveaux usages ou captation d'innovations externes ? Tout le dilemme de l'Open Innovation. Le Monde Informatique, le 15/09/16

 


 

Comment le Maroc s'est affirmé comme base industrielle pour Renault

Et si le Maroc devenait la première aire industrielle des constructeurs automobile français?
Avec près de 400.000 véhicules assemblés à Casablanca et Tanger en 2016 (contre 660.000 en France), l'Alliance Renault Nissan est aussi le premier constructeur automobile du Maroc, qui récolte les fruits d'une politique d'attractivité volontariste.
Mise à niveau des infrastructures logistiques, zones franches... ont permis d'attirer des constructeurs automobiles (Renault et PSA), confortant ainsi les activités de sous-traitance existantes et d'attirer de nouveaux acteurs.
Le Maroc devient à la fois un marché - les véhicules Dacia et Renault dominent les ventes de véhicules neufs - et un centre de production bas coût significatif permettant d'adresser les marchés d'Afrique du Nord comme les marchés européens.
 H24 info, le 09/09/16

 
 


 

Toyota indique que ses modèles électriques avec moins de 250 km d’autonomie sont moins chers à produire que les hybrides

Satoshi Ogiso, ingénieur en chef de Toyota, donne sa vision du futur de l’automobile pour Toyota. Comme à son habitude il s’agit d’une vision de long terme, indiquant, qu’en 2050, 90 % des véhicules Toyota seront électriques, ceux équipés d’une pile à combustible compris. Les modèles tout électriques dont l’autonomie est inférieure à 250 km sont d’ores et déjà moins chers que les modèles hybrides ; ils ne le seront pour 300 km d’autonomie qu’à partir de 2025, indique-t-il. D’ici 20 ans, 50 à 60 % de ses véhicules Toyota seront hybrides ou à pile à combustible, et 30 % tout électrique. CCFA, le 15/09/16

 


 

La Coface relève la note du secteur automobile français

Et si un cercle vertueux s'engageait pour l'industrie automobile française? C'est l'une des conclusions que l'on peut tirer de cette nouvelle notation Coface des acteurs de l'industrie auto : la COFACE s'appuie sur les bilans passés pour constater un retour à bonne fortune des constructeurs et des fournisseurs de rang 1.
Ces acteurs vont donc bénéficier de coûts de financement plus favorables, renforçant ainsi la compétitivité notamment à l'export. Si la politique industrielle française a permis de sauver les leaders (constructeurs et fournisseurs de rang 1), les experts de la COFACE s'interrogent quant à la robustesse des acteurs de rang 2 & 3 et posent donc la question de futures recompositions du jeu d'acteursCCFA, le 15/09/16

 


 

Avec Centrale Nantes, Renault promet une «vraie révolution» d'ici 2020

Renault vient d’inaugurer avec Centrale Nantes une Chaire de recherche et d’enseignement consacrée à la propulsion électrique automobile, dotée d’un budget de 4,6 M€ et d’une vingtaine de chercheurs et ingénieurs. Les axes de recherche principaux concernent pour 5 ans l’optimisation des performances énergétiques de toute la chaine électrique. 20 minutes, le 12/09/16


A lire également

Revue de presse Véhicules & Mobilités du 29/11/16

Le 29/11/2016

Réseau routier ; Royaume-Uni ; Véhicule connecté ; Voiture autonome ; Logistique dernier kilomètre ; Voiture électrique ; Chine ; Citroën ; Facebook

Open source : avenir ou concurrence de l'industrie automobile ?

Le 22/11/2016

Comment l’open source, le partage permettent d’arriver différemment à la construction d’une voiture ? Mais ces véhicules open source sont-ils réservés aux makers ou influencent-ils les pratiques de l'industrie automobile ? Quels sont les impacts des véhicules open source sur la chaîne de valeur, notamment la distribution des véhicules ?

Revue de presse Véhicules & Mobilités du 22/11/16

Le 22/11/2016

Intelligence artificielle ; Voiture électrique ; Véhicule autonome ; Sécurité ; Règlementation ; Circulation urbaine