Ania : les résultats de la consultation citoyenne sur l’alimentation pour un futur pacte alimentaire.

Le 12 juillet 2016

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Sur fond de scandales sanitaires et de foodbashing, il devient incontournable de rétablir la confiance entre producteurs et consommateurs. Afin de savoir ce que pensent les Français de leur alimentation, de connaitre leurs attentes, l'ANIA a mené l'enquête auprès de plus de 8 800 consommateurs dans le but d'établir un nouveau Pacte Alimentaire.

 

 

"L’histoire de l’alimentation est avant tout l’histoire d’une adaptation continuelle à l’évolution des modes de vie, des besoins, des savoir-faire. C'est également une recherche permanente de goût, de sécurité et de qualité. Enfin, c'est l’histoire d’une préoccupation individuelle qui a progressivement été déléguée aux professionnels de l’alimentation..." déclarait Amaury BESSARD, Directeur Communication de l'ANIA (Association nationale des Industries alimentaires) à l'occasion de la conférence d'ouverture des Journées Aliments Santé de La Rochelle.

 

 

Entre défiance, cacophonie, tension et perte de confiance…

ANIA tension médiathiqueSi aujourd'hui les Français aiment l’alimentation, leur relation avec les acteurs alimentaires est relativement contrastée. Les nombreux scandales alimentaires ont créé une tension entre ce qui est dit au consommateur et les faits, révélant tantôt un risque réel (vache folle) tantôt un manque de transparence, une opacité dans les filières (horsegate).

A cela s'ajoute une tension médiatique considérable : ce ne sont pas moins de 84 reportages en charge contre la filière alimentaire qui ont été diffusés l'an dernier…

“Il faut que le consommateur perçoive enfin l’amélioration de la qualité que l'industrie a réalisé depuis 20 ans. Nous devons parler de nos recettes, de nos savoir-faire, ouvrir nos usines, permettre de rencontrer les salariés, rendre les sites réels ou virtuels plus accessibles", avançait Jean-Philippe Girard, président de l’Ania, à l'occasion des Assises nationales de l’alimentation qui se sont tenues palais Brongniart à Paris.

 

Une consultation citoyenne, un Pacte Alimentaire.

Du 3 novembre 2015 au 3 mars 2016, l'ANIA a réalisé une consultation citoyenne, sondant 8 832 consommateurs. L’objectif ? Mieux connaître la diversité des profils de consommateurs et leur rapport à l'alimentation afin de proposer un Pacte Alimentaire à tous ses partenaires de la filière, de la société civile et à l’Etat.

 

Quelques enseignements de la consultation citoyenne :

 

Les Français déclarent majoritairement que la France est le pays du bien manger et beaucoup répondent que leur alimentation est tout à fait satisfaisante à leurs yeux.

  • Pour 69% des sondés, la France est le pays du bien manger.
  • 91% estiment que leur alimentation est tout à fait satisfaisante ou correcte.
  • 69% d'entre eux ont confiance dans les produits alimentaires qu'ils achètent au quotidien.
  • 74% déclarent trouver les aliments dont ils ont besoin en supermarchés.
  • 92% estiment que pour mieux connaître les produits, il faudrait mieux connaître ceux qui les fabriquent.

 

Pour que vous puissiez manger mieux, que pourraient faire les industriels, la grande-distribution, le gouvernement, les consommateurs…

 ANIA

Retrouvez tous les résultats de la consultation citoyenne en cliquant ici.

 

Un Pacte en 5 points :

Le nouveau Pacte Alimentaire construit par l'Ania place le consommateur au cœur des préoccupations.

Il s'appuie sur cinq engagements :

  • Pour une alimentation toujours meilleure.
  • Pour plus de transparence et plus de confiance.
  • Pour une alimentation plus responsable et plus durable.
  • Pour une filière plus forte, créatrice d’emplois locaux.
  • Pour le rayonnement de la France dans le Monde.

Retrouvez le Pacte Alimentaire en cliquant ici.

A lire également

Le jambon-beurre, détrôné par le burger, souffre de la montée en gamme du snacking !

Le 16/04/2018

Le jambon-beurre a été consommé 1,2 milliards de fois en France en 2017. Fait historique : il est pour la première fois dépassé par le burger, star des fast-foods, selon l'indice jambon-beurre de Gira Conseil. Face à la montée en gamme du snacking, le jambon-beurre conforte sa place de produit d'appel d'entrée de gamme !

La foodtech en France, un phénomène en émergence

Le 08/01/2018

Le premier rapport "Foodtech en France, un phénomène en émergence" édition 2017, vient d'être publié par DigitalFoodLab, en partenariat avec Sopexa et Vitagora.
Synthèse des principales données.

Si le végétal gagne du terrain, les Français restent attachés à la consommation de produits carnés. Les chiffres en faveur du flexitarisme…

Le 14/12/2017

En 2016, le Petit Robert intégrait dans ses pages le mot "vegan". En 2017, c'est le mot "flexitarisme" qui a fait son arrivée dans les dictionnaires de la langue française. Ce terme bénéficie ce jour d’une forte notoriété auprès des médias, sur les réseaux sociaux et, par conséquent, dans la stratégie des marques.