2015 : les innovations alimentaires à succès selon Mintel.

Le 20 juin 2016

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Lors de sa matinée "Big Conversation" organisée fin mai 2016 à Paris, le cabinet Mintel, en partenariat avec IRI, a fait le point sur les innovations 2015 en France. Quels ont été les produits à succès ? Sur quels positionnements ? Pour quels chiffres d'affaires ?

 

 

Depuis plus de 40 ans, Mintel, base de données mondiale de l'innovation, offre un panorama des grandes tendances de l'innovation dans le monde entier, grâce à des données et analyses exclusives sur les différents marchés.

Annuellement, le cabinet propose une rencontre à ses clients pour mettre en lumière les succès de l'innovation sur l'année écoulée. En 2015, 6 grandes tendances se sont démarquées : l'authentique facile à cuisiner, le snacking sain, les mini-formats à partager, les reformulations pour une casquette santé, la simplicité et les nouvelles expériences sensorielles.

 

 

1. Des produits pratiques qui prônent la tradition

L'exemple mis en avant est celui du fromage, produit pour lequel l'authenticité est un attribut important aux yeux de 44 % des Français.

Dans le domaine des plats préparés, la facilité de préparation est également particulièrement importante.

En combinant authenticité et praticité, certaines innovations rencontrent un franc succès :

Mintel1 innovations 2016- Les Pâtes Fraîches Panzani Qualité, une gamme de Fettuccines, Farfalles et Tagliatelles pétries et façonnées comme des pâtes fraîches, recommandées par les restaurateurs eux-mêmes. Selon Mintel et IRI, cette gamme, lancée en mars 2015, a généré un chiffre d'affaires de 6,6 M€ en 62 semaines et vient ainsi illustrer le succès du savoir-faire, de l'authenticité déclinée en version pratique.

- L'emmental râpé Grand Affiné de Président, fabriqué à partir de lait français et affiné pendant plus de six mois, a été lancé en mai 2015 et a dégagé un chiffre d'affaires de 3 M€ en 62 semaines.

 

2. Le snacking sain

38 % des Français jugent avoir besoin de perdre du poids, 26 % aimeraient disposer d'une offre plus large de snacking sain et 17 % pensent qu'il serait alors plus facile pour eux de contrôler leur poids. Mintel illustre des réponses à ces attentes par deux innovations :

Mintel2 innovations 2016- N.A ! Crackers fins de Nature Addicts, comprenant 95 % de riz thaï et cuits au four, sans gluten, sans friture. Les quatre références lancées en mars 2015 ont généré 2,2 M€ de chiffre d'affaires la première année.

- Daunat Tout Simplement : cette gamme de six références lancée au premier trimestre 2015 a généré 11 M€ de CA dès sa première année de commercialisation et s'inscrit sur la tendance à succès des salades repas, avec la particularité ici de miser sur les ingrédients simples.

 

3. Les mini-formats à partager

Le mini remporte un franc succès, en version sucrée comme salée. Au-delà du simple format, le mini répond à une tendance "sociale" du produit à partager, à picorer et en outre permet de garder le contrôle sur ses apports. Mintel donne comme exemple pour corroborer cette tendance :

Mintel3 innovations 2016- Les  Boost Bites de Cadbury lancées en juillet 2015 ont généré 7,6 M€ de chiffre d'affaires en seulement 40 semaines.

- Les Mini Cookies Granola de Lu : chaque étui de 160 g contient quatre sachets de 40 g. Ce produit, présent rapidement dans 70 % de la distribution française, a généré à lui seul 2,5 M€ de chiffre d'affaires dès sa première année de lancement.

- Les Tear n' Share de Wälkers, un sachet de chips fines qui, une fois ouvert, se transforme en bol, idéal pour un produit à partager. Lancé en janvier 2016, ce produit, pour lequel l'innovation repose sur le packaging, a généré 5 M€ en 12 semaines

Mintel4 innovations 2016- Les billes de fromage St Moret Apéritif : les trois références (cœur de figue, de pesto et de tomate) ont été lancées en avril 2015 et ont suivi la tendance des produits en bille (à l'instar des knacki balls), générant 4,7 M€ de ventes dès leur première année de lancement.

 

4. Les inclusions/reformulations : l'ajout d'un ingrédient tendance pour booster les ventes

Mintel5 innovations 2016- Lindt Sensation fruits : pas de mise en avant d'un quelconque positionnement santé, le choix a été fait de se reposer sur la notoriété des ingrédients (chocolat noir et superfruits). Après seulement 12 semaines de lancement, cette gamme de trois références s'était faite une place dans 80 % des points de vente et a généré 1,1 M€ de chiffre d'affaires selon Mintel.

-La brioche tranchée à la farine complète de Harrys : le changement d'ingrédient a permis à Harrys de répondre à des consommateurs soucieux d'équilibre nutritionnel. Ce produit lancé en mai 2015 a généré 300 000 € de chiffre d'affaires en 13 semaines.

 

Mintel7 innovations 20165. La simplicité fait son retour

- Pasquier Pitch Choco'barre : une innovation tout en simplicité (Pasquier a ajouté une barre de chocolat comme l'on peut le faire soi-même à la maison). Lancé en septembre 2015, le produit a vite conquis sa cible, enregistrant un référencement très rapide dans 90 % des points de vente et générant 10 M€ de chiffre d'affaires en 30 semaines.

 

6. La texture, les aromatisations pour de nouvelles expériences sensorielles

La texture apporte une nouvelle expérience sensorielle, à l'instar des couches dans le secteur ultra-frais.

De la même manière, les saveurs, puisées en particulier sur le segment des cocktails, sont particulièrement prisées. Les goûts Piña Colada ou Mojito (en version sans alcool) sortent de leur univers pour investir de nouveaux rayons : soft-drinks mais aussi glaces, yaourts, etc...

Mintel illustre cette tendance autour de la sensorialité par :

- Les  Prince Goûter Moelleux : cette version moelleuse des Prince de Lu joue sur la texture et est vendue en paquets de 180 g, contenant six cakes. Lancée en avril 2015, cette gamme (choco et tout choco) a généré 2,9 M€ de CA sa première année en linéaires.

Mintel8 innovations 2016-Les Cocktails du Monde Goyave Mangue & Litchi de Tropicana ont généré un CA de 1,8 M€ en 62 semaines.

- Le Cocktail Mojito sans Alcool de Lorina a généré un CA de 2M€ en 73 semaines.

- Les boissons Mojito et Piña Colada de Finley ont généré un CA de 1M€ après 25 semaines de vente.

- La boisson Free Saveur Mojito de 7Up était distribuée dans 60 % des points de vente après 10 semaines, générant un CA de 225 000 €.

 

A l'analyse de ces succès, Mintel conclut que, pour une innovation réussie, il s'agit de trouver le bon équilibre, sachant que les gros succès semblent associer les aspects pratique/prix/expérience sensorielle à la simplicité.

  • simple & pratique
  • simple & plaisir
  • ingrédient ou formulation simple & bon pour la santé
  • promesse simple

A lire également

Les Box et paniers repas réconcilient le manque de temps et la cuisine au quotidien

Le 25/04/2017

De bons repas frais prêts à être cuisinés en un temps record, livrés à domicile. C'est la promesse des Box repas et panier repas. L’offre fleurie tout azimut, répondant spontanément aux problématiques premières de consommation quotidiennes des Français à l’heure du dîner : gagner du temps sans sacrifier le plaisir et la qualité !

L’innovation dope le marché de la 4ème gamme : vers de nouveaux territoires et de nouveaux usages.

Le 25/04/2017

L'été approche et, face à la concurrence des produits frais non emballés ou des barquettes en flow pack, les marques de la 4ème gamme déploient leurs innovations. Entre saveur, présentation ou usage, les promesses marketing se multiplient pour une offre en mode séduction. En smoothie ou sur les barbecues, le segment élargit le champ des possibles.

Gamme classique Brasserie de l'Hermine

La Brasserie de l’Hermine affiche un ancrage régional… pour revendiquer son identité gustative !

Le 24/04/2017

Capitaliser sur son identité régionale, c’est le positionnement opté par de nombreuses marques. La Brasserie de l’Hermine, fière de porter certains attributs bretons, fait le choix d’un ancrage régional plus modéré, inscrivant ses origines dans une histoire plus large pour assumer la "belgitude" de ses bières et revendiquer son caractère gustatif !