Infrastructures de recharge électrique : du national et local en Ille & Vilaine

Le 15 juin 2016

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

L’installation de bornes de recharge publiques s’accélère en 2016. Selon le Préfet Vuibert, la France comptait, à fin avril 2016, 12 800 points de recharge ouverts au public (hors particuliers et bornes entreprises), soit 30 % de plus qu’à fin 2015 et plus de 2 fois plus qu’en 2013. Le préfet Vuibert annonce un objectif de 50 000 bornes en 2020.

Loin de l'ambition initiale

Pour mémoire, le plan national de la mobilité décarboné prévoyait en 2010 un objectif de 75 000 bornes installées en 2015. Force est donc de constater que le maillage n’avance pas aussi vite que cette première ambition. L’électromobililé ne connaît pas non plus l’engouement affiché en 2010. Le plan visait 2 millions de véhicules rechargeables sur les routes en 2020, soit 5 % du parc. Néanmoins l’écosystème nécessaire au véhicule électrique se met en place. L’enveloppe de 50 M€ mis à disposition par l’Ademe est entièrement attribuée et est en train de se matérialiser par le déploiement du maillage indispensable au développement de la mobilité électrique.

Bornes de recharge

Partager sur Twitter : "Infra de recharge électrique : Loin des 75 000 en 2015"

Le schéma d'infrastructure breton avance

Nous évoquions dans un précédent article le schéma d’infrastructures qui allait être mis en place en Bretagne (L'infrastructure de recharge avance en Bretagne). Le syndicat d’énergie Ille & Vilaine vient de dévoiler son plan de déploiement de bornes confié à Bouygues Energies & Services pour l’installation, la supervision et la maintenance. 85 bornes sont ainsi prévues sur le territoire d’ici la fin d’année, dont 9 rapides sur les noeuds routiers ; les autres seront dites accélérées (3 à 22kW) et installées en centre-ville des communes qui ont adhéré au programme. 40 seront opérationnelles dès le 1er septembre. Le Schéma vise à terme 158 bornes et une deuxième tranche d’investissement sera donc envisagée après un retour d’expérience de cette première tranche. Le retour d’expérience permettra d’affiner le réseau, en confirmant les choix d’implantation des bornes mais aussi leur puissance. Ce sera aussi le moment pour le syndicat de choisir le système de paiement et la tarification. Pour un an l’accès au réseau sera gratuit moyennant une carte d’accès.

L'écosystème en mouvement

Si une infrastructure publique, dite de « ré-assurance », est nécessaire au développement du véhicule électrique, une phase d’apprentissage avec un réseau « initial » semble bien adaptée pour amorcer l’usage tout en se donnant la possibilité d’aménager le dispositif en tenant compte des usages réels. Le développement de bornes privées, essentiellement au domicile viendront en effet aussi compléter le dispositif. Le syndicat envisage un tarif incitatif pour favoriser la recharge de dépannage et éviter les voitures ventouses qui engorgeraient le réseau. Il sera aussi nécessaire, à ce moment, d’avoir opté pour une solution de paiement interopérable de manière à pouvoir circuler entre les différents réseaux de bornes sans collectionner les cartes de paiement.

 

  Premier déploiement des bornes de recharge publiques dans le 35

Premier déploiement des bornes de recharge publiques dans le 35
 

S’il paraissait urgent en 2010 de déployer des bornes pour permettre de vendre les premiers véhicules électriques produits, dont la Zoé de Renault, l’ambition d’un vaste réseau de 75000 bornes dès 2015 compte tenu de ce qu’il supposait d’appropriation par les acteurs, de concertation, d’évolutions juridiques, de questions et de choix techniques à régler, d’appels d’offre était illusoire. En 2016, l’écosystème est néanmoins bien en mouvement entre les différents acteurs pour faire émerger la mobilité électrique, y compris d’ici cet été avec le décret du gouvernement fixant les règles d’interopérabilité. Les deuxièmes générations de véhicules électriques vont apparaître d'ici 2020 et devraient pouvoir compter sur un réseau national d'infrastructures.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A lire également

Revue de presse Véhicules & Mobilités du 06/12/16

Le 06/12/2016

Transports publics ; Open Data ; PSA ; IHM ; Recharge électrique ; Véhicules Hors d'Usage ; Allemagne ; Méga camions ; Bretagne

Revue de presse Véhicules & Mobilités du 29/11/16

Le 29/11/2016

Réseau routier ; Royaume-Uni ; Véhicule connecté ; Voiture autonome ; Logistique dernier kilomètre ; Voiture électrique ; Chine ; Citroën ; Facebook

Véhicules et Mobilités 2017 : vos retours et vos attentes

Le 29/11/2016

Pendant ce dernier trimestre 2016, nous vous avons interrogé sur votre niveau de satisfaction, vos avis et vos attentes pour Véhicules et Mobilités : le site Web, la newsletter, Twitter et autres. Comme promis, voici un retour des résultats de cette enquête et nos axes de développement pour 2017 !