Commerce international : les exportations équilibrent la balance commerciale bretonne

Le 03 juin 2016

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Le balance commerciale de la Bretagne est très légèrement déficitaire de 92 millions d’euros (taux de couverture de 99.1%). Le montant des importations est stable (10.7 milliards) mais après 3 années consécutives de baisse, la belle croissance des exportations a permis de combler le déficit de 584 millions observé en 2014.

La Bretagne représente 2.4% des exportations et 2.1% des importations françaises.

Le 1er secteur du commerce international breton est l’industrie agroalimentaire, qui pèse 38% des exports et 27% des imports. Le secteur des matériels de transport progresse également, tiré surtout par les exportations de navires vers Malte ou le Sénégal.

L’Europe reste le principal partenaire commercial de la Bretagne (2/3 des importations et des exportations) et notamment l’Allemagne (14% des imports, juste devant la Chine, 12% des exports, juste devant l’Espagne).

Pour en savoir plus, l'étude synthétique réalisée par la direction régionale des Douanes de Bretagne relative aux résultats du commerce extérieur de la Bretagne en 2015 est jointe à cet article. 

A lire également

Quel avenir après une formation en Transport Logistique ?

Le 21/08/2017

L’AFT a dévoilé son enquête annuelle visant à connaître la situation professionnelle des jeunes sortant des formations que l’organisation soutient. Détail des résultats et focus sur la Bretagne…

Participez à l’enquête sur le futur référentiel RSE en logistique

Le 31/07/2017

Dans le cadre de la stratégie nationale « France Logistique 2025 », le gouvernement a prévu la « mise en place un référentiel RSE commun et partagé ». Le Ministère chargé des transports vient de lancer une enquête à destination des acteurs de la logistique.

A quoi ressemblera l’entrepôt de demain ?

Le 28/07/2017

La Commission Prospective d’Afilog veut définir une vision commune de l’entrepôt du futur et lance une enquête nationale pour collecter l’avis des professionnels.