Retour sur la visite La Française des Plastiques : une organisation multi-sites, multi-métiers

Le 29 avril 2016

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Depuis 1972, La Française des Plastiques (LFP) fabrique, transforme, assemble et distribue une gamme très large de produits (plusieurs dizaines de milliers de références) à un nombre important de clients. Pour les satisfaire, l’entreprise s’appuie sur une logistique interne rodée et sur-mesure qui coordonne :

  • d’une part, les exigences spécifiques des 850 clients issus de secteurs d’activité divers (industrie – dont agroalimentaire, automobile, cosmétique, médical, etc.) : dimensions, poids et qualité des produits parfois personnalisés, traçabilité, certification qualité, contrôle et de péremption des matières premières, etc.
  • d’autre part, la gestion des 3 activités (extrusion gonflage, injection et sacherie), qui nécessite des compétences précises et des réglages fins pour adapter la capacité de l’outil de production composé d’une quarantaine de machines
  • enfin, l’environnement dans lequel évolue LFP est incertain : variation du prix des matières premières, problèmes de disponibilité de certaines matières, taux de change à l’international, etc.

Toutes les semaines, LFP gère environ 500 commandes, 300 ordres de fabrication et 900 palettes. Depuis 3 ans, un logiciel de planification a permis d’absorber la croissance de l’activité des ordonnanceurs. A l’exception d’une fermeture annuelle, l’usine fonctionne 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Les  matières premières, les produits finis et les semi-finis sont en partie stockés sur place dans une zone couverte de plus de 6500 m².

En dépit de l’interdiction au 1er juillet 2016 des sacs plastiques à usage unique, le plastique a encore de l’avenir pour LFP. Les matières recyclées que propose LFP n’enthousiasment d’ailleurs pas tous leurs clients qui ne sont pas prêts à payer davantage ou à augmenter leurs contraintes. LFP s’équipe d’une imprimante 3D, qui sera surtout destinée dans un premier temps au prototypage mais qui pourra à terme permettre de produire de petites séries. Pour absorber la croissance, LFP a ouvert un nouveau site de production à Bais.

A lire également

BSC : bilan 2016 et perspectives 2017

Le 16/05/2017

A l'occasion de son assemblée générale du 6 avril 2017, Bretagne Supply Chain a dressé le bilan de l'année 2016, amorcé les projets de 2017 et dessiné les perspectives pour l'association à l'horizon 2020.

Transport, logistique : comment tirer parti de la transformation numérique ?

Le 10/04/2017

BSC a organisé son colloque annuel le jeudi 6 avril : pour voir ou revoir le colloque en vidéo, la conférence et la table ronde, cliquez !

Visite d'Armor Méca : une usine déjà dans le futur !

Le 07/04/2017

Dans le cadre du programme industrie du futur Bretagne, Armor Méca (22) a ouvert ses portes à Bretagne Supply Chain : une belle illustration de la supply chain du futur !