Retour sur la visite La Française des Plastiques : une organisation multi-sites, multi-métiers

Le 29 avril 2016

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Depuis 1972, La Française des Plastiques (LFP) fabrique, transforme, assemble et distribue une gamme très large de produits (plusieurs dizaines de milliers de références) à un nombre important de clients. Pour les satisfaire, l’entreprise s’appuie sur une logistique interne rodée et sur-mesure qui coordonne :

  • d’une part, les exigences spécifiques des 850 clients issus de secteurs d’activité divers (industrie – dont agroalimentaire, automobile, cosmétique, médical, etc.) : dimensions, poids et qualité des produits parfois personnalisés, traçabilité, certification qualité, contrôle et de péremption des matières premières, etc.
  • d’autre part, la gestion des 3 activités (extrusion gonflage, injection et sacherie), qui nécessite des compétences précises et des réglages fins pour adapter la capacité de l’outil de production composé d’une quarantaine de machines
  • enfin, l’environnement dans lequel évolue LFP est incertain : variation du prix des matières premières, problèmes de disponibilité de certaines matières, taux de change à l’international, etc.

Toutes les semaines, LFP gère environ 500 commandes, 300 ordres de fabrication et 900 palettes. Depuis 3 ans, un logiciel de planification a permis d’absorber la croissance de l’activité des ordonnanceurs. A l’exception d’une fermeture annuelle, l’usine fonctionne 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Les  matières premières, les produits finis et les semi-finis sont en partie stockés sur place dans une zone couverte de plus de 6500 m².

En dépit de l’interdiction au 1er juillet 2016 des sacs plastiques à usage unique, le plastique a encore de l’avenir pour LFP. Les matières recyclées que propose LFP n’enthousiasment d’ailleurs pas tous leurs clients qui ne sont pas prêts à payer davantage ou à augmenter leurs contraintes. LFP s’équipe d’une imprimante 3D, qui sera surtout destinée dans un premier temps au prototypage mais qui pourra à terme permettre de produire de petites séries. Pour absorber la croissance, LFP a ouvert un nouveau site de production à Bais.

A lire également

GNV : cherche transporteurs et chargeurs souhaitant s'engager

Le 03/08/2017

L’Ademe va subventionner l’achat de véhicules au GNV jusqu’à 10.000 euros. C’est une opportunité pour les acteurs régionaux pour le déploiement du GNV en Bretagne.

Big data et supply chain : êtes-vous prêt ?

Le 02/08/2017

Le « big data », traitement d’un volume très conséquent de données, investit les supply chains. Que représente le big data pour vous ? Où en est votre entreprise ? Faites-vous déjà du big data sans le savoir ? BSC vous invite à répondre à l'enquête...

« Usine logistique » : quels impacts pour les supply chains bretonnes ?

Le 01/08/2017

Depuis quelques années, les robots font leur apparition dans le monde de la logistique, non sans impact sur les métiers et les organisations : pour en savoir plus ou pour partager votre expérience, rejoignez la commission événementiel et financement de BSC pour préparer le colloque qui aura lieu début 2018.