Besoins en emplois et formations logistiques : l'AFT a enquêté

Le 07 avril 2016

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

L'AFT a publié les résultats de sa 22ème enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formation dans la logistique.

 

Les grands enseignements de cette enquête sont les suivants :

  • Conjoncture : L'activité 2015 a été meilleure que celle des années précédentes et les volumes confiés en sous-traitance se sont accrus. La demande en prestations logistiques devrait même croître en 2016.
     
  • Stratégie et organisation : L'automatisation et la robotisation se déploient notamment pour le déplacement de charges. Les tablettes tactiles font leur entrée dans les entrepôts et les professionnels marquent un intérêt certain pour le nouveau dispositif Label CO2.
     
  • Gestion des emplois : La recrudescence de l'activité profite aux emplois d'opérateurs logistiques et cela devrait se poursuivre sur 2016.
     
  • Gestion des recrutements : En 2015, les entreprises sondées ont recruté en logistique davantage que l'année précédente, surtout sur les fonctions d'emballage et de préparation de commandes. Les difficultés de recrutement, liées selon les répondants à un manque de motivation des opérateurs, participent au succès des agences d'intérim. Les prévisions de recrutement sont orientées plutôt favorablement pour 2016.
     
  • Mobilité interne et parcours professionnels : l'instauration des entretiens professionnels et du conseil en évolution professionnelle n'a pas encore eu d'effet sur les mobilités.
     
  • Prévention des risques : Les reclassements professionnels sont d'autant plus difficiles à mettre en oeuvre que l'établissement est de petite taille. Le compte prévention pénibilité se met en place.
     
  • Politique de qualification : L'offre de formation ne correspond pas toujours aux préférences des recruteurs (notamment Bac Pro Logistique et titre professionnel de Préparateur(trice) de commandes). L'apprentissage est utilisé pour les niveaux de qualification post-bac.
     
  • Besoins en formation continue : Le retard pris dans la formation des salariés pourrait être récupéré en 2016. Les moyens numériques sont désormais utilisés dans les formations du personnel logistique. Au coeur de la politique de formation, on retrouve les obligations et responsabilités de l'employeur pour garantir l'hygiène, la sécurité au travail et la prévention des risques.

Le détail des résultats est disponible ci-dessous (document pdf). 

A lire également

Comment détendre les flux tendus dans la filière des produits frais ?

Le 16/05/2017

Un groupe de travail initié en Rhône-Alpes a identifié des actions pour détendre les flux logistiques de la filière des produits frais avec des industriels, des transporteurs et des distributeurs de la GMS. Comment déployer ces actions en Bretagne ? Découvrez et rejoignez la démarche !

Découvrez et évaluez les projets étudiants en supply chain le 15 juin !

Le 16/05/2017

L'Ecole Supérieure de Logistique Industrielle de Redon (campus E.S.P.R.I.T.) organise la 12ème édition des Trophées GENIAL le 15 juin 2017 : adhérents de BSC, venez évaluer les projets des étudiants !

Règlementation urbaine : pas encore de Crit'Air en Bretagne

Le 06/02/2017

Paris, Grenoble et Lyon ont adopté les macarons Crit'Air pour réguler les accès en centre-ville, notamment pendant les pics de pollution : retour sur cette règlementation et sur la situation en Bretagne.