Besoins en emplois et formations logistiques : l'AFT a enquêté

Le 07 avril 2016

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

L'AFT a publié les résultats de sa 22ème enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formation dans la logistique.

 

Les grands enseignements de cette enquête sont les suivants :

  • Conjoncture : L'activité 2015 a été meilleure que celle des années précédentes et les volumes confiés en sous-traitance se sont accrus. La demande en prestations logistiques devrait même croître en 2016.
     
  • Stratégie et organisation : L'automatisation et la robotisation se déploient notamment pour le déplacement de charges. Les tablettes tactiles font leur entrée dans les entrepôts et les professionnels marquent un intérêt certain pour le nouveau dispositif Label CO2.
     
  • Gestion des emplois : La recrudescence de l'activité profite aux emplois d'opérateurs logistiques et cela devrait se poursuivre sur 2016.
     
  • Gestion des recrutements : En 2015, les entreprises sondées ont recruté en logistique davantage que l'année précédente, surtout sur les fonctions d'emballage et de préparation de commandes. Les difficultés de recrutement, liées selon les répondants à un manque de motivation des opérateurs, participent au succès des agences d'intérim. Les prévisions de recrutement sont orientées plutôt favorablement pour 2016.
     
  • Mobilité interne et parcours professionnels : l'instauration des entretiens professionnels et du conseil en évolution professionnelle n'a pas encore eu d'effet sur les mobilités.
     
  • Prévention des risques : Les reclassements professionnels sont d'autant plus difficiles à mettre en oeuvre que l'établissement est de petite taille. Le compte prévention pénibilité se met en place.
     
  • Politique de qualification : L'offre de formation ne correspond pas toujours aux préférences des recruteurs (notamment Bac Pro Logistique et titre professionnel de Préparateur(trice) de commandes). L'apprentissage est utilisé pour les niveaux de qualification post-bac.
     
  • Besoins en formation continue : Le retard pris dans la formation des salariés pourrait être récupéré en 2016. Les moyens numériques sont désormais utilisés dans les formations du personnel logistique. Au coeur de la politique de formation, on retrouve les obligations et responsabilités de l'employeur pour garantir l'hygiène, la sécurité au travail et la prévention des risques.

Le détail des résultats est disponible ci-dessous (document pdf). 

A lire également

Inauguration du club OEA Bretagne

Le 20/04/2018

Début avril, la douane de Bretagne a inauguré son club des entreprises certifiées Opérateur Economique Agréé (OEA). Objectif de cette nouvelle structure : renforcer les relations qu’entretiennent les entreprises engagées dans une démarche de partenariat avec l’administration des douanes.

Dernière ligne droite pour le RGPD

Le 19/04/2018

La CNIL et Bpifrance se sont associés pour accompagner les TPE et PME dans l’application du Règlement européen sur la protection des données (RGPD). L’occasion de revenir sur cette nouvelle réglementation qui entre en application le 25 mai prochain.

La logistique bretonne en chiffres

Le 18/04/2018

Comme tous les ans, l’observatoire régional des transports de Bretagne (ORTB) vient de publier son memento pour l’année 2017. L’occasion de s’attarder sur les principales caractéristiques logistiques de la région. Revue de détails…