Programme d'investissements d'avenir : des aides financières pour soutenir l'économie.

Le 11 février 2016

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Le commissariat général à l'investissement vient de publier fin janvier un guide récapitulatif des Appels à projets (AAP) et Appels à manifestation d'intérêt (AMI) ouverts dans le cadre du Programme d'investissement d'avenir.

Le Programme d’investissements d’avenir (PIA) a été mis en place en 2010 pour permettre à la France d’accroitre sa compétitivité en soutenant l’investissement et l’innovation des entreprises, et en accélérant l’adaptation des secteurs d’activité aux mutations économiques et à la concurrence internationale. Il s’inscrit dans la transition énergétique et écologique voulue pour la France et est piloté par le Commissariat général à l’Investissement (CGI).

Pour soutenir ces projets, le PIA dispose d’une enveloppe globale de 47 milliards d’euros et fait appel à des opérateurs tels que l’Agence nationale de la recherche, la Banque publique d‘investissement, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, la Caisse des dépôts et consignations...

Ce soutien passe notamment par le financement de projets innovants et exemplaires, sélectionnés dans le cadre de la publication d’appels à projets et à manifestation d’intérêt.

Un guide présentant ces « appels à projets et appels à manifestation d’intérêts ouverts aux candidats au 24 janvier 2016 » vient d’être publié.

Que ce soit par exemple dans les domaines du numérique, de l’énergie, de la formation professionnelle ou encore de l’usine du futur, des fiches dédiées précisent pour chaque dispositif les critères d’éligibilité, les dates de soumission mais également les points de contact au Commissariat général à l’investissement.

Télécharger le Guide

 

industrieConcernant les AAP ou AMI spécifiques agroalimentaires, sont toujours ouverts :

A lire également

Agrilait confirme son ancrage local et personnalise la relation entre le consommateur et SA région.

Le 18/01/2018

Sur un marché du lait longue conservation à la peine, le local est l’une des valeurs refuge. Pour preuve, "Le Lait d’Ici", "En direct des Éleveurs" ou "C’est qui le Patron" remportent les faveurs des consommateurs. Agrial, via sa filiale Agrilait, va plus loin dans sa communication en tissant un lien fort entre le consommateur et sa région…

Le "gender marketing" en alimentaire ne mise pas que sur la taille de la portion.

Le 19/12/2017

A l'heure où le "gender marketing" bat son plein dans les rayons jouets, certaines initiatives se démarquent en alimentaire. Non sans rappeler Charal et sa gamme "petit Appétit", les burgers genrés de Spar en Autriche misent sur le format pour créer des besoins différenciés entre hommes et femmes et donc multiplier les intentions d’achat.

Si le végétal gagne du terrain, les Français restent attachés à la consommation de produits carnés. Les chiffres en faveur du flexitarisme…

Le 14/12/2017

En 2016, le Petit Robert intégrait dans ses pages le mot "vegan". En 2017, c'est le mot "flexitarisme" qui a fait son arrivée dans les dictionnaires de la langue française. Ce terme bénéficie ce jour d’une forte notoriété auprès des médias, sur les réseaux sociaux et, par conséquent, dans la stratégie des marques.