Les sessions nationales IHEDN visitent la DGA/MI de Bruz

Le 25 janvier 2016 par Gabriel BREIT

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Visite à DGA Maîtrise de l’information des 2 sessions nationales 2015-2016 de l’IHEDN

Après la 52e session nationale « armement et économie de défense » en novembre, c’est la 68e session nationale « politique de défense » qui a été accueillie à DGA Maîtrise de l’information (Bruz) le 11 décembre 2015.

La centaine d’auditeurs présents, accompagnée par le GCA Bernard de Courrèges d’Ustou, directeur de l’IHEDN et de l’EMS (enseignement militaire supérieur), a pu, au fil des présentations et des démonstrations de cette dense journée de visite, mieux comprendre le rôle et les missions de la Direction générale de l’armement (DGA), aussi bien dans la conduite des programmes d’armement et l’équipement des forces que dans la préparation du futur des systèmes de défense.

Après les introductions de l’IGA HC François Coté, directeur technique de la DGA, et de l’ingénieure générale des ponts Marie-Noëlle Sclafer, directrice de DGA Maîtrise de l’information, la chaîne de préparation de mission pour les drones, les techniques de visée stellaire pour les missiles, la spectaculaire salle Bedyra d’évaluation des radars auto-directeurs et, bien sûr, sujet aujourd’hui incontournable, la cyberdéfense ont constitué un éclairage très concret de ce qu’est la plus-value apportée par la DGA et par un tel centre d’expertise technique et ont donné l’occasion aux auditeurs de rencontrer et d’échanger avec les ingénieurs de la DGA.

Une présentation du Pôle d’excellence cyber ainsi que des interventions d’un patron de PME innovante, soutenue par la DGA au titre de son dispositif Rapid, et d’universitaires de Rennes 1, aux côtés desquels la DGA co-finance des thèses de doctorat, ont complété le panorama et permis d’illustrer l’insertion de l’établissement dans son environnement et dans son écosystème régional.

DGA Maîtrise de l’information est l’expert technique référent du ministère de la Défense pour les systèmes d’information et de communication, la cybersécurité, la guerre électronique et les systèmes de missiles tactiques et stratégiques. Héritier du CELAR et du LRBA, le centre compte désormais plus de 1 300 personnes – dont plus de 75% d’ingénieurs ! – et poursuit sa forte montée en puissance dans le domaine de la cyberdéfense (plus de 200 nouveaux experts de haut niveau seront encore recrutés dans ce domaine d’ici 2019). L’établissement réalise chaque année plus de 60 millions d’euros d’achats et d’investissements techniques, dont 30 millions d’euros qui sont attribués à des entreprises de la région.

Auteur

Gabriel BREIT

Crédits

DGA/MI

A lire également

Cafés stratégiques - UBS Vannes

Le 08/04/2016

Conférences à l'UBS de Vannes

Conférence : La sécurité numérique, un enjeu essentiel pour les PME/PMI

Le 12/01/2016

La sécurité numérique, un enjeu essentiel pour les PME/PMI

Remise de témoignages de satisfaction

Le 23/12/2015

Remise de témoignages de satisfaction de l'Union IHEDN à des membres particulièrement investis.