L'approche alternative PIXEL de la construction automobile

Le 01 février 2016

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Le nouvel écosystème du véhicule électrique laisse une place possible pour de nouveaux entrants sur le marché automobile. Plusieurs acteurs viennent ainsi proposer des véhicules au design nouveau avec des approches différentes.
La chaîne de traction électrique "batterie + moteur électrique + BMS (battery management système)" permet en effet une intégration simplifiée par rapport à la motorisation thermique plus complexe. 

 

Un modèle écononomique difficile pour les nouveaux entrants

La tâche s’avère néanmoins difficile compte tenu de plusieurs difficultés à surmonter :

  • celle de pénétrer un marché encore faible et lié à une infrastructure de recharge encore incomplète ; 
  • celle de l’effort commercial à mettre en œuvre pour proposer un produit innovant face à des acteurs installés disposant d’un réseau dense déjà en place ; 
  • enfin celle financière pour soutenir cet effort commercial mais aussi un outil industriel mal rentabilisé compte tenu du marché. 

Mia, Think, Courbet, Brandt-Motors et d'autres ont fait l’expérience de cette difficulté.
Le modèle économique classique (production en série et de distribution via un réseau centralisé) trouve ainsi ses limites pour bon nombre de ses nouveaux entrants.

L'histoire de Tesla est, néanmoins une stratégie d'entrée par le haut de gamme, le contre exemple avec une offre de service de recharge inclue, un projet fortement capitalisé et des actifs technologiques importants.

La proposition XYT by FranceCraft

France Craft, nouvellement rebaptisé XYT, propose un modèle économique alternatif qu’il convient de surveiller. PIXEL est un véhicule électrique utilitaire léger modulaire conçu pour des usages professionnels de proximité. 80 véhicules sont déjà sur la route. Sa conception a privilégié une approche fonctionnelle permettant une grande modularité et un montage nécessitant peu de moyen. Ces partis pris de conception amènent une proposition de valeur qui n'est basée pas sur la qualité perçue du véhicule mais sur ses qualités fonctionnelles, une modularité permettant des aménagements sur mesure à moindre coût et une fabrication locale du véhicule livré en kit au sein de micro-usines.

La fabrication et la personalisation localement au sein de micro-usines

La simplicité du montage (4 à 5 fois moins de pièces qu'un véhicule classique, montage manuel en 1 semaine/homme) permet en effet la fabrication au sein de petites unités de montage servant un marché local. L’unité de montage est en charge de la fabrication mais également des aménagements spéciaux et de l’entretien. L’innovation, au-delà du choix de l’architecture électrique, tient dans ces partis-pris de conception et dans le modèle économique à rebours du modèle dominant basé sur la production de masse et la recherche d'effets d’échelle.

Une carrosserie industrielle ou un garage automobile ont ainsi les compétences techniques pour assurer le montage et la personnalisation de ces véhicules, vu comme un complément d’activité de celle existante. Le marché visé est local et permet de proposer un service de SAV de proximité au client, élément d’assurance important pour tout acheteur d’une automobile. Le risque est ainsi limité et le principal enjeu est la commercialisation de ce véhicule à une clientèle professionnelle locale.

 

Une initiative intéressante dans son approche, alternative et complémentaire au modèle dominant pour des usages de niche.


A lire également

La technologie diesel est-t-elle encore un avenir pour l'automobile ?

Le 22/09/2017

Depuis la déclaration de l'OMS en 2012 sur la nature cancérigène des polluants du diesel, les constructeurs ont accéléré le développement du "diesel propre" sans pouvoir inverser la tendance forte de baisse des ventes et dans un discours devenu bien difficile à entendre dans le contexte du dieselgate.

Revue de presse Véhicules & Mobilités du 21/09/17

Le 22/09/2017

Covoiturage - Ile-de-France - Recharge électrique - PSA Retail - Chine - Batteries - PSA Rennes

Les transports à la demande : la mobilité qui sauvera les villes ?

Le 15/09/2017

A l’occasion de la sortie du rapport de POLIS “Mobility as a service : implications for urban and regional transport”, nous avions envie de revenir sur les transports à la demande et leurs enjeux dans le tissu urbain.