Les Triporteurs Rennais prennent le frais avec la Stef

Le 13 novembre 2015

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Depuis quelques semaines, Les Triporteurs Rennais livrent sous température dirigée des clients de Stef.

Afficher en taille réelle Fabrice Marteaux, dirigeant des Triporteurs Rennais et Pierre-Etienne Blondel, Directeur Adjoint de Stef Transport Rennes

Depuis fin octobre 2015, Les Triporteurs Rennais transportent des produits sous température dirigée (froid positif) pour le compte de la Stef : entre 10 et 15 commerces sont approvisionnés quotidiennement, et ce n’est qu’un début. Ce nouveau flux a nécessité quelques aménagements : le local des Triporteurs Rennais est désormais équipé d’une chambre froide (capacité 6 palettes) et un caisson spécifique pour triporteur a été développé.

En juin, Les Triporteurs Rennais et la Stef avaient expérimenté la livraison de produits frais : des capteurs de température installés sur les nouveaux caissons ont notamment permis de vérifier qu’il n’y avait pas de rupture de la chaîne du froid au cours de la tournée.

Pour Fabrice Marteaux, dirigeant des Triporteurs Rennais, la livraison de produits frais est une opportunité de développement, alors que ce segment aux contraintes fortes est encore souvent exclu des projets de logistique urbaine. Ce partenariat permet également à Pierre-Etienne Blondel, Directeur Adjoint de Stef Transport Rennes, de livrer plus proprement le centre-ville de la capitale bretonne, ce qui rejoint et alimente la stratégie nationale du transporteur.

Pour voir la vidéo

A lire également

Logistique urbaine : encore une bonne raison pour expérimenter

Le 25/04/2018

L’Ademe vient de lancer un « appel à projets de recherche » dédié à la logistique urbaine « durable » et aux livraisons en site isolé.

« Breizh Fab » : Moderniser l’industrie bretonne

Le 24/04/2018

Les acteurs du développement économique breton (État, Région Bretagne, industriels, opérateurs économiques) se sont engagés en faveur de la dynamisation des industries manufacturières bretonnes. Objectif : les aider, grâce à un programme d'accompagnement, à relever les défis de la modernisation et de l’innovation auxquels elles sont confrontées.

Nouvelles subventions possibles pour la construction de stations GNV

Le 24/04/2018

L’Ademe vient de lancer son troisième appel à projets national "GNV/bioGNV". Objectif : développer l’utilisation du GNV et du bioGNV en aidant financièrement la construction de stations dans les zones blanches.