Etude de la logistique des flux sortants de l’Industrie Agroalimentaire bretonne

Le 08 septembre 2015

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

 

La Bretagne représente à elle seule 13 % de l’industrie agroalimentaire française, ce qui en fait la 1ère région agroalimentaire de France. Elle s’approprie 44 % des flux sortants nationaux de Bretagne, soit 8,7 millions de tonnes sur un total de 19,7 millions de tonnes. 95 % de ces flux sont transportés par le mode routier.

Bretagne Développement Innovation (BDI) a missionné les cabinets Samarcande et Supply Chain Masters pour réaliser une étude stratégique sur la logistique des flux sortants de l’industrie agroalimentaire bretonne qui sous la forme d’un état des lieux met en exergue ses points forts et ses points de faiblesse.

Cette étude souligne la tendance à une réorganisation progressive des schémas logistiques vers le flux tendu, exigé de plus en plus par les distributeurs qui réduisent voire suppriment leurs propres stocks. Par conséquence, les industriels sont contraints de livrer plus fréquemment et de fractionner ces flux à de multiples points de livraison, pour être au plus près du marché. Cet épiphénomène, souvent subi par les industriels, engendre inéluctablement des coûts logistiques supplémentaires (stock, préparation, transport).

 

 

Pour faire face à cette mutation, BDI livre ses 7 recommandations pour hisser les IAA bretonnes à un haut niveau de performance malgré leur éloignement géographique :

  • Clarifier les stratégies des distributeurs
  • Collaborer avec les distributeurs
  • Maîtriser son transport
  • Massifier les flux et mutualiser le transport
  • Développer le transport modal
  • Développer les compétences logistiques
  • Développer les services à forte valeur ajoutée

 

Plusieurs organisations territoriales et professionnelles de la région ont été également associées à ces travaux dont notre cluster Bretagne Supply Chain.

A lire également

Logistique urbaine : encore une bonne raison pour expérimenter

Le 25/04/2018

L’Ademe vient de lancer un « appel à projets de recherche » dédié à la logistique urbaine « durable » et aux livraisons en site isolé.

« Breizh Fab » : Moderniser l’industrie bretonne

Le 24/04/2018

Les acteurs du développement économique breton (État, Région Bretagne, industriels, opérateurs économiques) se sont engagés en faveur de la dynamisation des industries manufacturières bretonnes. Objectif : les aider, grâce à un programme d'accompagnement, à relever les défis de la modernisation et de l’innovation auxquels elles sont confrontées.

Nouvelles subventions possibles pour la construction de stations GNV

Le 24/04/2018

L’Ademe vient de lancer son troisième appel à projets national "GNV/bioGNV". Objectif : développer l’utilisation du GNV et du bioGNV en aidant financièrement la construction de stations dans les zones blanches.