L’innovation, une stratégie gagnante à tout niveau. La méthodologie en 5 points selon Lascom.

Le 13 août 2015

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
En France, sur près de 12 000 entreprises agroalimentaires, plus des deux tiers innovent en permanence… Ce sont ainsi 3 000 nouveaux produits qui voient le jour chaque année dans le secteur. Pour accompagner les industriels dans leur démarche, Lascom publie son guide pratique.

 

 

L'innovation, une force de l'agroalimentaire français.

D’où vient la renommée mondiale du modèle alimentaire français ?

Selon Alain Berger, commissaire général du Pavillon de la France à l’Exposition universelle de Milan, "notre modèle alimentaire est fondé sur une grande variété de produits issus d’une agriculture très diversifiée, associée à une industrie agroalimentaire innovante qui a su s’adapter aux nouvelles attentes sociétales en matière d’alimentation".

Et ce, malgré les difficultés économiques des entreprises, la guerre des prix à laquelle elles sont confrontées, les contraintes liées aux transitions énergétiques ou numériques, les crises alimentaires et sanitaires…



L’innovation est donc plus que jamais un levier capital de croissance et de productivité pour les entreprises.

Au-delà des retombées directes en matière de chiffre d'affaires, entreprendre des démarches d’innovation peut contribuer à la pérennisation de l'activité, permet de se différencier auprès de ses clients et fournisseurs, de renforcer son image de marque, de s’implanter sur de nouveaux marchés, de gagner en visibilité à l’international...

 

Le guide pratique de Lascom : "R&D, Qualité, Marketing : une méthode en 5 points pour dynamiser l’innovation".

Dans ce cadre, Lascom, éditeur de solutions de PLM (Product & Project Lifecycle Management), a publié son dernier guide pratique dédié aux professionnels de l’alimentation et de la restauration.

Ce document présente les raisons d’améliorer le processus de développement de nouveaux produits. Il fournit une méthodologie en 5 points pour appréhender les techniques à instaurer.

  • Comment maitriser mon processus de développement de nouveaux produits ? 
  • Comment contrôler mes délais de mise sur le marché ? 
  • Comment réduire mon time-to-market ? 
  • Comment fédérer mes équipes métiers ? 
  • Comment collaborer efficacement avec mes fournisseurs ? 
  • Comment suivre et piloter de l’avancement des projets ?

Des questions auxquelles les spécialistes de Lascom répondent à travers une démarche simple sous la forme de fiches pratiques.


Au sommaire :

  • Un guide pour les industriels de l’alimentaire : pour quoi faire ?
  • La Recherche et l’innovation : clés de réussite dans le secteur alimentaire.
  • Quels sont les défis à relever pour améliorer le cycle d’innovation produits ?
  • Mauvaise gestion de l’information : quels sont les risques ?
  • Mettre en place un référentiel central et structurant
  • Maîtriser son processus de développement de nouveaux produits
  • Coordination des services en interne pour le développement des produits
  • Faciliter la collaboration externe
  • Maîtriser et piloter son portefeuille-produits
  • Conclusion

 

Le guide pratique est téléchargeable gratuitement depuis ce lien :

Guide pratique

A lire également

Les chiffres clés de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire en Bretagne - Edition 2017

Le 18/09/2017

Le document "ABC Agriculture et Agroalimentaire de Bretagne en clair - les chiffres", édition 2017, vient d'être publié.
Synthèse des principales données.

Lipides contre glucides : l'offre de produits dédiés au régime cétogène s'étoffe.

Le 04/09/2017

Depuis plusieurs années, le discours diététique sur les lipides a beaucoup évolué et la diabolisation des graisses n'est plus de mise. Les nouveaux ANC de 2010 ont d'ailleurs marqué un tournant. Et si le régime low carb – high fat type diète cétogène devenait le nouveau "régime Dukan" ou " Weight Watchers" en terme de succès commercial ?

Biodéchets : des ressources alimentaires en or !

Le 26/07/2017

La valorisation des biodéchets, enjeu environnemental conséquent et reflet d'une prise de conscience sociétale, est devenue une tendance de fond aujourd'hui. Les déchets organiques représentent environ 40 % de la totalité des résidus. Des starts-up aux acteurs de la restauration, certains ont décidé de profiter de ce nouveau potentiel.