Référencement de Michel & Augustin chez Starbucks : un marketing participatif et disruptif efficace !

Le 20 juillet 2015

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Les "trublions du goût" ont encore frappé fort avec leur opération #AllezHowardUnCafé. En relayant intelligemment leur storytelling sur les réseaux sociaux, la société Michel & Augustin a bénéficié d'un vif soutien de ses fans et ainsi est parvenu à conquérir le mastodonte Starbucks.

 

Détails de l'opération...

Michel & Augustin n'est pas à son premier coup d'essai en matière de buzz ! Les as du marketing ont déjà largement déployé des actions originales et décalées marquant les esprits comme la mise en scène des deux créateurs de l'entreprise déguisés en vache dans un supermarché ou en conférence de presse ou la campagne de pétition permettant de voter pour voir débarquer une vache géante dans sa ville ou encore le recrutement par la DRH dans une rame de métro parisien. Le dernier coup de maître est celui de l'opération #AllezHowardunCafé.

 

charlotte et hassanTout a débuté par un coup de fil de Starbucks à la PME française demandant l'envoi d'échantillons de produits sous 3 jours au siège à Seattle. En réaction immédiate et au culot, Charlotte et Hassan, 2 salariés du service communication, ont fait le voyage dans le but de décrocher un rendez-vous avec Howard Schultz, le patron de Starbucks. Experte en communication, l'équipe a souhaité mobiliser les réseaux sociaux pour obtenir le soutien de sa communauté. Ainsi les deux protagonistes ont filmé les différentes étapes de leur périple et les ont relayées sur Facebook, Youtube et Twitter. (cliquez ICI pour visualiser l'ensemble des vidéos). Ils ont également invité les internautes à poster une photo de leur tasse à café accompagnée du hashtag #AllezHowardUnCafé.

 

charlotte-cochaud-et-howard-schultzA leur arrivée au siège de Seattle, l'histoire a mal commencé puisque les 2 compères se voient refuser la rencontre avec le PDG du groupe américain. Ayant eu vent du buzz autour de #AllezHowardUnCafé, la femme d'Howard Schultz alerte son mari qui finalement décide de les rencontrer. La démonstration a débuté devant plus de 500 salariés où Charlotte s'est livrée à un véritable show communicatif et déjanté à l'image de la société. Puis l'aventure a continué avec la rencontre en personne du patron du groupe américain autour d'un café. Véritablement conquis par la démarche, il a finalement décidé de référencer les sablés de la marque française dans 25 cafés Starbucks à New-York.

 

 

...Largement soutenue et relayée !

Les vidéos publiées sur les réseaux sociaux ont généré plus d’1,5 million de vues de plus de 30 secondes. Plus de 1500 photos ont été envoyées par les fans grâce au hashtag #AllezHowardUnCafé. Et les retombées sur les réseaux sociaux ont été impressionnantes :

  • plus de 2800 utilisations du hashtag de l’opération et 300 avec le hashtag #AllezLeMondeUnCafé,
  • 10 000 nouveaux fans sur la page Facebook,
  • 1 000 abonnés supplémentaires sur la chaîne Youtube,
  • un engagement de 3% dans la relation avec les fans et followers de la marque sur les meilleures publications du Community Management,
  • le relai sur différents sites internet notamment ceux spécialisés en communication et marketing.

 

Sans parler des publications dans la presse écrite !

 

Marketing disruptif et participatif : stratégie gagnante

En plus d'être un marketing généreux, communicatif et tourné vers son public, ce véritable cas d'école repose sur un marketing disruptif. Centré sur la différenciation à l'aide d'une communication originale, sincère, joyeuse et déjantée, il crée la rupture.

Cette stratégie s'avère gagnante d'autant plus qu'elle est couplée avec un marketing participatif. Mettre à contribution son public en lui donnant la possibilité de participer au contenu de la marque favorise le maintien d'une relation privilégiée et durable avec celle-ci, encourageant ainsi le marketing viral. Avec l'explosion des réseaux sociaux, cette création de contenu par les utilisateurs devient une clef de succès.

Pour autant, les approches marketing à mettre en oeuvre varient en fonction des marques, des cibles et des objectifs fixés par les entreprises.

A lire également

Free-from : ces marques alimentaires qui prônent le "non".

Le 21/02/2017

Portés par les attentes de santé et de naturalité, les produits "sans" continuent de remporter les faveurs des consommateurs. Et les marques se positionnent de manière de plus en plus affirmée sur le segment, revendiquant un "Non" assumé. Illustration par deux exemples : les biscuits apéritifs "Say Yes to No" et les eaux aromatisées "No&More".

Food Hacking : finie la néophobie alimentaire, vive les expérimentateurs

Le 08/02/2017

Nouvelle manière d’envisager notre alimentation, à la croisée des expérimentations scientifiques et des nouvelles technologies, au service de nouvelles saveurs ou d’avantages nutritionnels, le food hacking bouscule nos usages et nous propose un avenir alimentaire riche d’expériences gustatives innovantes.

Mac Donald en passe de mettre un pied en GMS ?

Le 06/02/2017

Produit phare de la restauration rapide, le burger suscite de plus en plus d’initiatives… Si McDonald’s est longtemps resté leader sur le segment, la concurrence explose, forçant la chaîne de fast food à se réinventer. Place à une belle opération de communication puisque la chaîne annonce la commercialisation de la célèbre sauce du Big Mac.