Le numérique a tout pour plaire à la transition énergétique : sobriété, efficacité et interactivité

Le 07 juillet 2015

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
La transformation numérique qui s'opère offre des opportunités de marché considérables pour répondre aux besoins de la transition énergétique. Le champ des possibles est vaste, que ce soit à l'échelle du territoire, de la mobilité, de la production industrielle ou de la gestion de l'information ; et les opportunités de marché nombreuses.

Le numérique répond aux besoins de sobriété, d'efficacité, de communication, de sécurisation et d'innovation nécessaires à une utilisation plus intelligente de l'énergie.

Il permet de concevoir le territoire, la ville, et le bâtiment intelligents.

Il offre des solutions d'optimisation  et d'automatisation positives dans l'industrie.

Il favorise la capitalisation , et l'optimisation des informations, ainsi que leur sécurisation.

Les opportunités de marchés sont pléthoriques pour répondre à tous ces besoins et fonctionnalités et à cette transformation de l'offre et des usages.

Revenons en détails sur les besoins satisfaits par le numérique sur chacune de ces trois sphères : territoire, entreprise, et communication.

Territoire intelligent, smart city, smart building

Le territoire et la ville peuvent devenir plus sobres en énergie, plus intelligents et plus interactifs avec leurs citoyens. Ils diminuent en même temps leurs pollutions et leurs coûts sociaux.

Comment le font-ils ?

Dès la conception de l'aménagement du territoire, le numérique vient enrichir les solutions pour réaliser un aménagement urbain "plus intelligent" et plus durable, qui répond de façon plus intuitive et adaptée aux besoins des usagers, et optimise l'utilisation de l'énergie.

Pour poursuivre, la conception des villes et des bâtiments intelligents est effectuée à l'appui d'un projet d'aménagement urbain en 3D, quant à la réalisation des constructions est elle opérée à l'aide d'une maquette numérique (BIM) qui préfigure la gestion technique de l'immeuble, et autorise la mise en place d'une gestion énergétique. Celle-ci se fait à l'aide de compteurs d'énergie intelligents et de capteurs pour une gestion à la demande. L'énergie intelligente est celle que l'on obtient à présent au travers de la mise en oeuvre de la smart city et des smart buildings. Toutes ces offres numériques permettent une optimisation énergétique et un gain d'efficacité.

La smart city est un condensé d'infrastructures numériques qui vont permettre à la collectivité et aux distributeurs d'énergie d'accéder à la gestion intelligente des réseaux de distribution d'énergie, et aux systèmes de comptage et de surveillance ; Quant aux smart-grids, ils instaurent les facilités d'introduction des énergies renouvelables et les possibilités d'effacement.

Le pilotage peut tout aussi bien s'opérer sur tous les systèmes dont la collectivité à besoin, à savoir : l'éclairage, la collecte de déchets, la surveillance de la qualité de l'air, et une surveillance sanitaire.

La mobilité et les solutions numériques : pour rendre la mobilité des personnes, sobre, efficace et interactive et réduire les émissions de carbone, le numérique apporte une infrastructure de gestion des flux de circulation en temps réel, des solutions de gestion de mobilité et d'autopartage, des systèmes de paiements, de réservations et d'informations sur les déplacements ; des applications sur la gestion des stationnements et l'usage de la ville. Encore en gestation, les véhicules autonomes sont eux-mêmes une brique numérique complexe qui viendra implémenter cette nouvelle offre de mobilité, et représentent à eux seuls une source de produits numériques phénoménale.

Transformation digitale de l'entreprise:  performance de l'organisation et nouvelles offres

Evoluer dans l'univers numérique pour l'entreprise lui permet des gains et des nouvelles opportunités de business. Le numérique se retrouve là encore à différents niveaux, que ce soit dans la production ou dans l'ensemble de llogistique de l'entreprise. La transformation numérique apporte automatisation, optimisation, et développement d'une nouvelle chaîne de valeur.

Le numérique apporte à l'industrie des gains de productivité dont elle a besoin et rend l'automatisation de tâches répétitives plus facile. Elle peut exister aussi sur des tâches délicates, dangereuses et coûteuses. Les gains de productivité dégagés par cette automatisation glissent sur d'autres postes comme le développement de R&D et le développement d'autres activités de l'entreprise.

La transformation digitale offre aussi des opportunités avec :

  • Le lean énergie, qui consiste à contrôler le pilotage des processus de production et apporte une optimisation de la chaîne de valeur et de la consommation d'énergie. Le numérique donne la possibilité à l'entreprise de produire plus, mieux et avec un niveau de qualité supérieur.
  • Le "cloud"  pour l'entreprise consiste à délocaliser le traitement de ses données informatiques, mais aussi de les partager sur plusieurs entités ; et le Green-it est une source d'économies pour l'entreprise en allégeant les coûts informatiques de l'entreprise, logiciels, applications, traitement de la donnée.
  • Ce changement de modèle de production fait émerger la créativité et de nouvelles offres de produits ou services. Une nouvelle forme de communication se met en place avec les clients "acteurs", plus proches mais également "sans contact". Elle va développer, s'équiper et/ou vendre des objets connectés. Dans la transition énergétique on découvre tout un univers d'objets connectés qui vont la favoriser, qu'ils soient destinés aux particuliers, aux entreprises ou aux collectivités. On peut évoquer dans le désordre, les  systèmes domotiques, objets connectés en téléphonie, les appareils domestiques, la voiture connectée...)

Communication et sécurité énergétique

Les entreprises qui gravitent autour de la transition énergétique vont utiliser toutes les solutions numériques pour améliorer leur développement.

En premier lieu en interne, avec des salariés "connectés" et qui vont disposer de l'information en temps réel.

Ensuite, l'entreprise va utiliser le cloud pour accéder à des solutions, des services innovants, des logiciels "infrastructures" et des plateformes informatiques.

Elle va s'appuyer sur "Le big data", ou la possibilité de traiter toujours en temps réel une masse considérable d'informations et de disposer de ressources qui vont lui permettre de définir au plus près les besoins de leurs prospects et pouvoir mieux les satisfaire.

En matière de sécurité: on va trouver les alarmes, les avertisseurs et détecteurs, les systèmes de motorisation, de surveillance, de contrôle à distance, les systèmes d'alertes sur les produits, les voitures à la conduite sécurisée...

Enfin tout le secteur de l'énergie est mobilisé sur le langage numérique, ses standards et l'interopérabilité des systèmes afin de pouvoir partager l'information, l'énergie et la donnée, encore une fois de façon sécurisée.

De nouvelles opportunités pour les entreprises du secteur énergétique liées à la mutation numérique

 

Comme tous les secteurs économiques, les entreprises du secteur énergétique peuvent bénéficier de cette mutation numérique pour communiquer différemment avec leurs clients, être plus proches d'eux, et leur proposer de nouveaux produits ou services qui n'existaient pas il y a encore quelques années. Le numérique est partout et à tous les niveaux de l'entreprise. Son adoption est incontournable et les opportunités de marché à l'égale de cette tempête numérique.

A venir, un atelier sur ce sujet, le 5 novembre 2015 prochain pour évoquer les opportunités de marché liées au numérique.

Crédits

#59201779 | Auteur : Mimi Potter

A lire également

Retrouvez l'atelier "Le territoire, levier de la transition écologique et énergétique

Le 10/09/2015

Le troisième atelier "transition énergétique" de l'année 2015 a eu lieu le 10 septembre 2015 à la CCI Rennes de 8H30 à 12H00.
regardez en différé la vidéo et retrouvez les présentations.

Territoires, facilitateurs de la transition écologique et énergétique des entreprises

Le 01/09/2015

Pour faire face au enjeux de la transition énergétique, chaque entreprise peut mettre en oeuvre des actions individuelles d'adaptation. S'intégrer dans une dynamique collective lui permet d'aller plus vite et plus loin. C'est l'objectif des collectivités qui développent des démarches territoriales.

Retrouvez les présentations de l'atelier " Autoconsommation/autoproduction" du 9 juillet 2015

Le 09/07/2015

L'atelier du 9 juillet 2015 a été l'occasion de présenter la question de l'autoconsommation et de l'autoproduction pour les entreprises.
Pourquoi est-il pertinent de s'intéresser à une démarche d'autoconsommation dans le cadre d'une démarche de performance énergétique globale ?