L'entreprise mobile : les tendances numériques au service de la performance des entreprises

Le 29 juin 2015

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
La mobilité est l'un des principaux axes de la transformation numérique des entreprises. Comment les entreprises peuvent-elles intégrer le numérique dans leurs pratiques pour gagner en mobilité, améliorer leurs performances et optimiser la satisfaction du client ? La CCI Rennes et la société B2O organisaient le 28 mai une conférence sur ce thème.

La notion de mobilité en entreprise désigne la possibilité pour un salarié d'accéder à son environnement de travail à tout moment, en tout lieu, depuis un écran connecté : équipé d'un smartphone, d'une tablette ou d'un ordinateur portable, le collaborateur peut consulter son agenda partagé, accéder à une fiche client et la renseigner, lire et envoyer des messages, rédiger et transmettre un devis au client, établir une facture...

On estime qu'en 2017, 70% des connexions au système d'information de l'entreprise se feront à partir d'un device mobile. Ces nouveaux enjeux ont fait l'objet d'un atelier de la CCI Rennes, en partenariat avec les sociétés B2O, Provectio et Alkante.

Comme le souligne dans son introduction Bruno Texier, co-dirigeant de la société B2O, les solutions de mobilité favorisent le mode de fonctionnement horizontal et collaboratif au sein de l'entreprise. Le travail en mobilité permet de gagner en réactivité et en productivité. Il correspond à une attente de la part des clients mais également des salariés qui sont de plus en plus exigeants par rapport aux outils mis à leur disposition.

Engagement de transparence

Trois entrepreneurs sont venus témoigner de la façon dont le numérique, utilisé dans un contexte de mobilité, leur permet d'élever la qualité du service rendu et d'améliorer leurs performances.

Entreprise de gardiennage, Avenir Sécurité est spécialisée dans les interventions sur alarme et les rondes de sécurité. Son dirigeant Daniel Bourdon expose sa problématique : récupérer les bons d'intervention pour déclencher la facturation et assurer la traçabilité des interventions. A l'origine l'information était traitée sur support papier. Depuis 2015, tous les agents sont équipés de tablettes afin de remplir leur bon d'intervention au format numérique et le transmettre au client. A terme des photos et vidéos pourraient être transmises avec le bon d'intervention. Ainsi le client est informé en temps réel. La qualité du service rendu s'en trouve améliorée.

Pour Avenir Sécurité, il s'agit d'un engagement de transparence envers ses clients qui ont désormais la possibilité de suivre avec précision le parcours des agents de sécurité. L'une des difficultés pour l'entreprise est de faire accepter ce dispositif par ses agents. Rappelons qu'un employeur est autorisé à géolocaliser ses salariés à condition de les en informer et de le déclarer à la CNIL (Commisssion nationale de l'informatique et des libertés), en précisant le motif de cette géolocalisation.

Associer GRC et géolocalisation

Fabriquant de machines de désherbage à eau chaude, Oeliatec apporte également à ses clients une traçabilité sur l'utilisation de leur matériel : ainsi les collectivités clientes de l'entreprise savent si leurs espaces verts ont été traités une, deux ou trois fois dans l'année et quels travaux ont été effectués par les machines.

La solution mise en place chez Oeliatec par la société Alkante associe géolocalisation et gestion de la relation client (GRC). Jean-Pierre Barré, dirigeant d'Oeliatec, explique que cette solution permet à la fois la collecte d'informations par les commerciaux auprès de leurs prospects, le suivi de la production, des commandes, de la maintenance, du service après-vente et conserve l'historique de chaque client.La possibilité d'accéder aux outils de GRC en mobilité constitue un vrai atout de dialogue pour le commercial, qui enrichit la relation client.

Laurent Guédon, dirigeant des Transports Groussard, spécialisé dans la livraison de petits lots sur l'ensemble de la France, complète ces témoignages sur l'apport de la géolocalisation. Dans le domaine du transport, la géolocalisation devient une norme: tous les véhicules sont maintenant équipés d'informatique embarquée permettant de suivre les camions. Les équipements sont de plus en plus sophistiqués et intégrés au système d'information de l'entreprise. Le conducteur est informé de ses missions à distance et transmet des informations au moment de la livraison.

Pour que ces projets mobiles soient un succès, l'entreprise doit évaluer en fonction de son activité et selon ses besoins, quels peuvent être les bons outils de géolocalisation, le choix des capteurs et des dispositifs, enfin procéder à l'analyse et au traitement des indicateurs pertinents. Comme le rappelle François Leprince, dirigeant d'Alkante, les indicateurs de géolocalisation s'intègrent dans la gestion et la recherche de performance de l'entreprise : ils permettent de compléter les progiciels de gestion par des fonctions de géolocalisation.

Le bureau mobile : les applications métiers adaptées aux besoins de mobilité

Aujourd'hui, l'architecture du système d'information doit nécessairement intégrer les outils mobiles - smartphones et tablettes - comme le souligne Maxime Charlès dirigeant de Provectio, entreprise spécialisée dans les métiers de l'infrastructure informatique, le stockage des données et la messagerie. Une approche d'autant plus indispensable que les collaborateurs ont de plus en plus tendance à utiliser leurs équipements personnels dans un cadre professionnel.

Avec l'essor des solutions commercialisées en mode SAAS, les éditeurs d'applications proposent aujourd'hui de véritables bureaux mobiles qui permettent à un dirigeant ou un collaborateur d'accéder en temps réel à l'ensemble des informations dont il a besoin. C'est par exemple l'offre de la société B20 :  l'entreprise utilisatrice peut se connecter à son progiciel de gestion de façon sécurisée, dématérialisée et externalisée, avec une interface personnalisée. L'accès est disponible 24 heures sur 24 et sept jours sur sept, les mises à jour s'effectuent en continu. Différents modules sont proposés, qui communiquent entre eux : gestion commerciale, gestion des ressources humaines, gestion de projet etc.

Un investissement gagnant

Pour ces prestataires, comme pour leurs clients venus témoigner lors de cette conférence sur leur usage du numérique, investir dans la mobilité est un atout gagnant. Laurent Guédon, patron des transports Groussard, en est convaincu : il faut continuer à investir sur ce sujet afin de conserver une longueur d'avance sur ses concurrents.

Mais le choix du numérique impose d'accompagner le changement dans l'entreprise : ce sont parfois les dirigeants qui ont besoin d'être accompagnés, mais c'est aussi l'ensemble des collaborateurs. Il est important de lever les craintes liées à la surveillance des salariés en soulignant l'apport des solutions numériques mobiles : possibilité d'être remboursé plus rapidement de ses notes de frais pour le commercial, gain de temps dans l'accomplissement de leurs missions par les employés... Cet accompagnement est un enjeu majeur de la transition numérique des entreprises.

A lire également

Sans-gluten et objets connectés : rencontre de deux tendances porteuses.

Le 30/11/2015

L'internet des objets séduit les Français qui envisagent, pour 50 % d'entre eux, d’acheter un objet connecté prochainement (étude IFOP). En parallèle une prise de conscience s'opère quant aux intolérances ou allergies alimentaires. Une opportunité pour des outils qui sauraient se rendre indispensables dans le cadre du "quantified food" ?

L'offre fibre aux entreprises : trois questions à François Jam

Le 25/09/2015

François JAM est responsable de la commercialisation de l'offre fibre auprès des opérateurs Télécom, au sein de Rennes Métropole Télécom. Pour Themavision, il fait un tour d'horizon des enjeux liés à l'adoption de la fibre par les entreprises.

Concours Crisalide Numérique

Concours Crisalide Numérique : la CCI Rennes lance la 3ème édition

Le 22/05/2015

Le numérique, incontournable au sein des entreprises, constitue un sérieux levier de compétitivité. Consciente des enjeux de la transformation numérique, la CCI Rennes, en collaboration avec Créativ, valorise cette démarche auprès des entreprises bretonnes, afin de les sensibiliser et les stimuler dans le développement de leurs projets numériques.