AAP : Innovation et compétitivité des filières agricoles et agroalimentaires

Le 13 mai 2015

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Dans le cadre des investissements d’avenir et des Projets agricoles et agroalimentaires d’avenir (P3A), FranceAgriMer vient de lancer début mai un nouvel appel à projet dédié à l’agroalimentaire.

Celui-ci est composé de 2 volets , un volet générique et un volet compétitif.

 

1. Un volet générique intitulé « projets structurants des filières agricoles et agroalimentaires».

Doté de 35 millions d'euros, il a pour objectif de favoriser le développement et la mise sur le marché d’innovations, ou la réalisation d’investissements mutualisés structurants pour la compétitivité des secteurs agricoles et agroalimentaires.

Ce volet est ouvert jusqu’au 5 mai 2016 (avec 3 dates de clôture intermédiaire, le 15 juillet 2015, le 15 octobre 2015 et le 15 février 2016).

Les projets seront expertisés et décidés au fil de l’eau et devront avoir une assiette minimale de dépenses éligibles de 1 million d'euros.


2. Un volet compétitif intitulé « initiatives innovantes dans l’agriculture et l’agroalimentaire ».

Doté de 10 millions d'euros, il vise à stimuler le processus d'innovation dans ces filières et à soutenir des projets à un stade précoce de leur développement.

Ce volet est ouvert jusqu'au 26 février 2016 (deux relevés intermédiaires seront effectués au 20 juin 2015 et 23 octobre 2015). Il est réservé aux projets dont l'assiette minimale de dépenses éligibles est de 200 000 euros.

Le processus de sélection est rapide (6 semaines maximum entre la date de relevé des réponses à l’appel à projets et la date de prise de décision). Les projets sélectionnés reçoivent une aide financière sous forme de subvention, pouvant aller jusqu’à 200 000 € maximum par projet et n’excédant pas 50% de l’assiette de dépenses présentée.

 

Pour en savoir plus sur les critères d’éligibilité des projets et les modalités et taux d’aides, vous pouvez télécharger :

A lire également

Free-from : ces marques alimentaires qui prônent le "non".

Le 21/02/2017

Portés par les attentes de santé et de naturalité, les produits "sans" continuent de remporter les faveurs des consommateurs. Et les marques se positionnent de manière de plus en plus affirmée sur le segment, revendiquant un "Non" assumé. Illustration par deux exemples : les biscuits apéritifs "Say Yes to No" et les eaux aromatisées "No&More".

Facilité de préparation : pizza, croque-monsieur et sandwichs au grille-pain.

Le 13/02/2017

Praticité, simplicité, gain de temps, les consommateurs sont à la recherche de solutions pour optimiser la préparation des repas. Après le développement d’emballages permettant une cuisson directe au micro-onde puis la vague des produits à poêler, serait-ce au tour du grille-pain d’évincer nos batteries de cuisine ?

Food Hacking : finie la néophobie alimentaire, vive les expérimentateurs

Le 08/02/2017

Nouvelle manière d’envisager notre alimentation, à la croisée des expérimentations scientifiques et des nouvelles technologies, au service de nouvelles saveurs ou d’avantages nutritionnels, le food hacking bouscule nos usages et nous propose un avenir alimentaire riche d’expériences gustatives innovantes.