bpifrance : aides à l'innovation agroalimentaire 2014

Le 13 mai 2015

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
La nouvelle synthèse sectorielle 2014 de bpifrance dédiée à l’agroalimentaire vient d'être diffusée. Y sont présentées, les tendances de l’innovation ainsi qu'une analyse sectorielle des projets d’innovation agroalimentaire soutenus par bpifrance.

 

En 2014, Bpifrance a soutenu l’innovation dans l'agriculture et l'industrie agroalimentaire pour un montant total de 26,5 M€, dont 16,5 M€ pour l’industrie agroalimentaire et 10 M€ pour l’agriculture, soit 6 % du total des aides tous secteurs confondus.

Télécharger : 2014 - Innovation agroalimentaire Bpifrance

Pour mémoire : 2013 - Innovation agroalimentaire Bpifrance

A lire également

Les nouvelles recommandations Anses, des impacts en IAA ?

Le 27/04/2017

L'Anses a publié les nouvelles recommandations nutritionnelles en terme de santé publique. De nouvelles catégories d’aliments, des contaminants alimentaires repérés et des habitudes alimentaires observées déterminent des objectifs de fréquence et de portions de consommation. Ces nouveaux repères ne seront pas sans conséquence pour le foodservice.

L’innovation dope le marché de la 4ème gamme : vers de nouveaux territoires et de nouveaux usages.

Le 25/04/2017

L'été approche et, face à la concurrence des produits frais non emballés ou des barquettes en flow pack, les marques de la 4ème gamme déploient leurs innovations. Entre saveur, présentation ou usage, les promesses marketing se multiplient pour une offre en mode séduction. En smoothie ou sur les barbecues, le segment élargit le champ des possibles.

Restauration hospitalière en mutation ? Une offre différente pour l'ambulatoire de l'Institut Gustave Roussy

Le 18/04/2017

L’institut Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe, s’est associé à Alexandre Bourdas, chef doublement étoilé du SaQuaNa, et à Elior, le numéro 1 français de la restauration collective, pour proposer une offre différente en service ambulatoire : plats froids, quantité réduite, goût du produit brut.