Voitures connectées : des entreprises françaises au contact du marché américain

Le 29 avril 2015

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Le sujet des voitures connectées est au centre des attentions pour l’ensemble des constructeurs automobile. La connectivité accrue des véhicules et l’avènement futur des véhicules autonomes guident le secteur vers des évolutions majeures dans la décennie à venir. L’arrivée de Tesla ou la venue de nouveaux entrants que sont les géants du Web Google ou Apple incitent les constructeurs traditionnels à favoriser l’innovation et à se positionner sur ces sujets. Les constructeurs français ont d’ores et déjà annoncé l’avènement de leurs modèles intégrant des fonctions de conduite autonome avec un horizon à 2018 pour PSA et une commercialisation en 2020 pour Renault. L’ensemble des constructeurs automobile mondiaux sont en quête d’innovations dans les thématiques du véhicule autonome et connecté.

Afin de mettre en avant les entreprises du territoire, Business France et BPI France ont dévoilé 8 startups sélectionnées pour rencontrer les grands acteurs de la filière automobile américaine. La première édition du programme d’accélération UbiMobility est centrée sur l’activité liée aux véhicules connectés. L’objectif est de présenter les technologies développées par ces startups aux acteurs nord-américains du secteur. Le comité de sélection du programme intégrait des acteurs industriels et universitaires majeurs : General Motors, Google Car, Delphi, Valeo North America, l’Université du Michigan et l’Université de Californie à Berkeley. Les entreprises choisies pour participer à cette première édition du programme ont pour ambition de proposer leurs services sur le marché nord-américain. Les 8 entreprises innovantes sélectionnées pour mettre en avant la French Tech et les innovations du territoire sont les suivantes :

 

ACTIA

Le groupe ACTIA est spécialisé dans les systèmes embarqués pour véhicules en petites et moyennes séries. Composants, systèmes, réseaux, l’offre du groupe ACTIA a pour ambition de répondre aux défis de la mobilité que sont la sécurité, l’environnement et la connectivité. Le savoir-faire de l’entreprise dans les véhicules communicants s’applique à travers des plateformes télématiques embarquées ou des services de gestion de flotte à distance.

 

Eliocity

La solution Xee de la startup Eliocity permet de connecter une voiture à moindre coût. Un boitier, lié au véhicule par la prise diagnostic, offre la possibilité de capter des données afin d’adapter la conduite, de localiser la voiture, de prévenir ses proches en cas de difficulté, de partager sa position… Les données sont accessibles en temps réel par l’utilisateur via son smartphone.

 

Intempora

L’entreprise Intempora propose des solutions logicielles puissantes pour la gestion de données de multi-capteurs embarqués au sein des véhicules. Le domaine des systèmes de transports intelligents nécessite la maitrise de l’acquisition et du traitement en temps réel des données. Les applications des outils proposés par Intempora sont nombreuses et particulièrement prometteuses dans le secteur automobile.

 

Krono-Safe

L’entreprise Krono-Safe est un éditeur de logiciel qui a développé un système d’exploitation temps-réel combinant traitement parallèle, sûreté de fonctionnement et sécurité. Différents secteurs d’application nourrissent l’ambition de la solution. Les domaines de la connectivité de l’automobile et du véhicule autonome sont attentifs à ces technologies.

 

Navya

L’entreprise Navya a développé une navette autonome au service de la mobilité urbaine. Cette solution de transport sans chauffeur pouvant accueillir jusqu’à 10 passagers est électrique. Les navettes de Navya intègrent des technologies embarquées et multi-capteurs leur permettant une autonomie complète en toute sécurité.

 

Roadeyes

La société RoadEyes commercialise des boites noires automobiles enregistrant les trajets du véhicule. Ce dispositif capture les vidéos du parcours du véhicule et permet l’amélioration de la sécurité sur la route.

 

Trust In Soft

L’entreprise est spécialisée dans la fiabilité des logiciels. Trust In Soft commercialise des outils et services d’analyses des codes sources. Destinée aux développeurs et intégrateurs de composants logiciels, la solution permet de garantir aux clients la fiabilité de leurs logiciels. Les solutions Trust In Soft présentent un intérêt fort pour les intégrateurs de systèmes embarqués.

 

Vulog

L’entreprise Vulog propose des technologies embarquées d’autopartage et des plateformes logicielles permettant la mise en place de l’autopartage par les opérateurs de mobilité. La solution modulaire permet la prise en compte de tout type d’autopartage (ville, entreprise) avec une utilisation de véhicules en trace directe, en boucle ou en libre-service intégral.

A lire également

L'électrique gagnerait haut la main l'analyse en cycle de vie face au thermique

Le 14/11/2017

Les prises de positions dans plusieurs régions du monde contre le thermique et pour l'électrique ravivent les interrogations sur la pertinence d'un choix électrique et notamment sur la réalité de son avantage environnemental. La revue des études de cycle de vie réalisées par un universitaire belge apporte un éclairage à considérer.

Quel cerveau pour la voiture du futur ? [par l'Atelier]

Le 29/09/2017

[Extrait de l'article initialement paru sur l'Atelier] La voiture de demain sera non polluante, ultra-communicante et autonome. Mais pour libérer le conducteur de toute tâche de conduite, celle-ci devra disposer d'une puissance de calcul conséquente. Une rupture technologique pour les constructeurs automobiles et leurs équipementiers.

La technologie diesel est-t-elle encore un avenir pour l'automobile ?

Le 22/09/2017

Depuis la déclaration de l'OMS en 2012 sur la nature cancérigène des polluants du diesel, les constructeurs ont accéléré le développement du "diesel propre" sans pouvoir inverser la tendance forte de baisse des ventes et dans un discours devenu bien difficile à entendre dans le contexte du dieselgate.