Essor du sans-gluten face aux risques de carences : une opportunité pour les compléments alimentaires.

Le 27 avril 2015

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Le "sans gluten" envahit les supermarchés et fait de plus en plus d'adeptes. S'il est obligatoire pour un malade cœliaque, certains l’adoptent en cas de problèmes digestifs ou de perte de tonus. Mais ce régime peut provoquer des carences. Les Recettes de Céliane, l’une des marques du groupe picard ABCD Nutrition, offre la solution.

 

Face à leurs maux, les consommateurs ont une tendance naturelle à chercher le nutriment sur lequel jeter l’opprobre.

D'origine génétique, la maladie cœliaque est une atteinte inflammatoire de l'intestin grêle. Pour soulager les symptômes, le seul moyen pour ces malades est de supprimer le gluten, de façon stricte et définitive.

 

 

Outre les cœliaques, depuis quelques années, un autre public, en bonne santé, s’est emparé de cette hygiène alimentaire :

  • Diététiciens et nutritionnistes confirment une nette progression des consultations à ce sujet.
  • L’enquête INCA de l’Anses, qui étudie les comportements alimentaires des Français, reflète aussi cette tendance lourde. Alors qu’INCA 2 (2006-2007) n’évoquait pas le régime sans gluten, les participants à INCA 3, toujours en cours, ont signalé spontanément être adeptes de cette alimentation.
  • Selon l’Association française des Intolérants au gluten (Afdiag), en 2014, 87 marques proposaient des produits dédiés à ce public, soit huit fois plus qu’en 2009. 
  • En 2013, 10,7 % des aliments pour en enfants affirment être sans gluten en Europe, contre 5,3 % en 2010, selon Mintel. "Les marques spécialisées dans le sans gluten ont été les premières à investir ces marchés. Les grandes marques commencent à s’y mettre", déclare-t-on chez Mintel.

Ces produits se sont parés d’un halo de santé si bien que les consommateurs optent pour le sans gluten en tant qu’alternative santé, plutôt que pour des raisons médicales.

Mais ce n’est pas sans inquiéter les médecins qui estiment que, à la recherche du régime idéal, nombre de personnes suivent un régime sans gluten sans connaître les risques pour la santé de ce mode d'alimentation, notamment en matière de carences.

Ce qui ouvre un nouveau segment de marché…

"Les Compléments de Céliane" sont des compléments alimentaires en sachet qui répondent aux besoins nutritionnels spécifiques des personnes souffrant d’intolérances ou d’allergies alimentaires, ainsi qu’aux personnes présentant des troubles intestinaux.

Ils sont formulés (*) à partir d’une sélection de ferments propioniques et lactiques, associés à des nutriments particulièrement indiqués pour :

  • Réduire les troubles digestifs.
  • Renforcer le rôle barrière de la paroi intestinale.
  • Contribuer au maintien de la muqueuse normale.
  • Améliorer l’absorption des nutriments et l’équilibre nutritionnel.
  • Renforcer les défenses.
  • Aider à l’équilibre de la flore intestinale.

(*) Composés de Maltodextrine de maïs, glutamine, ferments propioniques (Propionibacterium freudenreichii) et lactiques (Lactobacillus rhamnosus), vitamine A, nicotinamide (vitamine B3), vitamine B2, Biotine (vitamine B8).

Une double opportunité pour développer des compléments alimentaires.

Profitant d’une double opportunité - engouement des consommateurs pour le sans gluten et réticence des professionnels de santé - le spécialiste du sans gluten a su créer une offre complémentaire, à même de répondre aux attentes des deux parties. Tout en gardant le lien à la marque d'origine, aujourd'hui bien connue des adeptes du sans gluten : les "recettes de Céliane" ont donné naissance aux "compléments de Céliane".

Les sources des allergies et intolérances diverses sont encore insuffisamment comprises. En attendant l’aboutissement des recherches, la mode du sans-gluten/sans allergène devrait offrir de belles opportunités de marché, pour les produits "sans" comme pour des produits dérivés


A lire également

Le petit-déjeuner : un moment de consommation propice à l'innovation...

Le 23/05/2017

Depuis quelques temps, les pays anglo-saxons revisitent l'offre de produits dédiés au petit-déjeuner. Exit les tartines au beurre, les plats considérés comme cœur de repas ont trouvé un relai de croissance au travers d'un nouvel instant de consommation : pizzas, wraps et burgers s'invitent sur le petit-déjeuner pour réveiller nos papilles…

Innover sur le segment de la minceur : Coca-cola Plus, le brûleur de graisses ?

Le 18/05/2017

Partout dans le monde, les politiques font la chasse aux calories, accusant divers produits, dont les sodas, de l’épidémie d'obésité. Charge aux industriels d'être proactifs et, avant toute coercition, de s'adapter tantôt par des stratégies de reformulation, tantôt par des actions de communication ou d'éducation nutritionnelle. Cas de la minceur...

L'art de découper les légumes : un atout pour des innovations de rupture ?

Le 15/05/2017

Le consommateur recherche la facilité et privilégie le prêt à cuisiner voire le prêt à manger. Si l'art de la découpe est mis à l'honneur au rayon boucherie et est source d'innovation, il est peu valorisé sur les fruits et légumes. Et si ré-enchanter la consommation de légumes passait par la manière de les découper à la façon "vegetable butcher" ?