[INFOGRAPHIE] Marché automobile mondial 2014 : une croissance moins soutenue

Le 09 avril 2015

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Les ventes mondiales de voitures en 2014 ont connu une progression globale de 3.15 % par rapport à 2013 avec plus de 88 millions de véhicules vendus (Véhicules particuliers + Véhicules utilitaires légers). Un chiffre en légère baisse par rapport à la progression des ventes mondiales de 2013 (+3.9 %). Les principaux marchés en termes de volumes de ventes restent la Chine, les Etats-Unis et l'Union européenne. Avec respectivement 23.5, 16.8 et 14.9 millions de véhicules vendus, chacune de ces zones géographiques profite d'une croissance supérieure à 5 %. 

Les BRIC* (Brésil, Russie, Inde et Chine) parviennent à maintenir une croissance positive des ventes avec 2.25 % malgré des marchés brésiliens et indiens en déclin, respectivement -7.1 % et -2 % (la Chine compte pour plus de 70 % des ventes de ce groupe de pays). La Russie présente une augmentation de ses ventes de 4 % sur l'année 2014.

En revanche, le marché automobile russe semble s'effondrer depuis le début de l'année 2015. En effet, la Russie accuse une chute des ventes de 36.3 % sur le premier trimestre 2015 par rapport à 2014. Les ventes de voitures neuves du pays risquent un effondrement avec des prévisions du marché établissant une baisse de 42.5 % sur l'année 2015.

 

ventes marché automobile 2014

 

L'illustration suivante permet de percevoir l'évolution des BRIC dans les ventes mondiales d'automobile depuis 2005. En moins de 10 ans, ces pays sont passés de 16 à 37 % des ventes mondiales de voitures. La croissance de ces marchés semble cependant s'atténuer bien que boostés par un marché chinois aux volumes toujours plus conséquents.

 

Répartition mondiale des ventes de véhicules (VP + VUL) de 2005 à 2014 (Source OICA)

Evolution de la répartition mondiale des ventes de véhicules (VP + VUL) de 2005 à 2014 (Thémavision Véhicules & Mobilités - Source OICA)

 

*Note : Afin de conserver une cohérence de l'évolution des chiffres, le groupement des BRIC est ici considéré sans l'Afrique du Sud (qui a rejoint les BRICS en 2011). Le poids du pays dans les ventes mondiales d'automobiles est cependant négligeable (640 000 véhicules commercialisés en 2014) .

A lire également

L'électrique gagnerait haut la main l'analyse en cycle de vie face au thermique

Le 14/11/2017

Les prises de positions dans plusieurs régions du monde contre le thermique et pour l'électrique ravivent les interrogations sur la pertinence d'un choix électrique et notamment sur la réalité de son avantage environnemental. La revue des études de cycle de vie réalisées par un universitaire belge apporte un éclairage à considérer.

Quel cerveau pour la voiture du futur ? [par l'Atelier]

Le 29/09/2017

[Extrait de l'article initialement paru sur l'Atelier] La voiture de demain sera non polluante, ultra-communicante et autonome. Mais pour libérer le conducteur de toute tâche de conduite, celle-ci devra disposer d'une puissance de calcul conséquente. Une rupture technologique pour les constructeurs automobiles et leurs équipementiers.

La technologie diesel est-t-elle encore un avenir pour l'automobile ?

Le 22/09/2017

Depuis la déclaration de l'OMS en 2012 sur la nature cancérigène des polluants du diesel, les constructeurs ont accéléré le développement du "diesel propre" sans pouvoir inverser la tendance forte de baisse des ventes et dans un discours devenu bien difficile à entendre dans le contexte du dieselgate.