Eatertainement : un dîner gastronomique dans un téléphérique

Le 20 mars 2015

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Apprécier un succulent repas assis ne suffit apparemment plus, les convives souhaitent vivre "THE" expérience, celle qui est unique et inédite. La tendance "eatertainement" en restauration prend ainsi tout son sens. Une illustration parfaite de ces moments "expérientiels" : le dîner gastronomique éphémère dans un téléphérique.

 

Restaurant éphémère dans un téléphérique

 

Le 12 février dernier, 36 convives ont eu la chance de vivre une expérience hors du commun, celle de diner dans un téléphérique situé entre les stations des Arcs et de la Plagne en Savoie. Du 7 au 13 février pour un forfait acheté, un billet de participation à l'évènement était distribué à chaque skieur. Un tirage au sort de ces 36 heureux élus a ensuite été réalisé par les responsables du domaine skiable Paradiski.

 

 

 

Pour l'occasion, deux cabines ont été décorées par le couturier Jean-Charles De Castelbajac dans une ambiance chic, glamour et élégante.

Imaginé par le Grenoblois, Stéphane Froidevaux, chef cuisinier du restaurant Le Fantin Latour à Grenoble, le menu a été conçu autour du thème de "La cuisine de montagne revisitée". Au menu : potage aux parfums de promenade hivernale, soupe glacée de mousse de sous-bois, soupe tiède de cèpes et de truffes. Terrine de foie gras de canard mi-cuit, mûres et cardamome. Potée revisitée, arôme d’orange, truffe noire (Tuber melanosporum) et légumes anciens. Et en dessert, Système solaire et ses planètes aux trois chocolats.

 image complète

 

Ce sky diner s'est déroulé de la façon suivante : les cabines se sont éloignées à un kilomètre des gares pour ensuite se stabiliser le temps du dîner à 380m du sol et à 1750 mètres d'altitude avec en toile de fond les sommets enneigés des Alpes. Pour le dessert, les convives ont eu le privilège de traverser la ligne entière du téléphérique pour "un moment inoubliable" aux dires d'un invité.

 

Eatertainement, une tendance grandissante dans la restauration

L'eatertainment est une contraction des mots anglais "eat" et "entertainment". Cette tendance associe donc le "Manger" au divertissement et consiste à transformer le repas en une véritable expérience multisensorielle.

Aujourd'hui certains restaurants franchissent le pas et se tournent vers une nouvelle direction : celle du spectacle, de l'émotion voir même du frisson. Mais cette attraction n'est plus réservée exclusivement au contenu de l'assiette. Ainsi le décor, les lumières, les odeurs, le service, la musique ... sont repensés pour mettre le convive dans des conditions exceptionnelles et inhabituelles l'obligeant à porter une attention particulière et différente à ce qu'il mange et ainsi se créer une mémoire sensorielle ancrée dans l'émotion du moment.

A lire également

Nos grands mères ont du talent : des recettes inspirées, créées et vendues par des seniors !

Le 26/07/2017

Alors que le chômage des seniors ne cesse d’augmenter, une start-up a décidé d’en faire un facteur de différenciation positive en misant sur le savoir-faire des seniors… A l’heure où les problématiques de consommation "senior" sont très questionnées, l’enseigne offre un potentiel terrain d’observation des usages "seniors" grandeur nature...
[...]

L'houmous, nouvelle tendance culinaire parisienne

Le 09/06/2017

Face à l’évolution des modes de vie et des comportements alimentaires des Français, les bars à thèmes ne cessent d’innover afin de séduire une clientèle plutôt branchée. En Avril, 2 délis israéliens ont ouvert leurs portes à 10 jours d’ intervalle seulement, Yafo et Soum Soum

Restauration hospitalière en mutation ? Une offre différente pour l'ambulatoire de l'Institut Gustave Roussy

Le 18/04/2017

L’institut Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe, s’est associé à Alexandre Bourdas, chef doublement étoilé du SaQuaNa, et à Elior, le numéro 1 français de la restauration collective, pour proposer une offre différente en service ambulatoire : plats froids, quantité réduite, goût du produit brut.