Réinjecter de la surprise dans l’expérience de consommation : les "Food Box" se multiplient.

Le 16 mars 2015

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Après l'invasion des Beauty-Box, place aux Food-Box permettant au consommateur de recevoir mensuellement son colis-surprise. Désormais, les gastronomes bénéficient donc d'une large gamme de Box culinaires ou alimentaires qui leur permettent, sur abonnement, de recevoir tous les mois un colis de mets souvent accompagnés de recettes adaptées.

 

 

L’envie de créer de la surprise dans un quotidien très normalisé, prévisible.

Depuis 2012 se démocratise une nouvelle tendance de consommation : le commerce de découverte.

 

 

Le phénomène "box", né outre-Atlantique en 2010 avec BirchBox, la première box beauté, s’est rapidement étendu à de nombreux domaines hors du champ de la cosmétique, notamment l’alimentaire :

  • box1les Box vin des Décanteuses ou du Petit Ballon,
  • les surprises culinaires de La Bonne Box, thématisées autour de pays, de régions ou d’insights,
  • les dépaysements gustatifs de la Kitchen Trotter, qui réalise un tour du monde de la cuisine,
  • la Thé Box pour les adeptes du tea time,
  • la Vegan Box pour les végétariens,
  • la Foodiz Box qui diffuse des vidéos de recette (made by Noémie, finaliste du concours Top Chef 2012) sur Youtube, vidéos réservées aux abonnés,

Box2Ces box font partie de la liste non exhaustive des concepts recensés sur des sites comparateurs, comme ToutesLesBox.fr ou laboxdumois.fr qui présentent les différentes offres de box, leurs contenus, prix, et permettent aux utilisateurs de partager leur opinion sur les produits.


La Box veut devenir un rituel pour rompre avec le quotidien.

"La box a deux dimensions", explique Bruno Maresca, sociologue et directeur de recherche au Crédoc :

  • "la boîte elle-même, un paquet cadeau qui ressemble à une pochette-surprise
  •  et l’offre à l’intérieur qui est assemblée à notre attention afin de nous surprendre."

 

Sur quoi repose le concept ?

 

Les clients payent un abonnement mensuel, résiliable à tout instant (dont le tarif est dégressif en fonction de l’engagement) et reçoivent par la suite, chaque mois, une box contenant des échantillons de produits de marques variées, suivant une thématique particulière.

 

Ce sont les marques qui fournissent des échantillons gratuitement ou à faible prix.

Quel intérêt pour les industriels ?

  • Une façon pour des petites entreprises qui ne sont pas ou peu référencés en GMS de gagner en visibilité auprès des consommateurs.
  • Un moyen de faire découvrir des nouveautés.
  • Un outil de vente et de communication original. Il s’agit de toucher le client selon un nouvel angle d’approche, la surprise, qui lui permette de vivre une expérience de consommation inédite.
  • Une visibilité accrue sur le web. Internet constitue, pour les concepteurs de box et les marques associées, un véritable média marketing de recommandation.
  • Un retour d'expérience sur les produits. Outre le soin apporté au produit, les box maîtrisent parfaitement les codes des réseaux sociaux. Le bouche-à-oreille, alimenté par des blogueurs actifs et influents, est véhiculé sur les réseaux tels Facebook, Twitter, Instagram, ou Pinterest.

 

Le phénomène "box" semble avoir conquis un grand nombre de consommateurs désireux de recréer du hasard, de la surprise.

Cependant, malgré l’effet de mode de cette offre innovante, les box pourraient voir leurs adeptes se lasser si les concepteurs n'entretiennent pas constamment l’effet de surprise. Avec en outre le risque que les marques qui engagent un budget conséquent dans ces échantillons ne convertissent pas de façon systématique les abonnés en clients. Un pari à oser ?

 

A lire également

La viande s'impose sur le segment apéritif !

Le 22/05/2018

Symbole d’art de vivre et de convivialité, l’apéritif joue une place prépondérante dans la vie des Français puisque 37 millions sont pris à domicile chaque semaine ! A l'heure où la consommation de viande est en diminution, les entreprises misent sur de nouveaux usages, comme celui de l'apéritif.

Viande persillée : comment le packaging peut favoriser l'acte d'achat ?

Le 07/05/2018

En décembre dernier, Interbev livrait ses objectifs dans le cadre du plan de la filière viande bovine, mettant notamment l'accent sur l’amélioration de l’expérience gustative. Le persillé, synonyme de jutosité et de tendreté, fait partie des réflexions. Encore faut-il s'attacher à la présentation pour inciter les consommateurs à l'achat...

Tendances culinaires : du vintage dans l’assiette ! Un poireau vinaigrette, une blanquette de veau et un Saint Honoré, s’il vous plaît !

Le 18/04/2018

La tendance néo-conservateur arrive en force dans les assiettes et avec elle le poireau vinaigrette, le céleri rémoulade ou la blanquette de veau, ces plats "canaille" d'autrefois qui n'étaient plus guère en vogue... Dans un monde où les "vraies" valeurs s'étiolent, le vintage dans l’assiette résonne comme un retour aux valeurs fondamentales…